Accueil Audi Un schéma pour comprendre (un peu) l’automobile Chinoise

Un schéma pour comprendre (un peu) l’automobile Chinoise

122
0
PARTAGER

Schema_constructeurs_chinois_2.jpg

Si vous lisez des articles sur les automobiles Chinoises, vous risquez d’être perdu. Qui possède quoi? Qui est possédé par qui? Qui travaille avec qui? Pour tenter d’y répondre voici un schéma des constructeurs Chinois collaborant avec des constructeurs étrangers au 1er janvier 2009.

Pour rappel, un constructeur étranger ne peut être propriétaire de plus de 50% d’un constructeur Chinois. La joint-venture est obligatoire et un constructeur étranger ne peut avoir des joint-ventures avec plus de deux constructeurs différents.

J’ai du procéder à un certain nombre de simplifications. Par exemple, Mitsubishi est actionnaire de SouEast à la fois directement et indirectement, via sa filiale Taiwanaise. Seules les filiales des groupes étrangers présents en Chine sont représentés (pour éviter la surcharge d’informations.)

Légende:
– Les boites vertes indiquent les constructeurs Chinois.
– Les boites mauves indiquent les joint-ventures.
– Les boites bleues indiquent les groupes automobile Chinois.
– Les boites rouges indiquent les actionnaires Chinois extra-automobilistiques (état, armée…)
– Les boites jaunes indiquent les constructeurs étrangers.
– La flèche indique le lien de propriété (Untel est co-propriétaire de…)

Schema-constructeurs-chinois

Ce schéma risque d’être caduque dans 6 mois.

Quelques précisions:
1) Les joint-ventures de Chrysler sont en pointillés. La production de la 300C chez BBDC est « temporairement » interrompue. Chrysler devait être exclu de la joint-venture, mais son représentant « séchait » les comités d’entreprise et la décision ne pouvait être entérinée! Il a finalement démissionné et n’a pas été remplacé. Situation à peu près identique chez SouEast, où les Dodge Caravan et Avenger font un bide. La joint-venture devrait bientôt être dissoute. Quant à l’association avec Great Wall, elle n’existe pour l’instant que sur le papier.
2) De même les joint-ventures de Fiat avec GAIC, ChangAn-Suzuki et Chery n’ont pas encore été formalisées.
3) PSA espère toujours convoler avec Hafei. Mais AVIC (l’EADS Chinois) est surtout préoccupé par la construction de son premier avion de ligne.
4) Fiat n’est pas actionnaire de Zotye (qui produit le Multpla et bientôt la Lancia Lybra.) Il ne fait que lui vendre son outillage.
5) Proton n’est pas non actionnaire d’Europestar Lotus. Il lui vend des Proton en kits et le constructeur doit payer pour employer le nom de Lotus.
6) Audi devrait bientôt avoir sa propre joint-venture avec FAW. Cette dernière produira le Q5.
7) La plupart des constructeurs « purs » (Byd, Chery, Great Wall…) ne sont pas représentés, faute de collaboration avec l’étranger.

A lire également:
Histoire de lautomobile Chinoise: 1. la Chine sans les Chinois
Histoire de lautomobile Chinoise: 2. les années Mao
Histoire de lautomobile Chinoise: 3. peu importe que le chat soit blanc ou noir
Histoire de lautomobile Chinoise: 4. tous en Chine!
Histoire de lautomobile Chinoise: 5. made in China
Histoire de l’automobile Chinoise: 6. le futur?

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz