Accueil Constructeurs chinois Hozon Auto, un nouveau constructeur décroche une licence de production en Chine

Hozon Auto, un nouveau constructeur décroche une licence de production en Chine

375
0
PARTAGER
Hozon Auto

Et de 13. Depuis début 2016, le gouvernement chinois a donc donné son feu vert à 13 constructeurs pour la production de véhicules électriques. Le dernier en date est un lui aussi nouveau venu, Hozon Auto.

Fondé en 2014, Zhejiang Hezhong New Energy, ou Hozon Auto de son nom commercial, s’est installé à Tongxiang. A proximité de la ville de Jiaxing, province de Zhejiang.

Peu d’informations sur cette entreprise, qui a néanmoins débuté les travaux pour une usine l’année dernière. Le projet comprend une usine complète, plus les locaux pour accueillir les bureaux d’études, ainsi qu’une piste d’essai. La capacité initiale du projet serait de 100000 unités, mais la NDRC n’a pour le moment accordé une licence que pour la moitié. Soit donc 50000 exemplaires d’un véhicule électrique dont aucun détail n’a pour le moment été communiqué.

L’esquisse apparaissant sur le site officiel ressemble furieusement à la précédente génération de Buick Lacrosse, ce qui tendrait à suggérer un projet de berline. Néanmoins, le premier concept réalisé est un crossover compact…

Si les premières licences accordées depuis début 2016 ont surtout concerné des groupes industriels établis (or CH Auto), les dernières semblent à présent également aider de véritables nouveaux entrants. Comme Yudo Auto, SD ou Hozon donc.

  1. BAIC New Energy
  2. Changjiang
  3. Minth Group (Min’An Auto)
  4. CH Auto (Qiantu)
  5. Chery New Energy
  6. Wanxiang (Karma)
  7. JMEV (Jiangling)
  8. Chongqing Sokon
  9. NEVS
  10. Yudo Auto
  11. Zhidou
  12. SD Auto

Source : Hozon Auto

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz