Accueil Legislation 2 roues entre files de voitures : le 1er février, ce sera...

2 roues entre files de voitures : le 1er février, ce sera interdit !

0
55
PARTAGER

La circulation des deux-roues motorisés entre deux files de voitures, qui était expérimentée depuis 2016 dans 11 départements dont l’Ile-de-France, sera interdite à partir du 1er février, a annoncé mercredi la délégation à la Sécurité routière.

Fin de l’expérimentation le 31 janvier

Cette expérimentation, qui a eu lieu sur certaines routes en Ile-de-France, dans les Bouches-du-Rhône, en Gironde et dans le Rhône, s’achève le 31 janvier.

L’objectif était de tenter d’encadrer cette pratique très répandue chez les motards. Mais, pour la délégation à la sécurité routière, le bilan de l’accidentalité est « décevant ».

Accidentalité accrue des deux-roues motorisés

Un rapport « montre que l‘accidentalité des deux-roues motorisés a augmenté de 12% sur les routes où l’expérimentation de la circulation inter-files (CIF) a eu lieu alors qu’elle a baissé de 10% sur les autres routes des départements concernés », selon un communiqué de la délégation à la Sécurité routière.

Les conclusions de ce rapport « ne permettent pas de pouvoir intégrer aujourd’hui la circulation inter-file dans le code de la route ».

« L’objectif de cette expérimentation était de diminuer l’accidentalité des deux-roues motorisés en encadrant la pratique de la circulation inter-files », souligne la déléguée interministérielle à la Sécurité routière, Marie Gautier-Melleray. « Or, le résultat n’est pas à la hauteur de nos espérances puisque le ratio d’accidents sur les réseaux CIF par rapport aux autres réseaux a significativement augmenté dans une zone et est en légère hausse ailleurs », poursuit-elle.

Une nouvelle expérimentation demandée

La déléguée demande « une nouvelle expérimentation, avec des règles adaptées, afin de pérenniser cette pratique en toute sécurité ». Cette seconde expérimentation, qui nécessite un nouveau décret, pourrait notamment intégrer « l’élargissement des zones géographiques concernées, une communication adaptée et continue pour parfaire la pédagogie de tous les usagers de la route sur le sujet ».

Deux-roues motorisés : 23,1% des décès pour 2 % du trafic

Les usagers de deux-roues motorisés représentaient 23,1% des décès en 2019 alors que leur part dans le trafic routier était de 2 %. A kilométrage parcouru identique, le risque de perdre la vie pour un conducteur de deux-roues est 22 fois plus élevé que pour les usagers de véhicules légers.

Elisabeth Studer avec AFP

 

Poster un Commentaire

55 Commentaires sur "2 roues entre files de voitures : le 1er février, ce sera interdit !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thibaut Emme
Admin

En fait, cela a toujours été interdit 🙂 il n’y a eu qu’une tolérance le temps de l’expérimentation.

L’inter-files est intéressant en remontant avec une différence de vitesse de max 20 km/h, aux feux, dans les bouchons, etc. Mais, il est surtout devenu une anarchie totale dans bien des villes avec des 2roues qui poussent et forcent le passage, arguant qu’ils « ont le droit ».

Les amendes vont pleuvoir comme à Gravelotte ! Et la FFMC va recommencé les défilés 😉

The Stig
Invité

Parfait résumé de la situation. Déjà qu’ils le faisaient sans pour autant en avoir le droit, l’expérimentation a été vécue par nombre de motards des grandes villes comme un passe-droit leur octroyant une priorité absolue sur le reste du trafic routier. Tant que leur mentalité ne changera pas…

Thibaut Emme
Admin
Et je suis motard 😉 Mais je n’ai jamais compris les zinzins qui déboulent à 80 km/h au milieu de files de voitures à l’arrêt (périph par exemple) ou qui slaloment. Les plus énervants étant ceux qui collent en inter-file car « on ne va pas assez vite », ou forcent le passage quitte à vous pousser dans une voiture. Bref, l’interfiles a toujours été pour moi un mystère. A part la remontée tranquille à un feu rouge (sans se foutre en travers ni dans le sas vélo hein) l’intérêt est limité. Cela pourrait être intéressant, mais avec une poignée de sauvages… Lire la suite >>
Scal
Invité

Motard à Paris/région parisienne, je fais logiquement le même constat. La différence par rapport à nos constats habituels, c’est que c’est la majorité (déconnante) qui fait payer la privatisation d’une pratique qui justifie l’utilisation d’un 2 roues à une minorité (raisonnable).
Toutefois, je ne suis pas sûr que la pratique disparaisse du jour au lendemain (une vieille histoire de gaulois réfractaire …).

Thibaut Emme
Admin

La pratique ne disparaitra pas, tout comme les #GCUM existent toujours.

Mais désormais avec la fin de l’expérimentation, les accidents en interfiles seront pour les 2 roues de nouveau, même en cas de changement de file une voiture.
Et ca peut renflouer les caisses à coup de pv à la volée, voire en video verbalisation.

DiZeL
Invité

Toujours le même constat, on subit tous des restrictions à cause des crétins qui ne savent raison garder. Et oui le spectacle d’un motard se faisant klaxonner par ses collègues car il ne remonte pas assez vite est affligeant.

Joledemago
Invité
Prendre en exemple les zinzins pour en faire une généralité. Mauvais procédé Thibaut ! La vraie question est comment cette « tolérance » a t elle pu engendrer un surcroît d’accidents alors même qu’il paraît comme une évidence qu’un 2 roues va remonter une file bouchée… Avant pendant et encore après l’expérimentation… Et enfin, on pourra restreindre (encore et toujours) comme on veut l’usage d’un 2 roues, il restera forcément plus accidentogene qu’un véhicule carrossé sur 4 roues. Alors du coup, si je résume pour Paris, on ne remonte plus les files, on amende le stationnement.. je vais peut être me remettre… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
Où voyez vous une généralisation ? Je pointe justement du doigts les zinzins qui font que l’image des deux roues est mauvaise et que l’inter files est considérée comme dangereuse. Comment l’expérimentation a engendré une surcrois d’accidents ? Simple…car en autorisant dans un cadre très précis l’interfiles, certains ont compris « allez y c’est permis » et de remonter de files arrêtées en roulant a plus de 20 km/h de différence, et de slalomer pour gagner 1 m de plus, et de se montrer agressif (j’en ai croisé des qui lataient les portières de voitures bloquées dans un bouchon car ils estimaient… Lire la suite >>
Joledemago
Invité

Désolé, je n’y crois pas du tout au « j’ai le droit de le faire du coup je fais n’importe quoi ». Les abrutis qui roulent a fond, agressent les gens etc agiront exactement de la même manière avant ou après autorisation… Bref j’aimerais connaître la solution du coup..

Yorgle
Invité
@Joledemago Comme expliqué par Thibaut, le plus dangereux sont les 2-roues qui roulent entre les voitures avec un delta vitesse de plus de 80km/h. Habitant dans un pays où cela ne se fait pas (ou très très peu), lorsque je me retrouve sur le périph quand je vais voir ma famille en France (une autre joyeuseté francaise, tout passe par Paris), cela surprend beaucoup. Il est déjà assez difficile de rouler sur le périph (sauf à 3h du matin), alors en plus avec les motos qui arrivent en inter files à plus de 80km/h de différence, cela devient très difficile.… Lire la suite >>
DiZeL
Invité

@Joledemago : la solution : taper très fort avec de grosses amendes et mettre les moyens pour les appliquer (caméras). Mais vu le peu de crétins que ça concerne et qu’en gros quand ça se passe mal c’est eux même qui trinquent, je pense que la sécurité routière à d’autres combats plus importants.

Emmanuel
Invité

vu un jour sur le périph parisien : 3 énervés en moto en interfiles avec klaxon et lattages de portières, dont notre utilitaire de loc, mais un conducteur de camion a ouvert sa portière pour descendre, sur un 4° motard qui suivait les 3 premiers sans forcément être dans le groupe.
Je sais ce que donne un choc haut du casque portière : un mec sous un drap !
et 2 h de blocage complémentaire avant d’arriver porte de Versailles (nous étions en route vers Apple Expo)

Invité

Ah non Thibaut, dans les départements où le test était en court, c’était bel et bien autorisé! Chose confirmé par des membres de la police et les assurances.
Il y avait un cadre (sur une deux voies ou plus, si le traffic va <50km/h etc), mais c'était autorisé.
En dehors des zones de test, et avant ce test, c'était toléré. Et de nouveau, ça le sera surement jusqu'au prochain test. A moins que la police décide d'en faire autrement, mais je serais étonné.

Thibaut Emme
Admin

@lolman77 : Non, la remontée inter-files a toujours été interdite par le code de la route.
Le cadre de l’expérimentation n’a pas modifié le code de la route mais créé une exception temporaire. Ce qui n’est pas la même chose.
Le code lui n’a jamais été modifié et donc c’est resté strictement interdit.

Mais posez la question aux 2 roues que vous croisez et parlez-leur de l’interfiles…rares vont être ceux qui savent que c’est interdit, et encore plus rares savent qu’il y avait une expérimentation 😀

Invité

On est bien d’accord, le code n’a pas été modifié. Mais dans ces villes, l’exception temporaire l’autorisait, avec un cadre de loi claire et précis (mais méconnu!), et dans 11 (je crois?) départements.
D’ailleurs les articles de presse comme le vôtre le disent clairement « l’inter file, en février, c’est de nouveau interdit ». Si c’est de nouveau interdit, c’est que ça ne l’était plus 🙂

En revanche, l’inter file a « toujours » été largement toléré, bien avant cette expérimentation.

lym
Invité

Cf mon propos +haut, c’est plus subtil que cela et les motifs de verbalisation sont en pratique d’ailleurs tout autres.

Puis si presque personne ne savait qu’il y avait expérimentation (fixer un cadre raisonnable, en fait), comment dire au final lui faire porter le chapeau d’une hausse?

dri
Invité
> Mais posez la question aux 2 roues que vous croisez et parlez-leur de l’interfiles…rares vont être ceux qui savent que c’est interdit, et encore plus rares savent qu’il y avait une expérimentation 😀 Je suis d’accord, je ne comprends donc pas comment on peut établir des statistiques de différences d’accident entre zone le CIF est autorisé et zones où çe ne l’est pas, puisque personne n’est au courant, il ne peut donc pas y avoir de différence de comportement. Quelle est la logique ? Je suis motard également et je remonte les files évidemment sinon quel intérêt ? personnellement… Lire la suite >>
lym
Invité
En réalité, ça n’a jamais été vraiment interdit: Il faut dissocier la notion de file, déterminée par la largeur des véhicules pouvant y circuler, de celle de voie (matérialisée). Sinon, les voitures se présentant à plusieurs de front car la route/rond-point/carrefour large le permet, sans que l’on ait de peinture matérialisant des voies (donc il n’y en a qu’une!) seraient verbalisables au même titre qu’une moto dit en « inter-file » (terme qui n’a pas de sens: Si latéralement une moto peu passer, elle est par définition dans une file). D’ailleurs les verbalisations ne mentionnent pas ce motif, mais plutôt dépassement par… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
« Sinon, les voitures se présentant à plusieurs de front car la route/rond-point/carrefour large le permet, sans que l’on ait de peinture matérialisant des voies (donc il n’y en a qu’une!) seraient verbalisables » >>> Elles le sont 😉 Quand il n’y a pas de séparateur, cela signifie qu’il n’y a qu’une file. Et à part les vélos qui peuvent rouler à 2 de front, un seul véhicule est autorisé, sinon c’est à la file. L’interfiles est de fait interdit car on ne peut rouler que dans une file ou dans l’autre. Donc on dépasse par la droite, ou on roule à… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin

D’ailleurs, une nouvelle expérimentation devrait être menée, sur d’autres zones, et surtout en changeant les règles. Reste à voir ce qui changera.

lym
Invité
Attention à ne pas confondre file (quand la notion s’applique, cad circulation dense) et voie, encore une fois. Il peut en fait y avoir plus de files (déterminées par la largeur des véhicules qui peuvent y tenir l’un derrière l’autre) que de voies (matérialisées par des traits de peinture)… voir parfois moins (pour un convoi exceptionnel). Désolé, mais ce qui marche dans un sens pour de plus gros gabarits qu’une moto, sinon certains véhicules ne pourraient en pratique pas circuler, fonctionne aussi dans l’autre. Les PV aux motos pour « inter-files », ça n’existe pas et le terme n’a aucun sens. C’est… Lire la suite >>
Guallaume
Invité

Franchement je ne comprends pas comment on peut être autant jusqu’au-boutiste, alors que l’on risque sa vie (voir le commentaire d’Emmanuel un peu plus haut).
A croire que c’est un concours pour le Darwin Award.

lym
Invité

J’ai pour ma part plus peur pour les rares qui restent à l’arrière d’un bouchon en 2 roues que ceux qui vont entre les voitures arrêtées: Le risque de se faire compresser entre le véhicule de devant et celui qui va tilter trop tard derrière (typiquement car il est au téléphone, chose difficile pour les motards en passant) n’est pas négligeable à circuler au quotidien en IDF.

Thibaut Emme
Admin

Donc comme les autres font des conneries et des infractions il faut en faire aussi.

Ca me rappelle mon mono de moto-école sur Paris qui m’avait pourri car je m’étais arrêté au feu orange (sans même faire un freinage d’urgence).
Ce BIIIIP avait failli me rentrer dedans en bagnole car « à Paris on passe à l’orange ».
Après faut pas trop s’étonner des résultats d’enquête sur les villes accidentogènes quand les gens roulent comme des treufs 😉

NB : pas de marquage au sol = 1 voie si sens unique, 2×1 si double sens.

greg
Invité

Enfin une bonne nouvelle.
Les motards foutent la pression pour obliger les voitures (pourtant bien dans leurs files) a se serrer pour les laisser passer, quitte a devenir violents (ils ont agresse ma mere qui a plus de 70 ans parce qu’ elle ne s’ executait pas), et moi un scooter m’ a arrache mon retro tout en continuant tranquillement son chemin.

dri
Invité

Merci de ne pas mettre les motards et les scoots dans le même panier 🙂

C’est vrai qu’au volant on ne fait pas la différence mais je vous assure que 99% des incivilités 2 roues que je vois sont des scoots, dès qu’un 2 roues s’arrête à un passage piéton c’est une moto… J’ai jamais compris pourquoi mais c’est ainsi. Une solution simple => interdire les scoot.

John_MG
Invité

Enfin une bonne nouvelle (si l’a police sort pour appliquer), il serait temps de rappeler le code de la route aux 2 roues (dans leur ensemble avec ou sans moteur) qui arguent faussement leur bon droit car il n’y aplus autre chose que des radars sur les routes.

Chers automobilistes, à vos constats, si vous avez un côté à repeindre de ces 3 dernières années 😀

wizz
Membre

john MG

dans la région parisienne, généralement, ça remonte….dans toutes les inter-files, voire même en même temps! (parce que dans l’autre inter-file, ça ne remonte pas assez vite)
en région parisienne, ce sont les 2 côtés de la voiture que tu repeindras

je m’étonne toujours du peu d’accidents mortels des motards en IdF, au vu de ces pratiques…

lym
Invité
La situation dangereuse, c’est en effet celui qui va s’impatienter derrière un autre circulant selon les habitudes entre les 2 voies de circulation les plus à gauche, pour passer entre les deux voies immédiatement à droite. Si un automobiliste au milieu voit mieux venir celui (plus excité donc audible/visible) qui le remonte à gauche et pas celui à droite, ça peut mal finir. Pourtant, le fait de circuler entre les voies les plus à droite n’est pas un hasard: On est statistiquement moins dans les changements de voies préparant une sortie. Bon, quand on voit la plupart des Gold-Wing se… Lire la suite >>
Tcho
Invité

Je ne suis pas motard mais je comprends la pratique sur une 2 voies bouchées comme l’A13 à l’approche de Paris.

mich
Invité

Ca… perso, Warning et je remonte aujourd’hui et je continuerai. Non mais les interdiction ca suffit.

DiZeL
Invité

Comme tu veux, t’assumes. Par contre évite de shooter dans la portière de la voiture qui déboîte sans avoir eu le temps de te voir.

pierro
Invité
Qui n’a pas eu le temps de te voir, ou qui n’a pas pris le temps de regarder 😉 Faut arrêter les généralités, je fais de la remontée de file, j’estime être pas trop sauvage (environ 30km/h en trafic arrêté, ensuite j’essaie de me caler 20 ou 30 km/h (à la louche) plus vite que les voitures en trafic dense, ben ça m’arrive régulièrement de manquer un coffre parceque certains ne regardent pas (certains, plus rares mais régulièrement croisés en chemin, roulent même avec encore le rétroviseur rabattu…) Donc ouais, certains motards sont complètement débiles en infertile, certains automobilistes sont… Lire la suite >>
DiZeL
Invité

@pierro : oui ça arrive de ne pas regarder dans le rétro. Mais quand la route est légèrement courbe et que le motard est un peu trop rapide, bah non t’auras beau vérifier, tu ne le vois pas. Ca m’est arrivé et j’ai pris un coup de pied dans la portière de ma ZX de l’époque. Est ce que j’aurais du faire de même parce que lui n’a pas vu (ou tenu compte) de mon cligno ?

pierro
Invité
c’est ce que je dis, si tout le monde joue le jeu, ça se passe bien, à l’automobiliste de tenir compte des gens qui arrivent derrière, et au motard de tenir compte que l’automobiliste est un humain comme les autres, c’est à dire qu’il n’a pas d’yeux dans le dos 😉 pour la portière de ZX, c’est un comportement qui n’améliore pas l’image des motards, ça reste heureusement une minorité, malheureusement la plus marquante. Tu me cite cet exemple, mais je suis certain que tu t’es fait doubler par un bon paquet de motards avec lesquels tout s’est bien passé,… Lire la suite >>
DiZeL
Invité

@pierro : ah mais bien sur, pour un pied de motard dans ma portière j’en ai eu des centaines qui me remerciaient de leur laisser de la place. Mais c’est toujours l’immonde crétin dont on se souvient et qui force à prendre des mesures qui impactent tout les autres.

dri
Invité
oublier de regarder un angle mort ou un rétro on l’a tous fait. bouger de 5cm son petit doigt pour mettre le cligno ça je ne l’accepte pas. si tu as mis ton cligno alors le 2 roues est en faute, même si c’est vrai que sur certaines voitures on le voix à peine (surtout les voitures récentes). malheureusement dans 9 cas sur 10 pas de cligno. mettre des amendes systématiques en cas de non cligno sauverait plus de vie que d’interdire l’interfile. Pas plus tard que ce matin j’étais tranquille dans ma file quand un fourgon s’est rabattu sur… Lire la suite >>
wizz
Membre

michouzi

suivre le couloir jusqu’à la chambre, et remonter dans le lit, c’est tout ce que tu fais
parce que…..faut d’abord que tu sortes de chez toi….trop dangereux…surtout avec la variante anglaise….

mich
Invité

C est aller au travail en metro qui est dangereux, se deplacer pour rester isoler en pratiquant des gestes barrieres tres affutés, aucun risque. Evidemment aller au boulot c est non, des risques pour rien et des gens a moins de 2 metres. La regle est la regle point.

wpDiscuz