Accueil Le Mans Le Mans 2012 : Nissan-DeltaWing – la déchirante tentative de Motoyama

Le Mans 2012 : Nissan-DeltaWing – la déchirante tentative de Motoyama

188
15
PARTAGER

Lorsque la Toyota numéro 7 pilotée par Nakajima est venue heurter la Nissan-DeltaWing, un frisson a parcouru les spectateurs du Mans. Voir le prototype révolutionnaire finir ainsi violemment contre un mur était d’une injustice flagrante. La scène qui suivra entrera à coup dans la légende des 24 heures du Mans puisque l’on a pu découvrir le pilote Motoyama tenter par tous les moyens de ramener la voiture au stand pendant 90 minutes.


Lors des 24 heures, le pilote est seul en piste. Aucune aide extérieure ne peut lui être fournie et cela donne lieu à des scènes comme Romain Dumas arrachant le capot avant de son Audi R18 Ultra numéro 3 avant de remonter dans sa voiture pour rejoindre le garage pour réparation. La Nissan-DeltaWing après son choc contre le mur avait le train arrière droit bien abimé. Motoyama tentera héroïquement de faire repartir sa machine qui n’était qu’à quelques encablures des stands.

Malgré une nuit que certains estiment réparatrice Satoshi Motoyama est apparu toujours affecté après son abandon et son héroïque tentative de faire repartir son prototype. Ces 90 minutes passées à ne pas vouloir le destin venir contrarier le projet Nissan DeltaWing entrent de plein pied dans la légende des 24 heures qui sont friandes de tels morceaux de bravoure.

Video : Nissan, Photo : T. Emme/Le Blog Auto

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Le Mans 2012 : Nissan-DeltaWing – la déchirante tentative de Motoyama"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
xxx
Invité

C’est sur qu’en terme d’injustice, celle la était de taille .. On parle souvent des bourdes des plus petites catégories, mais bon la la Toyota a une bonne part …

Lacomete
Invité

Esperons qu elle sera la l annee prochaine ! c est un beau projet.

KeR
Invité

C’est vraiment dommage pour ce projet et cette équipe. Dans tous les cas, ils auront quand même montré que la voiture était performante et qu’elle avait sa raison d’être.
De toute façon, quand on regarde bien, c’est souvent comme ça au Mans, la première année est rarement fructueuse. Et c’est vrai qu’elle s’est faite éjecter dans l’herbe par la Toyota comme un vulgaire déchet … Espérons que cette DeltaWing pourra revenir au Mans et cette fois-ci dans une catégorie !

Belki
Invité

vraiment dommage en effet. En espérant revoir cette équipe l’an prochain

philauvergne
Invité

quelqu’un a la vidéo de la collision ? si la toyota est en tort elle devrait être sanctionnée financièrement aussi !

adrien
Invité

Pour l’avoir vu en live, on a l’impression que la toyota la pousse volontairement. après, il se peut aussi que le pilote toyota ne l’ai pas vu, un peu comme le pilote en gt, qui a fait décoler le proto toyota !

wpDiscuz