Accueil F1 Litespeed en F1: intox ou intox?

Litespeed en F1: intox ou intox?

61
12
PARTAGER

La liste des équipes qui seraient aux portes de la F1 est déjà longue. En ces temps de crise, où les sponsors ne se bousculent pas sur les écuries existantes, on peut être dubitatif. Pourtant, un nom supplémentaire vient d’apparaitre: Litespeed.

En F1, tout n’est qu’un éternel recommencement. Il y a une trentaine d’année, la FIA de Jean-Marie Balestre et la FOCA du tandem Bernie Ecclestone/Max Mosley se battaient pour le contrôle de la F1. La FOCA avait les « garagistes Anglais » (Arrows, Brabham, Lotus, McLaren, Theodore, Tyrrell, Williams, etc.) et la FIA les « continentaux » (Alfa Romeo, Ferrari, Ligier, Renault, etc.) Un de leurs soucis est que chacun n’avait pas assez de voitures pour créer son propre championnat. Afin de mettre la pression sur l’autre partie, Ferrari vint chercher Osella et la FOCA fit de même avec Toleman.

Aujourd’hui, nous sommes dans le même cas de figure. BMW, Ferrari, Red Bull/Toro Rosso, Renault et Toyota menacent de quitter la F1 si on ne répond pas à leurs exigences.

La FIA a donc décidé de jouer au poker menteur: « Vous croyez que vous me faites peur? Moi, je m’en fous, de vous! J’ai plein d’équipes qui pourraient remplir la grille en 2010! »

Il faut d’ailleurs noter que la participation de Litespeed au championnat de F1 2010 a été d’abord annoncée sur le site de la FIA.

Qui est Litespeed? Il s’agit d’une nouvelle équipe de F3 Anglaise, créée par deux anciens de Lotus, Steve Kenchington et Nino Singh Judge.

Elle aligne son propre châssis, le R1, motorisé par un Mugen-Honda. Il a été construit en Italie par Super Light Cars.

Au volant de l’unique R1, Victor Corrêa a décroché un podium à Silverstone, pour la troisième manche du championnat Anglais et la troisième sortie de la Litespeed.
Ce podium a fait un peu de bruit dans le monde du sport auto Anglais et nul doute qu’Ecclestone cherche à surfer sur la vague. Le nom de Mike Gascoyne est cité comme consultant.

Reste un problème de poids: le budget. La voiture de Corrêa possède peu de sponsors et l’on voit mal comment Litespeed pourrait d’un seul cout réunir l’argent pour monter en F1.

Dernier point et non le moindre, la notoriété. Car quand bien même Dams, Lola, Prodrive, USF1GPEmachinchose ou Litespeed pourrait « monter » en F1. le public veut des têtes d’affiches et des constructeurs.

Source:
GrandPrix.com

A lire également:
F1: bientôt 12 équipes
Au suivant: Renault menace de quitter la F1
Retrait F1 : au tour de Ferrari
Toyota et Red Bull menacent de quitter la F1 dès 2010

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz