Accueil F1 Lotus vs Lotus: le ciel s’assombrit pour le Team Lotus

Lotus vs Lotus: le ciel s’assombrit pour le Team Lotus

58
1
PARTAGER

C’est aujourd’hui que va débuter le procès entre Lotus Cars et le Team Lotus. A la clef, le droit -ou non- pour Tony Fernandes d’utiliser le nom de « Lotus ». Fernandes vient officiellement de perdre l’un de ses alliés, David Hunt.

Pour rappel, en 1989, lorsque GM a racheté Lotus Cars, il a laissé de côté l’écurie de F1. La famille Chapman la revendit fin 1991, à Peter Wright et Peter Collins.
Le frère de James Hunt, lui même ancien pilote de F3000, l’a racheté fin 1994, alors qu’elle était au bord du gouffre. Il n’a pas pu la sauver de la faillite, mais il est resté propriétaire du nom « Team Lotus ».
Hunt a passé un bref accord avec Pacific, en 1995. Ensuite, il a essayé de se rapprocher de BAR, vers 2000. En 2009, il est approché par Mike Gascoyne et l’écurie de F3 Litespeed. Mais Lotus Cars s’opposa à la renaissance du Team Lotus F1. Gascoyne vint chercher Tony Fernandes pour qu’il fasse pression sur Proton et qu’ils montent une écurie Lotus.
A l’automne 2010, le torchon brûle entre Lotus Cars et Lotus Racing (l’écurie de Fernandes.) Pour se sortir de là, Fernandes se rapprocha de David Hunt, afin qu’il lui vende les droits du « Team Lotus ».

D’après Hunt, la vente devait se faire en deux fois. Le deuxième paiement était prévu pour janvier. Hunt l’attend encore et Fernandes tente de renégocier le contrat avec une large baisse.

Au-delà de l’aspect financier, il juge que les responsables de l’écurie ne sont pas sérieux. En effet, les principaux sponsors sont le conglomérat Naza (que vous connaissez peut-être pour sa joint-venture avec Peugeot), Air Asia (la compagnie aérienne de Fernandes), EQ8 (une boisson énergisante pas encore commercialisée), CNN et Renault (la firme au losange n’a pas l’air au courant qu’ils les sponsorisent!)
Il est d’autant plus déçu que Fernandes a tenté un accord à l’amiable avec Proton. Ce qui prouverait qu’il ne tient pas tant que ça au nom de Lotus.
Curieusement, il oublie d’évoquer le procès qui oppose Gascoyne à son ex-employeur, Force India (Gascoyne aurait emporté les plans de la Force India pour créer la Lotus Racing de 2010.)

Enfin, il était censé jouer les experts lors du procès. Mais le dossier qu’on lui a transmis ne l’a guère convaincu. De trop nombreux point sont flous et le Team Lotus a donc peu de chance de gagner le procès.

Source:
The Race Driver

A lire également:
Lotus vs Lotus: Fernandes réclame 44 millions d’euros à Proton

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Lotus vs Lotus: le ciel s’assombrit pour le Team Lotus"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zep
Invité

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué.

wpDiscuz