Accueil Navya Navya dévoile Autonom Cab, un taxi autonome

Navya dévoile Autonom Cab, un taxi autonome

574
9
PARTAGER
Navya Autonom Cab (2017)

Après avoir été un des premiers à mettre en circulation des véhicules autonomes accessibles au public, Navya vient de dévoiler son nouveau produit, l’Autonom Cab. Un taxi autonome destiné à un usage commercial dès l’année prochaine.

En test dans plusieurs sites dans le monde, la navette Navya, désormais nommé Autonom Shuttle, n’était qu’une première étape.  Car elle a ouvert la voie à un second produit : le taxi autonome, avec l’Autonom Cab. Différence entre les deux concepts ? L’un fonctionne sur un circuit prédéfini. L’autre sur des trajets à la demande, et s’accompagne d’un ensemble de services. Navya a donc également conçu l’application nécessaire pour les réservations de trajets sur ce taxi, selon plusieurs modes : taxi partagé, taxi privé, planification en fonction des horaires de départ ou d’arrivée… Avec ce second modèle, Navya prend une longueur d’avance sur ses rivaux sur le marché de la navette, qu’ils se nomme Easymile, e.Go Mobile, Baidu / KingLong ou Local Motors

Le futur c’est maintenant

Et pour ce type de véhicule, on ne parle pas de 2021 ou 2025 chez Navya. Mais de 2018. Les premiers exemplaires seront réservés aux partenaires du lancement, soit Keolis pour l’Europe ou les Etats-Unis, et le Royal Automobile Club en Australie. D’autres partenaires seront annoncés au CES en janvier 2018. Puis dès le troisième trimestre, les autres clients pourront prendre livraisons de leur Autonom Cab. La production sera assurée comme la navette dans la région de Lyon. Mais aussi dans l’usine de Saline aux Etats-Unis, pour laquelle une extension est envisagée.

Essentiellement tourné vers un usage urbain, le Navya Autonom Cab ne fait pas le choix de dimensions minimalistes. Il est taillé pour accueillir confortablement 6 passagers dans ses 4m65 de long, 1m95 de large et 2m10 de haut… L’engin pèse deux tonnes, et peut atteindre 90 km/h. En théorie car la vitesse maximale d’exploitation sera limitée à 50 km/h. Le moteur affiche 15 kW, et la batterie au choix une capacité de 22 ou 33 kWh.

Bardé de capteurs en tous genres

Comptant donc parmi les leaders de la technologie autonome, le français Navya n’a ici pas lésiné sur les capteurs. On compte ainsi :

  • 10 lidars
    • 3 lidars VLP à 360° de Velodyne
    • 7 lidars Scala de Valeo
  • 6 caméras
  • 2 antennes GNSS pour un positionnement au centimètre
  • 4 radars

Ceci plus une connexion 4G, une prédisposition à une communication V2X (Véhicule à infrastructure ou véhicule à véhicule)… Etant conçu pour être entièrement autonome, l’Autonom Cab ne comporte, comme l’Autonom Shuttle, aucune commande de conduite : ni volant, ni pédales donc. Mais 4 boutons d’arrêt d’urgence sont néanmoins prévus à son bord. Quant au bandeau placé à l’avant, il permet au véhicule de communiquer avec les autres usagers selon sa couleur.

Source : Navya

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Navya dévoile Autonom Cab, un taxi autonome"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Prince Vaillant
Invité

Plus de chauffeur de taxi, le rêve (exit : odeur/foutoir, conversations ras les pâquerettes/opinions malsaines/bobards, itinéraires d’escrocs, je continue ?). En plus il y aura probablement moyen de payer autrement qu’en liquide…
En grand amateur de conduite je ne suis globalement pas pour la voiture autonome, sauf dans ce cas précis où le conducteur n’apporte aucune valeur ajoutée bien au contraire. Vite !!!

wizz
Membre

Tous les jours pour aller bosser, quelle est la valeur ajoutée du conducteur (alors qu’il pourrait profiter de la durée du trajet pour travailler, revoir sa présentation, ou se reposer tout simplement)….
http://www.brigittekuster.fr/wp-content/uploads/2014/09/Periph.jpg

.
http://media.rtl.fr/cache/3UtDgFK4j5OENJP7LQF3pA/880v587-0/online/image/2015/0823/7779477332_000-par2058751.jpg
Là aussi, quelle est la valeur rajoutée à conduire sa voiture jusqu’au lieu de vacances…

.
https://www.youtube.com/watch?v=t7_yffggBMk
si je m’appelais Gilles Panizzi, alors pourquoi pas dans ce genre de situation. Bref, pour 99% des cas, conduire n’apporte aucune valeur ajoutée…

ART
Invité

C’est vrai ça, plutôt virer toutes les masses sans valeur ajoutée, avec une bonne masse de chômeurs supplémentaires !!!

Prince Vaillant
Invité

Euh…si ! Le trajet des vacances FAIT partie des vacances, c’est pour moi et ma famille un des plaisirs de la chose. Ok faut pas le faire en Dacia, c’est certain.
Pour ce qui est d’aller au boulot je le fais en vélo d’appartement donc j’ai moi-même réglé le problème des bouchons ^^

wizz
Membre

Le taxi est un cas d’utilisation de la voiture
Aller au boulot est aussi un cas d’utilisation de la voiture
Aller au supermarché aussi
Amener son gamin à l’école aussi
Aller en vacances en est aussi. Le trajet des vacances fait partie des vacances, mais est un cas d’utilisation de la voiture…

rickyspanish
Invité

Visuellement, ça me fait plus penser à un véhicule d’intervention de CRS durant les manifs qu’un taxi …

Yorgle
Invité

Le système développé par Navya a eu un accident dès son premier jour de service à Las Vegas:
http://www.bbc.com/news/technology-41923814
Ceci, il semblerait que le conducteur du camion est en tort.

Glouglou
Invité

En effet, la navette Navya était à l’arrêt …

Yorgle
Invité

*ceci dit

wpDiscuz