Accueil Eco techno Le Mans 2014 : Motoyama sur la Nissan Zeod RC pour conjurer...

Le Mans 2014 : Motoyama sur la Nissan Zeod RC pour conjurer le sort

58
0
PARTAGER

Le triple champion de Super GT, Satoshi Motoyama, vient d’être annoncé comme troisième pilote du prototype ‘batmobilesque’ Nissan ZEOD RC qui sera dans le garage 56 aux prochaines 24 heures du Mans.

Satoshi Motoyama est resté célèbre des fans des 24 heures du Mans depuis sa tentative désespérée de réparer la Nissan Deltawing envoyée dans le mur par une Toyota TS030. Durant un temps qui paraissait interminable, le pilote japonais venait prendre des conseils des ingénieurs de l’autres coté des grilles pour tenter de rejoindre les stands. Las, la mort dans l’âme et des larmes pleins les yeux, Motoyama devait se résoudre à abandonner.

Il sera donc de retour dans la Sarthe au volant du concept hybride Nissan Zeod RC. Pour rappel, ce concept sans aileron est mu par un petit moteur thermique 3 cylindres DIG-T R de 1,5l développant 400 chevaux et pesant 40 kg. Tout au long des tours du relais, la Zeod emmagasine de l’énergie électrique (freinage, etc.) et un moteur électrique de 300 chevaux utilise cette énergie. Le but de Nissan est de parcourir au moins 1 tour par relais en pur électrique.

Pour Motoyama qui a un compte à régler avec Le Mans, ce sera l’heure de la revanche et encore une fois dans un prototype conçu par le génial Ben Bowlby. Il fera équipe avec l’expérimenté Lucas Ordóñez et avec le vainqueur de la GT Academy 2012 Wolfgang Reip.

Motoyama_ZEOD_2– Lucas Ordóñez, Wolfgang Reip avec Satoshi Motoyama –

« Ce sera une grande première mondiale par Nissan d’utiliser un moteur électrique de cette manière au Mans et je suis très heureux de faire partie de l’aventure. J’ai un travail en suspend au Mans. L’accident d’il y a 2 ans fut un vrai manque de chance, mais comme la plupart des accidents en course. Finir les 24h du Mans est déjà très difficile et c’est notre but principal. J’attends la course avec impatience. Mes équipiers, Wolfie et Lucas, ont déjà parcouru beaucoup de kilomètres avec la voiture et ce fut génial de travailler avec eux cette semaine. J’espère pouvoir utiliser mon expérience pour aider au développement » déclare Motoyama.

Darren Cox, patron du sport automobile chez Nissan, a tenu sa promesse : Après les efforts que Satoshi a déployé il y a 2 ans pour essayer de remettre la voiture en piste, le prendre pour le programme ZEOD était un choix facile. Cette attitude de ne jamais abandonner a vraiment fait de lui une figure culte et un vrai favori pour nos fans. (…) Après ce qu’il s’était passé au Mans il y a 2 ans, je lui avais promis que nous retournerions au Mans avec lui ; il mérite amplement cette opportunité ».

Pour Nissan, l’histoire d’amour avec les 24 heures du Mans se poursuit donc puisque après avoir motorisé une grande partie du plateau LM P2 durant des années et marqué les esprits avec la Nissan Deltawing en 2012 la marque revient avec un prototype complètement fou. Mais la grand messe sera pour 2015 avec le retour dans la catégorie reine LM P1 aux cotés des prestigieux Porsche, Toyota, Audi…et peut-être d’autres.

Source : Nissan

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz