Accueil F1 F1: présentation de la McLaren/Mercedes MP4-24, la suite

F1: présentation de la McLaren/Mercedes MP4-24, la suite

115
9
PARTAGER

Pr__sentation_McLaren_MP4_24_small.jpg

Cette après-midi, nous vous avons montré les photos de la nouvelles McLaren MP4-24 et les discours des personnages clefs du team (pilotes, managers, sponsor…) Voici maintenant les photos de la présentation au McLaren Technology Center de Wocking.

Côté pilotes, pas de changement avec, de gauche à droite, Perdo de la Rosa (pilote d’essai), Lewis Hamilton, Heikki Kovalainen et Gary Paffett. Le sponsor Vodafone leur a distribué des téléphones portables et leur a demandé de se prendre en photo.

Pr__sentation_McLaren_MP4_24_small_02.jpg

L’actualité du jour, c’est la retraite de Ron Dennis au 1er mars. A bientôt 62 ans, dont 44 (!) dans les paddocks de F1 et 29 à la tête de McLaren International, c’était un secret de polichinelle qu’il souhaitait lever le pied. Dés 1997, il avait fait de Martin Whitmarsh son dauphin désigné.
Partir en 2007, l’année de ses 60 ans et alors que son rival Jean Todt faisait de même, semblait logique. Mais avec le Stepneygate, il aurait quitté le team sous les hués. Ce n’est pas le genre de la maison. En plus, Whitmarsh fut un temps mouillé et il aurait du lui trouver un autre successeur. Puis McLaren a reconquis le titre pilote, l’écurie  est désormais la plus populaire de la F1 et Dennis peut effectuer une sortie par le haut. Il est propriétaire de 15% de McLaren, son ami Mansour Ojjeh en possède 15% et la Holding de Bahreïn Mumtalakat en possède 30%; il ne pouvait donc pas se faire virer par Mercedes (propriétaire du reste des actions) comme il a été écris ailleurs.

Lewis_Hamilton_and__Ron_Dennis.jpg

Résumer les 46 ans de carrière de Ron Dennis (il a fait 2 ans comme apprenti-mécano avant d’aller en F1) en quelques lignes serait impossible. En 1980, McLaren n’était qu’un constructeur de châssis de F1 et d’Indycar. Marlboro y a poussé Ron Dennis et son écurie Project Four (d’où le « P4 » dans le nom de châssis.) Dennis attirera ensuite Monsour Ojjeh, fils d’un controversé marchand d’armes et sponsor de Williams. L’ex-mécano autodidacte et le riche playboy oisif construiront ensemble un empire, notamment dans l’électronique de pointe, la sous-traitance pour la F1 et la construction de supercars.
C’est cet empire que Dennis devrait diriger. Il compte néanmoins « se rendre régulièrement sur les courses de F1. »

Reste l’inconnu Martin Whitmarsh. Après 10 ans dans l’ombre de Dennis, il connait largement le job. Mais c’est un homme discret et austère. Chez Ferrari, Todt a donné son poste à Stefano Domenicali, N°2 de longue date. Depuis, on a vu de nombreux cafouillages (notamment l’histoire des feux pour remplacer la « lollipop ») qui lui ont couté le titre pilote. Alors, mêmes causes, même effets?

Présentation McLaren MP4-24 (1).jpgPrésentation McLaren MP4-24 (2).jpgPrésentation McLaren MP4-24 (3).jpgPrésentation McLaren MP4-24 (4).jpgPrésentation McLaren MP4-24 (5).jpgPrésentation McLaren MP4-24 (6).jpgPrésentation McLaren MP4-24 (7).jpgPrésentation McLaren MP4-24 (8).jpgPrésentation McLaren MP4-24 (9).jpg

Source:
Mercedes

A lire également:
F1: présentation de la McLaren/Mercedes MP4-24
F1 -McLaren est plus populaire que la Scuderia Ferrari !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz