Accueil Endurance Résultats et brèves des autres disciplines de la semaine 16 de 2017

Résultats et brèves des autres disciplines de la semaine 16 de 2017

139
0
PARTAGER

Ce week-end, le CFGP et la F4 China débarquent à Zhuhai. Leong Hon Chio, nouveau prodige Chinois, se promène.

CFGP

Le CFGP et la F4 Chine débutent à Zhuhai. Avec ses vieilles Van Diemen, le CFGP a de plus en plus de mal à trouver des volontaires. Yi Shangzong (Musical Tiger), un habitué, décroche la pole.

He Zijian (Speed Horsepower) dépose Yi au feu vert. Heng Min (SolarOne) est 3e. Derrière, ça ne passe pas pour Zhou Lin et le safety-car intervient.
Yi reprend son bien au restart. He reste néanmoins au contact et il repasse devant. En vue de l’arrivée, Jin Wenjiong (Maike) sort de la piste et cette fois-ci, c’est un drapeau rouge.

He est déclaré vainqueur devant Yi et Heng.

Le lendemain, He est en pole. Il contrôle Yi. Heng, 3e, tente vainement une attaque. Ensuite, les positions sont figées. Le seul intérêt de la course, c’est la remontée de Li Jianan (Shenzhou.) La seule femme du peloton termine finalement 6e.

Quant au podium, c’est la copie-carbone de la course 1 : He devant Yi et Heng.

Pour la première fois en quatorze saisons, il y a trois courses lors d’un meeting de CFGP. Avec la grille inversée, Cao Lei (Good Ride) se retrouve en première ligne. Une averse tombe juste avant la course 3 et tous les pilotes chaussent des pluies. Heng fend le peloton et pointe 2e à la chicane. Cao n’est pas de taille à résister. Heng, puis Yi le déboitent. He, parti plus loin, bouillonne. Yi double l’ancien policier, tandis que He déborde enfin Cao. Le vainqueur des courses 1 et 2 donne tout et il revient sur Heng. Néanmoins, il réussit à rester devant jusqu’au damier.

Cette fois, c’est Yi qui monte sur la plus haute marche. Heng est 2e et He, 3e. On voit bien que le trio surclasse le reste du peloton.

F4 China

BlackArts Racing débarque en F4 China avec ses pilotes d’Asia Formula Renault : Louis Prette et Leong Hon Chio. Insuffisant pour compenser le retrait d’Asia Racing Team, qui fournissait un tiers du plateau. L’an dernier, Leong avait décroché plusieurs podiums, mais il était trop jeune pour marquer des points. Il fait figure de favori pour 2017 et il entame la saison par une pole.

Prette bondit au feu vert et le voilà d’emblée dans la roue du poleman. David Sitanala (Champ Motorsport) loupe complètement son départ et Lin Taian (Champ Motorsport) pointe 3e. Prette tente une attaque victorieuse et voilà le Monégasque en tête. Sitanala réussit à doubler Zheng Shangguan (Friends come from far away), ce qui le met au 4e rang. En tête, Cheong parvient à se dédoubler. Déconcentré, Prette sort de la piste et il repart derrière le groupe de chasse. Il parvient à dépasser Zheng, mais les autres sont trop loin pour qu’il monte sur le podium.

La première de l’année est donc pour Cheong. Lin est 2e et Sitanala, 3e pour son premier podium.

Lors de la course 2, Feng Diyang (Glory Master) part à la faute durant le tour de formation. Un second tour de formation est effectué et la course est raccourcie d’un tour.

Cheong part devant Sitanala et Lin. Prette et Zheng Jianian (Glory Racing) partent ensemble dans le décor. Ils repartent derrière le peloton. Lin s’offre Sitanala. Pendant ce temps, Zheng enchaine les tours de qualification. Il rattrape le peloton et remonte les attardés. Dans le dernier tour, il a l’Indonésien en ligne de mire. Sitanala résiste à deux attaques, dont une lors de l’ultime virage.

On obtient finalement un tiercé identique à la course 1, avec Cheong, Lin et Sitanala.

D’ordinaire, la course 3 est synonyme de grille inversée pour les six premières places. Mais par peur d’un triplé de Cheong, l’organisateur décide d’inverser toute la grille !

Le malheureux Feng se retrouve en pole. Zheng S. n’en fait qu’une bouchée au départ. Prette pointe 2e à la chicane, devant Xi Xiuping (Friends come from far away.) Liu Zexuan se paye Feng et il doit renoncer. Le vétéran Tai Yi (Glory Racing) klaxonne derrière Xi. Ce dernier est accusé d’avoir bouchonné et on le sanctionne d’un drive-through. Déconcentré, il percute Prette. Ce qui nous met Tai 2e. Xie Ruilin (Champ Motorsport) hérite du 3e rang. Pas rassasié pour autant, il fait la jonction sur Tai et le double.

Premier succès en F4 pour Zheng (qui ne compte pas participer au reste de la saison), devant Xie et Tai.

F4 ADAC

La F4 ADAC 2017 débutera la semaine prochaine, à Oschersleben. En attendant, elle s’est offert un test collectif, également à Oschersleben. Parmi les concurrents, il faut signaler le débutant Laurin Heinrich. Ce jeune Bavarois court en tant que privé. Son team-manager n’est autre que son père, Harald. Souhaitons lui bon courage.

EuroFormula Open

Fortec va faire le plein en EuroFormula Open. Outre Jannes Fittje et Yann Leon Shlom, l’équipe dispose de Najiy Ayyad. Le pilote Malaisien, issu de l’Asia Formula Renault, découvre l’Europe. Déjà inscrit en Eurocup FR 2.0 (avec Fortec), il s’attaque donc à un double-programme.

F3

Des F3 à l’attaque à Zandvoort, lors des Masters. Une image qui appartient désormais au passé. Ces dernières années, le Masters F3 n’avait pas eu la vie facile. Epreuve hors-championnat, elle avait été victime de la disparitions des championnats nationaux européens. Puis elle fut boudée par des équipes « Européennes » comme Prema ou Mücke. Pour autant, les Masters étaient prisés par les pilotes souhaitant ensuite disputer le Grand Prix de Macao.
Finalement, il a été victime du règlement FIA. Les Masters ont lieu en prologue d’un meeting ADAC (GT et F4), qui a été avancé en juillet. Or, l’épreuve F3 de Zandvoort a elle été reculée à août. Les pilotes de F3 n’ont pas le droit de courir sur un circuit, avec une F3, avant que le championnat n’y soit passé. C’est donc l’impasse.

Les fans espèrent tout de même un retour en 2018.

China GT

Organiser un championnat de GT Chinois, c’est une vieille lune. Il y a une dizaine d’année, FRD avait récupéré des Ferrari 360 Challenge et il avait monté une compétition avec. Puis ce fut le tour du CTCC de monter le « GTCC » avec quelques voitures de coupes, les Ferrari sus-cités et des GT quasiment d’origine. Cette fois, c’est SRO, déjà à la barre de la Blancpain Asia, de tenter sa chance.
Côté plateau, Absolute Racing aligne trois Bentley, pilotées notamment par l’ex-pilote de GP3 Adderly Fong et Weiron Tan (qui s’est recyclé dans les caisses à portes après une saison 2016 façon Corynne Charby…) KINGS aligne une R8 LMS GT3 flambant neuve. Xu Jia (vu en Lamborghini Trofeo Asia et en CTCC) fera équipe avec son patron, Qin Fen (dont le principal fait de gloire est d’avoir planté une LaFerrari !) Kang Ling, un ancien de l’EuroFormula Open, prendra le volant d’une Radical pour Xtreme Motorsport. Champion sortant, l’ex-champion de British F3 Sun Zheng a troqué sa 370Z pour une GT-R. Enfin, David McIntyre, DG de McLaren pour la Chine, sera au volant… D’une McLaren.

De plus, Porsche compte mettre en place une GT3 Cup China, en ouverture du China GT.

Crédits photos : CFGP (photos 1 à 9), ADAC F4 (photo 10), Renault Sport (photo 11), Motopark (photo 12) et China GT (photo 13.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz