Accueil Actualités Entreprise Geely va-t-il chasser Lada de Cuba?

Geely va-t-il chasser Lada de Cuba?

316
0
PARTAGER

Ces policiers de La Havane peuvent en témoigner: Geely débarque en force à Cuba. En apparence, ce n’est qu’un énième cas d’exportation de voitures Chinoises dans un pays en voie de développement. D’ailleurs, Great Wall, un autre constructeur Chinois, figure déjà sur un billet Cubain! Néanmoins, sur l’ile, tout prend des proportions idéologiques.

Lorsque l’on pense « automobile » et « Cuba », on songe tout de suite à des Américaines. Avant 1959, l’ile était un véritable protectorat US, d’où la présence de nombreux modèles.

Depuis, le lien est rompu, mais 60 000 voitures Américaines circulent toujours à Cuba. Beaucoup sont reconverties en taxi collectifs. Faute de pièces, les Cubains ont appris à les bricoler avec les moyens du bord.

Mais les « belles Américaines de Cuba », c’est avant tout du folklore.

Pendant 30 ans, l’ile passa sous l’aile des Soviétiques et les échanges avec le bloc de l’Est se multiplièrent. Les Lada, Moskvitch, Volga, Polski-Fiat, Dacia et autres Skoda (plus une poignée de Tatra) débarquèrent en nombre.

Lada dominait le marché et il en resterait 100 000 à Cuba. La 1500 est toujours proposée, au prix de 5 000$ (3 400€.)
Notez que personne n’est réellement propriétaire de son véhicule: vous devez disposez d’une autorisation d’état pour en acheter un et à tout moment, l’état peut vous la réquisitionner. Les seules exception sont ceux qui avaient acheté un véhicule avant 1959 et ceux qui en ont reçu pour services rendus.

Désormais, le nouvel ami de Cuba, c’est la Chine (derrière le Venezuela.) D’où un débarquement de Geely CK. Au premier semestre 2009, 1 500 unités sont arrivées sur l’ile et peu à peu, elles colonisent les villes.
C’est l’hallali de Lada, dont le vague projet d’usine d’assemblage sur l’ile a été repoussé sine die.

Pour rappel, la CK est une Xiali (Daihatsu Charade des années 80 produite sous licence) relookée par Daewoo et équipée d’un 1,5l Toyota 94ch. Ce n’est pas le dernier cri, mais c’est tellement mieux qu’une Lada 1500. Elle dispose même de la climatisation et d’une radio/CD!

Actuellement, les principaux acheteurs de Geely sont la police et les loueurs de voitures. Néanmoins, les fans Cubains de Lada sont déjà anéantis.
Officiellement, ils se vantent de l’indestructibilité de leur voiture et du fait qu’on peut facilement les réparer.
En fait, la Lada représente surtout la nostalgie du « parapluie soviétique ». Sachant que depuis la chute de l’URSS, le régime castriste s’est effondré économiquement et moralement.

Source inconnue

A lire également:
Singapour: Geely is back!
871km/h en Geely
Geely, voiture préférée des moines Shaolin du 7e siècle

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz