Accueil Legislation 2 roues : contrôle technique obligatoire à partir de 2023

2 roues : contrôle technique obligatoire à partir de 2023

0
38
PARTAGER

Les deux-roues motorisés devront passer au contrôle technique tous les deux ans à partir de 2023, selon un décret publié mercredi au Journal officiel. Une mesure d’ores et déjà obligatoire au niveau européen mais longtemps repoussée en France.

Contrôle technique à compter du 1er janvier 2023

« A compter du 1er janvier 2023, les véhicules motorisés à deux ou trois roues et les quadricycles à moteur font l’objet d’un contrôle technique », indique le décret. Ce nouveau contrôle technique concerne donc tous les deux-roues, 50 cm3 et voitures sans permis compris.

Sont concernés les véhicules de catégorie L1e, L2e, L3e, L4e, L5e, L6e et L7e. C’est à dire, tout ce qui a 2, 3, 4 roues, side-car ou non, de moins de 50 cm3 (limité à 45 km/h) ou de plus de 50 cm3. Seuls les EDPM (engin de déplacement personnel motorisé) et vélos à assistance électrique devraient y échapper.

Contrôle après 4 ans puis renouvelé tous les deux ans

Ce contrôle doit être effectué « dans les six mois précédant l’expiration d’un délai de quatre ans à compter de la date de leur première mise en circulation », puis « renouvelé tous les deux ans », ou avant toute revente du véhicule, comme pour les voitures. Il doit être effectué dans un centre de contrôle agréé.

Le premier contrôle aura lieu en en 2023 pour les véhicules immatriculés avant le 1er janvier 2016, en 2024 pour les véhicules immatriculés entre 2016 et 2020, et en 2025 pour les véhicules immatriculés en 2021.

Pour les véhicules de collection, le délai entre deux contrôles techniques est porté à cinq ans, sauf en cas de revente.

Directive européenne

Une directive européenne de 2014 prévoyait la mise en place à partir du 1er janvier 2022 d’un contrôle technique pour les véhicules motorisés à deux et trois roues d’une cylindrée supérieure à 125 cm3, pour lutter contre les accidents et la pollution.

Un an de retard et de la grogne

La France met donc en place avec un an de retard ce contrôle périodique fortement contesté par les motards. Le gouvernement de Manuel Valls l’avait annoncé en 2015 sans le mettre en place.

Au printemps, plusieurs milliers de motards avaient manifesté à travers la France contre la mise en place de ce contrôle technique, réclamant à l’Etat de déroger à cette directive européenne.

Elisabeth Studer avec AFP

Poster un Commentaire

38 Commentaires sur "2 roues : contrôle technique obligatoire à partir de 2023"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jdg
Invité

C’est n’importe quoi. Le CT devrait être lié au kilométrage car un deux roues ça roule pas bcp.
15000 en voiture par an et même pas un tiers un deux roues.
Encore de quoi faire perdre de l’argent pour rien.
Je parle même pas du fait que c’est inutile car au moindre petit souci on le sent directement donc pas de risque de surprise en roulant.

Nithael70
Invité

j’en vois sur Paris, des vraies épaves. Scooter sans freins, éclairage quasi inexistant, etc… Ce n’est pas une majorité, mais il y en a…
L’histoire du kilometrage est un faux problème. Quelle est la durée de vie d’un kit chaine vs une chaine de distribution ou une courroie de vt?
Durée de vie des pneus? Freins? Embrayage?

Thibaut Emme
Admin
@Jdg : étant moi-même motard, je suis partagé sur ce CT. Car si les motards ont tendance à « bichonner » leur moto (et faire gaffe à la sécurité car c’est leur peau qui est en jeu), certains s’en fichent. Surtout en ville. L’ouverture au permis B a amené une certaine catégorie de « motards » aux deux roues. Et on ne parle pas des coursiers sur des CB500 retapées (ou meules plus récentes). Pour les voitures non plus le kilométrage n’est pas pris en compte. Qu’en 2 ans vous fassiez 5000 km, 500 ou 50 000 c’est pareil. Par contre, peu de centres… Lire la suite >>
Klogul
Invité

c est pas le kilometrage qui va donner l etat d un vehicule clairement je vois pas de raison pour avoir cet ecart sous pretexte que l on s occupe mieux de sa moto.

On voit avec la democratisation des scooters du grand n importe quoid donc on met tout le monde au meme regime!

seb
Invité
Est ce qu’il y aura des centres spécialisés ou ça se fera dans les mêmes que pour les voitures? Si ce sont dans les mêmes, ça laisse à peine 2 en aux contrôleurs pour passer le permis (bah ouai, c’est mieux de savoir freiner de l’avant ou de l’arrière pour vérifier le freinage, ça ne marche pas pareil sur une voiture, un scooter ou une moto ^^) et pour les centres pour investir dans un banc de freinage moto (pour le reste du contrôle, il ne doit pas y avoir de gros changements d’investissement par rapport à la voiture). On… Lire la suite >>
Invité

On devrait mettre des plaques sur les vélo, comme ça si ils respectent pas la vitesse devant un radar en zone 30, amande, pareil pour quand ils grillent les feux rouges

Klogul
Invité

tout a fait ca serait une bonne initiative

seb
Invité

Parce que les feux rouges, cédez le passage et tout c’est valable aussi pour les vélos? Quand j’en vois rouler certain j’avais comme un doute.

Moi.
Invité

Bonne initiative, surtout pour les 50cc et les VSP qui la plupart sont de véritables épaves ambulantes.

Twin Spark
Invité

Excellente nouvelle. Je ne vois pas pourquoi la France faisait encore une fois exception (les motards français seraient plus consciencieux qu’ailleurs ? )
Si en plus cela pouvait dissuader de monter des pots d’échappement spécial bruit, cela serait parfait

Thibaut Emme
Admin
@Twin Spark : un pot cela se déchicane en 2 secondes et se rechicane en aussi peu de temps 😉 Le principe du CT va être généralisé sur tous les véhicules. On commence par les camions, puis les autos, puis les 2, 3 ou 4 roues de plus de 50 cc, et ensuite même les patinettes auront droit à leur taxe bisannuelle. De plus, pour le « bruit », il faut savoir qu’il y a un niveau sonore d’homologation qui dépend du véhicule. Sur une Harley Dina Sport, c’était 98 Db…alors même en homologué ca fait un barrouf de tous les diables.… Lire la suite >>
seb
Invité

J’imagine que le CT moto sera le même que le CT voiture, le seul truc qu’ils regardent à l’échappement c’est la pollution, pas le bruit. Il n’y a pas de passage au sonomètre de prévu au CT donc ça ne changera rien concernant les « pots d’échappement spécial bruit »

Will
Invité

Pourquoi ne baissent-ils pas les niveaux sonores d’homologation alors ?
Seuil de risque à partir de 85dB.
On vit vraiment dans un monde de dégénérés.

Perso je ferais une presse mobile.
Contrôle sonore inopiné, si ça dépasse, pouf, tu repars à pieds avec un cube, et une bonne leçon pour t’être arrogé le droit de faire chier le monde partout où t’allais.

Si vous n’avez pas remarqué je n’aime pas le bruit.

wpDiscuz