Accueil Constructeurs Contrôle Technique : manque-t-il vraiment 560 000 véhicules ?

Contrôle Technique : manque-t-il vraiment 560 000 véhicules ?

2519
38
PARTAGER
contrôle technique

Les professionnels du contrôle technique, dont Dekra en tête, s’inquiètent officiellement d’un retard de contrôle technique pour 560 000 véhicules. Mais ne faut-il y voir autre chose ?

C’est via le JournalAuto que Dekra porte la voix des contrôleurs techniques. Les professionnels auraient donc fait les totaux et selon eux, il manquerait 560 000 véhicules à l’appel du CT pour 2019. A moins d’un mois de la fin de l’année, il est impossible que ces véhicules supposés en retard passent le contrôle avant le 31 décembre.

Evidemment, ces professionnels s’inquiètent. « C’est du jamais vu, nous n’avions jamais assisté à une telle situation », déplore Karine Bonnet, présidente du réseau Dekra selon JA. Quelle sollicitude. Et si cette annonce cachait quelque chose d’autre ?

En fait, les 560 000 véhicules sont une estimation sans source réelle. Les professionnels ne peuvent en effet pas savoir précisément combien de véhicules doivent passer le contrôle technique. Ils ne peuvent savoir si un véhicule l’a déjà passé, ou s’il a été détruit. Il n’y a que l’Etat qui puisse savoir si tel ou tel véhicule à passé le contrôle technique et si le véhicule est toujours en circulation.

La solution est toute trouvée ! Mettre à disposition des professionnels un fichier national des véhicules devant passer le contrôle technique. « Nous avons alerté à ce sujet Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, ainsi que le ministère de l’Intérieur ». Pour le moment, cette idée de fichier reste un voeu pieux des professionnels. Mais, cela pourrait faire son chemin dans les ministères et auprès du Délégué Interministériel Barbe.

Notre avis, par leblogauto.com

Bien entendu, ces professionnels ne pensent qu’à la sécurité des automobilistes. Ils ne cherchent évidemment pas à avoir accès à un fichier national et à se constituer ainsi une base de prospect à démarcher.

Quand on voit le nombre de courrier que l’on reçoit quand la date anniversaire du contrôle technique de sa voiture approche, on peut quand même douter non ? Quant à l’Etat, il pourrait trouver là une source d’entrée d’argent en vendant ce fichier. Sauf si la CNIL trouve à redire à cela.

Chaque année environ 25 millions de véhicules légers passent le contrôle technique en France.

Poster un Commentaire

38 Commentaires sur "Contrôle Technique : manque-t-il vraiment 560 000 véhicules ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fabi35
Invité

Oups …je dois être dans le chiffre

Luc
Invité

La mienne aussi. Elle roulait très bien mais elle avait  »’déjà » le sapin de Noël au tableau de bord. Elle a roulé qq mois puis direction la casse.
Leblaugauto, ça sera une réelle rentrée d’argent pour l’état quand les contrôles routiers seront renforcés. (135x 560000=75,6 millions potentiels) sans compter les auto qui auront le CT périmê en début 2020.

lym
Invité

J’y étais aussi il y a peu… 69€ pour se voir remettre un CT vierge de défaut, malgré la hausse du nb de points vérifiés et du tarif, le 3ème.

C’est quand même bizarre ce CT de plus en plus dur mais toujours autant de véhicules dont les fumées montrent qu’ils doivent consommer a peu près autant d’huile que de carburant.

AVENUE
Invité

@ lym
Il suffit de passer le CT en fin de journée ça pollue moins

AVENUE
Invité
A) 1 auto ne roule plus et est immobilisée sur chandelles (ex: en cours de restauration ou en attente de pièces rares) et est dans l’impossibilité de passer le C.T à échéance. B) Un propriétaire on reçoit un rappel de la part son ancien centre de contrôle mais il a changé d’adresse bien sur la poste fait suivre son courrier mais il omet d’avertir son ancien centre. C) Un problème nécessite une contre visite selon un 1er centre de contrôle et la réparation est effectuée par un professionnel qui pour des raisons pratiques confie le véhicule réparé à un second… Lire la suite >>
wizz
Membre
SGL
Invité

L’ère pompidolienne 1960 – 75 est justement lourde de conséquences extrêmement grave aujourd’hui sur l’environnement.
… Et on a du mal à s’en sortir même aujourd’hui.

lym
Invité

Depuis la fermeture des quais pompidoliens la pollution a augmenté sur les axes restant jusqu’en proche banlieue.

Tout cela pour faire des infra comme cette boite de nuit déjà inondée au moins 2 fois avec des millions de dégâts aux frais des parisiens quand avant on fermait les voies le temps de la crue.

Puis allez faire la promo des bétaillères en ce moment… Dans une station de métro, idéalement!

SGL
Invité

Une voiture mal entretenue peut polluer 10 à 15 fois plus qu’initialement, dans l’intérêt général… Ne pas vouloir emmerder les Français sur le CT aura et à des conséquences graves pour tout le monde.
Parfois pour, pardon pour le cliché, pouvoir s’acheter un smartphone à 1500 €.

AXSPORT
Invité

Assurances, permis de conduire, contrôle technique, respect du code de la route, etc, etc…..

C’est pas nouveau…..

labradaauto
Invité

oui…et on rajoute les faux documents, faux en tout genre. un certain nombre croissant de sujets, et pour diverses causes sont en déviance. Ceux ci qui mettent en danger n’ont que faire des Lois. Ok j’la joue moralisateur ! MAIS à notre époque DEC/JANV autour du zéro degré , combien d’autos cassées déjà ? Il vaut mieux éviter de croiser certains . Des autos sur le toit, dans le fossé…on voit l’actualité.

Lovehornby
Invité

Une suggestion, proposer des solutions sur place pour les éviter les contre visites lors de pbs bénins.
On m’a déjà retoqué une Twingo pour réglage de phare, ça aurait pris 3 minutes une fois devant la mire pour les re-régler. Récemment, flexible de frein qui se ballade sur un Tiguan, juste un collier a remettre…
A moins qu’ils comptent sur le dépassement des deux mois pour la contre-visite, et rebelote pour un contrôle plein pot.

notyor
Invité

C’est pas forcément une bonne idée : il est souvent souhaitable d’avoir un controle indépendant, car sinon, ca sera la porte ouverte au « y a un petit défaut, mais pour 50 euros, on répare et ca vous évite de revenir…. » et tu vas te retrouver à payer 50 euros pour un changement d’ampoule ou d’essuie glace, voir pour une réparation de « rien ».

Bref, gros risque de dérive dans ces situations de juge & partie.

Invité

L’avis de la CNIL est consultatif et non contraignant de toutes façons et les services de l’état s’assoient régulièrement dessus ces derniers temps…

Bcbg
Invité

A ceci près qu elle peut traîner une entreprise un particulier ou l état au tribunal.( voir les récents soucis du ministère de l intérieur).

Bcbg
Invité

J avais un doute mais Je viens d écrire une ânerie, elle n emmène personne devant le tribunal mais elle rend des « délibérations » ,des sanctions, le seul recours contre elles étant le conseil d état.Engros son avis n est pas juste consultatif.

wpDiscuz