Accueil F1 F1 2014 : le point sur les transferts

F1 2014 : le point sur les transferts

62
4
PARTAGER

Les écuries sont rentrées du Brésil où s’est achevée cette saison et elles travaillent déjà d’arrache-pied pour être prêtes pour ce qui s’annonce comme la saison de tous les dangers avec le changement de moteur. Du coté des pilotes, certains sont déjà confirmés, d’autres en instance de l’être et certains ont un gros point d’interrogation au dessus de la tête et de leur carrière.

Les pilotes déjà annoncés

Les cinq premières écuries de ce championnat 2013 ont déjà toutes annoncé leurs pilotes pour l’an prochain. RedBull a décidé de donner sa chance à Daniel Ricciardo qui officiait jusqu’à présent chez Toro Rosso. L’Australien aura fort à faire avec Sebastian Vettel comme coéquipier et mètre étalon. Mercedes conserve sa paire de pilotes 2013 avec Rosberg et Hamilton qui espère, à la faveur du passage au V6 turbo jouer les deux titres mondiaux l’an prochain. Ferrari a sans doute réussi le transfert le plus marquant en recrutant Kimi Räikkönen. Le Finlandais n’est pas rancunier puisqu’il s’était fait remercier en 2010 pour faire place à son nouveau coéquipier Alonso. Un pari explosif pour la scuderia.

Lotus, 4ème de la saison, tentera de faire aussi bien, sinon mieux, en 2014. Mais en proie avec des difficultés financières l’écurie n’avait pas trop d’autre choix que de faire appel à un pilote payant. L’écurie a donc fait appel à Pastor Maldonado qui a déjà montré qu’il était capable de saisir sa chance, mais saura-t-il développer la voiture ? Il sera épaulé par le nouveau « taulier » de Lotus Romain Grosjean. McLaren pour sa part conserve l’expérimenté Jenson Button et lance dans le grand bain Kevin Magnussen en qui l’écurie de Woking place de grands espoirs.

Non conservé par Ferrari, Felipe Massa trouvera refuge chez Williams. Le Pauliste devient le nouvel équipier de Valtteri Bottas qui a marqué ses premiers points aux USA et a montré à deux ou trois reprises de belles qualités. Toro Rosso est la dernière équipe « complète » pour la saison prochaine. L’écurie conserve Jean-Eric Vergne pour ce qui pourrait être sa dernière chance dans la filière RedBull et lui adjoint le Russe Daniil Kyvat. Pour JEV ça passe ou ça casse si on en croit Franz Tost, patron de l’écurie. Enfin chez Marussia, le Français Jules Bianchi a été prolongé d’un an.

Les pilotes pratiquement certains

Bien entendu en F1, il n’y a jamais de certitude, surtout en matière de contrat. Mais certains pilotes semblent confiants pour leur baquet 2014. Max Chilton devrait par exemple rester chez Marussia grâce au sponsoring de  AON. Sergio Pérez remercié par McLaren devrait trouver refuge chez Sauber ou Force India (avec une préférence pour cette dernière). Son ex-patron Martin Whitmarsh l’a même félicité « pour le deal ». McLaren aurait tout fait pour replacer Checo.

Hülkenberg s’est montré sur de sa place l’an prochain et a même mis fin lui-même aux discussions avec Lotus. Hülk reviendrait cez Force India, écurie qu’il avait quitté cette année pour Sauber. Adrian Sutil lui aussi est sur de piloter en F1 l’an prochain. Apparemment l’Allemand aurait trouvé un terrain d’entente avec Sauber et ferait le chemin inverse de Hülkenberg. Il quitterait donc Force India et sa voiture qu’il n’hésite plus à traiter de « carotte » qui a eu selon lui « tous les problèmes possibles » cette saison.

Les incertains…

Paul di Resta a pratiquement renoncé à être en F1 l’an prochain et regarde outre-Atlantique du coté de l’IndyCar. Esteban Gutierrez serait parti pour rester chez Sauber mais les difficultés financières de l’écurie suisse pourrait lui coûter son baquet au profit de Sergey Sirotkin ou même de Vitaly Petrov qui ferait son retour grâce à une « petite » mallette. Chez Caterham, personne n’est à l’abri de perdre son baquet. Ni Pic ni van der Garde n’ont été confirmés et l’écurie regarderait toutes les opportunités dont Heiki Kovalainen (qui a sans doute diminué ses chances avec ses deux courses médiocres pour Lotus) ou le Suédois Marcus Ericsson (qui végète depuis 4 ans en GP2).

Mais cette intersaison voit surtout les « hommes de l’ombre » changer d’équipe. Beaucoup d’ingénieurs de course suivent leur pilote dans leur nouvelle écurie, et certains ingénieurs parmi les plus réputés ont également changé d’écurie comme par exemple Paddy Lowe qui est désormais chez Mercedes, ou James Alison qui est parti de Lotus pour rejoindre Ferrari. Qui tirera le bon numéro en 2014 ?

EcuriePilotes
RedBull RacingSebastian Vettel
Daniel Ricciardo
Mercedes AMGLewis Hamilton
Nico Rosberg
FerrariFernando Alonso
Kimi Räikkönen
LotusRomain Grosjean
Pastor Maldonado
McLarenJenson Button
Kevin Magnusen
Force IndiaSergio Pérez ?
Nico Hülkenberg ?
SauberAdrian Sutil ?
Esteban Gutierrez ? Sergey Sirotkin ? Vitaly Petrov ?
Toro RossoJean-Eric Vergne
Daniil Kyvat
WilliamsFelipe Massa
Valtteri Bottas
MarussiaJules Bianchi
Max Chilton ?
CaterhamCharles Pic ? Heiki Kovalainen ?
Giedo van der Garde ? Marcus Ericsson ? Autre ?

Photo : Formula 1 (qui sera absent de la photo l’an prochain ?)

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "F1 2014 : le point sur les transferts"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Alfa155
Invité

Paul di Resta le dindon de la farce.

C’est dommage de voir un pilote talentueux devoir quitter la F1 faute de soutien, quand un autre dans talent mis à part dans le crash se retrouve propulsé chez Lotus…

domi
Invité

et voil

Bullit
Invité

Raikonen n’en a rien à foutre puisqu’il a été grâcement payé pour partir à raison de 45 million d’euro donc oui je suis triste pour lui; fuck him too!

r.burns
Membre

Faut pas être jaloux que Ferrari ait choisi de débaucher Raikonnen plutot que l’autre pilote Lotus, le talent se monnaie

wpDiscuz