Accueil Constructeurs chinois Une nouvelle licence électrique en Chine, pour Hunan Suda Electric Technology

Une nouvelle licence électrique en Chine, pour Hunan Suda Electric Technology

170
0
PARTAGER
Henan Suda Electric

Un nouveau constructeur chinois vient d’obtenir une licence pour produire des voitures électriques. Un inconnu du nom de Henan Suda Electric Technology Co. Ltd. Avec une usine déjà parée à produire deux modèles.

Henan Suda (ou SD) sort donc de l’ombre sur la scène nationale en Chine. Grâce à l’accord final de la NDRC de Pékin, qui vient de lui octroyer une licence de production nationale. Inconnu jusqu’à présent, SD a en fait été fondé en 2010 à Sanmenxia, province du Hunan. Et le constructeur est déjà prêt à produire ses véhicules. Il dispose ainsi d’une usine annoncée comme capable de produire 100000 voitures par an. SD obtient donc la 12ème licence depuis l’annonce par Pékin de son intention de favoriser le développement de la production de voitures électriques. Avec une limite initiale fixée à 10 licences qui a donc volé en éclats.

Les deux modèles présentés semblent bien avoir été réalisés sur la base des Suzuki SX4 4 et 5 portes. En effet, on en reconnaît aisément la cellule centrale, surtout pour la 5 portes. Les deux modèles se nomment Yinse (银色 – gris) pour la berline 4 portes de 4m420, et Lanse (蓝色 – bleu) pour la 5 portes de 4m046. Toutes deux sont motorisées par un moteur de 20 kW (40 en pic) et 180 Nm. Un moteur qui est censé autoriser une vitesse maximale de 105 km/h à cette berline annoncée pour 1335 kg. Quant à la batterie de 24,5 kWh, elle permettrait une autonomie de 260 km selon les chiffres officiels.

Une licence donc, pour un constructeur qui ne semble toutefois pas en mesure de figurer dans le peloton de tête des ventes de véhicules électriques. Ses deux voitures paraissent en effet déjà obsolètes, tant par leur style que par leur technologie.

Source : Henan SD

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz