Accueil F3 Dernières nouvelles de la F3

Dernières nouvelles de la F3

80
0
PARTAGER

N’en jetez plus ! A l’heure où le GP3 ou l’Auto GP courent après les pilotes, le championnat [européen] de F3 déborde ! Voici donc une nouvelle brochette d’engagés, qui sont autant de « clients ».

Maïsano et Rosenqvist, les « vieux » de Prema

Lance Stroll et Brandon Maïsano ont tendance à fonctionner par paire. Lorsque l’espoir de la Ferrari Academy va quelque part, son coach n’est jamais loin. Donc, lorsque Stroll fut annoncé chez Prema, on s’attendait à ce que le Français le suive. Avec Dorian Boccolacci (Signature ; soutenu par Lotus), cela fera 2 tricolores en F3. Stroll n’aura pas éternellement besoin de se balader avec son sherpa. Vice-champion de TRS 2015, Maïsano va donc devoir prouver qu’il mérite d’avoir son propre destin. Côté F3, « l’ex-futur » de Ferrari, a déjà effectué une saison en Italie et quelques meetings d’Euro F3 Open.

Néanmoins, Maïsano ne sera pas le plus capé des pilotes de Prema. En effet, l’équipe a signé Felix Rosenqvist. A 23 ans, le Suédois va attaquer sa 6e campagne (1 en F3 ATS + 5 en Euro F3/championnat européen de F3.) Apparemment, c’est une spécialité Suédoise : Reine Wisell a passé 4 ans en F3 (1966-1970), Slim Borgudd y resta 5 ans (1976-1980) et Rickard Rydell y a passé 7 ans (1989-1993.)
Rosenqvist a gagné les Masters de Zandvoort 2011 et 2013, ainsi que le GP de Macao 2014. En revanche, il a plus de mal à gérer un championnat. Bête noir de Daniel Juncadella à l’automne 2012, il a été le principal adversaire de Rafaele Marciello en 2013. Par contre, en 2014, Estéban Ocon ne l’a guère vu. Alors qu’on l’attendait en GP3 ou en FR 3.5 pour 2015, Rosenqvist a voulu rempiler dans un championnat où il n’a rien à gagner et tout à perdre.

TRS 1

Calderòn, 6e (et dernière ?) recrue de Carlin

Comme d’habitude, Carlin aligne une demi-douzaine de pilotes, d’un niveau assez inégal. Antonio Giovinazzi jouera les tuteurs de ce petit monde. Pour le 6e (et dernier ?) baquet, Kang Ling semblait tenir la corde. Mais c’est Tatiana Calderòn qui décrocha la timbale.
A bientôt 22 ans, la Colombienne a un palmarès en dent de scie. 1ère femme à monter sur un podium de Pro Mazda (en 2011), elle a traversé l’Atlantique pour une saison d’Euro F3 Open. En 2013, Double R la recruta pour un programme British F3 + Championnat Européen de F3. L’équipe s’intéressait surtout à sa cassette, mais elle a su se rendre indispensable. A l’hiver 2014, elle participa à la Florida Winter Series, y obtenant sa première victoire en automobile. Elle devait poursuivre en championnat européen de F3 avec Signature. Mais l’équipe n’était pas prête. Du coup, elle s’incrusta chez l’amateur Jo Zeller, avec une 5e place à la clef.

Elle a effectué un test en GP3, mais elle a choisi de tripler en F3. Compte tenu de son expérience et du matériel à sa disposition, elle n’aura aucune excuse…

GP3

Maini chez Van Amersfoort

C’est la nouvelle sensation indienne. Il a commencé par remporter le volant « one in a billion », organisé par Force India (devant Tarun Reddy.) En 2013, il ouvrit le palmarès de l’Asia Cup Series. Exilé en Grande-Bretagne, il collectionna les podiums en F4 BRDC, laissant in extremis le titre à son équipier George Russell. Cet hiver, on l’a vu en TRS. Il s’y est montré rapide, mais brouillon.

Après des tests avec Fortec, il signe chez Van Amersfoort (l’équipe de Max Verstappen.) Il y fera face à deux autres espoirs aux dents longues, Charles Leclerc et Alessio Lorandi.

TRS 2

L’héritier Fittipaldi chez Fortec

Pietro Fittipaldi a débuté en monoplace en 2013, disputant de front la Protyre FR et la F4 BRDC. C’est dans cette dernière qu’il décrocha ses premiers lauriers. Mais curieusement, pour 2014, il se consacra à la Protyre FR. Avec 10 victoires (dont 9 consécutives !) en 15 courses, le petit-fils d’Emmo a tué le suspens. Pilote MGR en Protyre FR, il a accompagné son équipe lors de sorties en FR ALPS, y obtenant quelques top 5.

Annoncé chez Fortec, il a mis du temps à parapher son contrat. A croire que même lorsque vous vous appelez « Fittipaldi », il est dur de réunir un budget dans le Brésil de 2015. D’ailleurs, Pedro Piquet va rester en Brazil F3.

Protyre FR

Crédits photos : FIA Europe F3 (photo 1), TRS (photos 2 et 4), GP3 (photo 3) et Renault Sport UK (photo 5.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz