Accueil Hydrogène Hydrogen Refueling Solutions : 85 M d’E pour l’entrée en Bourse

Hydrogen Refueling Solutions : 85 M d’E pour l’entrée en Bourse

0
46
PARTAGER

Hydrogen Refueling Solutions (HRS) – société grenobloise qui fabrique et installe des stations hydrogène – a annoncé en fin de semaine dernière avoir levé 84,6 millions d’euros lors de son introduction en Bourse (IPO) sur le marché Euronext Growth Paris.

Le montant global de l’IPO pourrait être porté à 97,3 millions d’euros

Hydrogen Refueling Solutions (HRS) affirme sur son site internet qu’elle est la première entreprise française capable de produire en série des stations de ravitaillement pour véhicules électriques à pile à combustible de grandes capacités (100 kg à 1 tonne).

HRS précise par ailleurs dans un communiqué que le montant global de l’opération pourrait être porté à 97,3 millions d’euros, en cas d’exercice intégral de l’option de surallocation (en anglais : Greenshoe du nom de la société Green Shoe Manufacturing première à l’utiliser, désigne une technique boursière qui permet de contrôler les variations d’une action lors de son introduction en bourse).

L’entreprise qui s’introduit en bourse accorde une option de surallocation à la banque chef de file de l’opération, portant sur davantage d’actions que prévu.

Objectif : en cas de forte demande de la part des investisseurs, la banque pourra en exerçant son option allouer plus de titres ou d’obligations aux investisseurs. À l’inverse, en n’exerçant pas son option, elle soutiendra le cours.

Hydrogen Refueling Solutions : plus importante IPO sur Euronext Paris depuis sa création

Il s’agit de la « plus importante introduction en Bourse sur le marché Euronext Growth Paris depuis sa création », souligne la société.

Le prix d’introduction a été fixé à 25,30 euros par action, soit le haut de la fourchette indicative. L’opération a été sur-souscrite 5,7 fois, signe du fort intérêt des investisseurs.

La livraison des actions interviendra le 8 février 2021 et les titres pourront être échangées en Bourse à partir du lendemain.

Hydrogen Refueling Solutions (HRS) veut jouer une rôle majeur dans la démocratisation de l’hydrogène dans les transports

« Cette levée de fonds va nous permettre d’accélérer notre développement et de jouer un rôle majeur pour la démocratisation de l’hydrogène dans les transports », a commenté Hassen Rachedi, fondateur et PDG de l’entreprise.

« Disposant de l’offre la plus avancée du marché en matière de stations de ravitaillement en hydrogène, nous sommes prêts à capter le très fort potentiel de croissance de ce marché », a-t-il ajouté.

Gamme complète de stations de ravitaillement en hydrogène

Créée en 2004, HRS a débuté dans la tuyauterie industrielle complexe et l’ingénierie.
Depuis 2009, la société, en tant qu’intégrateur, fabrique des stations de ravitaillement pour le compte de gaziers, tels que Air Liquide jusqu’en 2019, date à laquelle, HRS a développé une nouvelle gamme de stations permettant de délivrer 100 à 200 kg d’hydrogène par jour, avec une pression de 350 et 700 bars.

La société, qui compte 34 collaborateurs, dispose d’une gamme complète de stations de ravitaillement en hydrogène utilisables par tous types de véhicules à pile à combustible.

Le groupe table sur un développement accéléré de l’hydrogène, dans les chariots élévateurs, les poids lourds, puis pour le BTP et les voitures particulières.

Notre avis, par leblogauto.com

Les résultats d’une telle opération montrent s’il en était besoin que le secteur de l’hydrogène a le vent en poupe. Pas tant pour son cote écologique diront certains …. mais plus parce que les investisseurs ont besoin de marchés porteurs dans lesquels investir … et que le gouvernement français table sur ce secteur pour alimenter la croissance.

A noter, comme l’indique son site internet, qu’à ce jour HRS a « déjà » fabriqué – seulement diront tout de même certains – « 34 stations de ravitaillement en hydrogène en service dans le monde entier », soit une capacité totale de 4 700 Kg d’H2/jour installée.

De quoi provoquer l’euphorie chez les investisseurs, vraiment ?

Reste que le marché est particulièrement porteur avec un Plan Hydrogène décarboné de 7 Md€ lancé en France, 9 Md€ en Allemagne et de nombreux projets imminents en Italie, Suisse, Espagne et Portugal.

À l’horizon 2050, la Commission Européenne prévoit d’accroître la part d’hydrogène dans le mix énergétique de l’union de 2 % à 14 %, estimant les investissements nécessaires entre 180 et 470 Mrd€.

Sources : AFP, Hydrogen Refueling Solutions

Poster un Commentaire

46 Commentaires sur "Hydrogen Refueling Solutions : 85 M d’E pour l’entrée en Bourse"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Recommandation à l’Achat ? @Thibaut Emme et @wizz 😉
https://www.abcbourse.com/graphes/eod/ALHRSp/lc2

Thibaut Emme
Admin

Et ? Total le pétrolier a été pendant des années à l’achat non ?

Et la bourse vaut vérité scientifique ? Ah si j’avais su plus tôt je me serais pas enquiquiné à faire des études lol

SGL
Invité

Franchement, il n’est jamais trop tard pour s’y mettre @Thibaut Emme.
Cela vous oblige à vous tenir au courant et vous avez aussi un autre son de cloche… Pas forcément la vérité.
Mais quand la majorité se trompe…on est obligé d’en tenir compte, même si le H2, à plus d’inconvénients que davantage.

Thibaut Emme
Admin

La vérité scientifique sur le H2 ne va pas changer d’ici demain @SGL. Un rendement global de moins de 20% cela reste un rendement global de moins de 20%.
Le H2 présenté comme « vert » est une porte de sortie offerte aux pétroliers et énergétitiens pour ne rien changer ou presque. Pas une révolution pour un sou.
Si j’ai le temps, je vous compile tout cela dans un article 😉

On n’est pas ici dans Galilée qui prouve que la Terre tourne autour du soleil quand tout le monde pense qu’elle est le centre du monde hein.

Vérité
Invité

Que dire alors du rendement du métabolisme humain ou des mammifères.
La vérité c’est que l’humain n’arrivera jamais a faire mieux que la Nature.
Le rendement en électrique n’est ailleurs pas meilleur que le métabolisme humain (< 30%).

Thibaut Emme
Admin

Ne confondez pas un rendement qui fait énergie électrique vers énergie électrique
Et un rendement métabolique.

« Le rendement en électrique n’est ailleurs pas meilleur que le métabolisme humain (> De quel rendement parlez-vous ? Quelle production électrique ? Car le H2 produit est après la prod d’électricité.
On a donc un rendement de moins 20% contre un rendement de 80% au moins quand on compare électricité > H2 > électricité > moteur avec électricité > batterie > moteur 🙂

SGL
Invité

…et après il y a le rendement en bourse ! 😉

amazon
Invité

sur un truc comme ça les premiers qui achètent ont raison. Les pigeons sont les derniers… car le seul avenir du H2 en bourse c’est la spéculation des cours, et surement pas les dividendes (ou alors je ne serais plus là pour le voir)

wizz
Membre

je suis une multinationale, avec beaucoup d’usines en France

je décide de délocaliser, de renvoyer tous ces travailleurs français qui me coutent 4000€/mois, pour des Chinois 10x mois cher….

….…et après il y aura le rendement en bourse ! 😉, et donc qui confirmera que j’ai pris la bonne décision

SGL
Invité

+30 % en une seule séance de bourse… qui a dit que le H² avait un mauvais rendement 😉 😀

zeboss
Invité
Se focaliser sur le rendement est une base classique des détracteurs d’un système qu’ils n’approuvent pas ou peu. Quand par exemple on compare le rendement co² d’un VE versus un VT, on omet systématiquement de calculer le cout du puit à la roue, pour ne se focaliser que sur la conso instantanée du VT. Hors le « rendement » du pétrole pour fournir un carburant est rarement meilleurs que 25% avec qq exceptions pour des pétroles ultra légers qui pourraient même être brulés directement dans un moteur (rustique) mais quand même. Donc l’H² n’est pas un foudre de guerre côté « rendement » mais… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
Sauf que le projet du H2 renouvelable n’est PAS de le produire avec de l’électricité non consommée. C’est de surproduire de l’élec pour produire un H2 soi disant propre. Et de toucher au passage des subventions. Il y a eu ce mirage avec l’éthanol…Résultat au Brésil (et pas que) on défriche la forêt équatoriale pour planter de la cane à sucre pour produire de l’éthanol pour l’exporter… Tout le contraire du début qui était de dire « on surproduit du sucre, faisons en de l’éthanol pour ne pas le perdre ». Un peu comme les agro-carburants, présentés comme bio-carburants au début et… Lire la suite >>
KifKif
Invité

Je pense qu’il y a un débouché pour l’Aérien : Avions propres (même sui le rendement est pourri, le rapport Poids/Capacité énergétique est favorable. En dehors de ce cas d’utilisation, la stratégie est TMR : Take the Money and Run 😉

amazon
Invité

je ne suis pas d’accord. pour produire l’hydrogène « vert », il faut d’abord produire de l’électricité « verte ».

si on arrive à stocker l’électricité « verte » sans la transformer (en potentiel chimique ou mécanique), alors là on est vertueux, car le moteur électrique à un rdt de 85%.

https://www.connaissancedesenergies.org/la-batterie-geante-de-tesla-mise-en-service-dans-le-sud-de-laustralie-171204.

sans être pro-Tesla, il faut se rendre à l’évidence: ca fonctionne et ca rapporte beaucoup.

il faut investir dans les technologies de batteries.
en stockant les pics de production des enr on peut lisser le réseau avec les batteries et faire tourner les Nuke à leur rendement optimal

wizz
Membre
non amazon Ce n’est pas réaliste de penser qu’on pourra produire plein de batterie pour stocker plein d’électricité Les batteries, c’est très utile pour REGULER tension et fréquence du réseau. Pouvoir maintenir à 50Hz +/-0.01Hz…. Par exemple, dans cette zone industrielle, il y a Pechiney, ou un autre industriel très consommateur d’élect, avec une puissance énorme, 100MW -quand il met ses machines en marche, ça pompe 100MW du réseau, déséquilibre le fem/fcem. La fréquence chute en dessous de 50Hz. Une ampoule incandescence s’en fiche, mais pas les appareils électroniques. Il faut un certain temps pour que EDF augmente sa puissance,… Lire la suite >>
totoro
Invité
C’est bien Amazon qui a raison, on ne se contente pas de lisser du jus vert pour faire du 50hz ou stabiliser la fréquence. En 2021 on commence à installer du GWh de stockage, en californie, australie, chine. Par batterie ! de quoi remplir et vider 200 à 300 GWh par batterie et par an. L’objectif à terme c’est de cumuler des TWh de stockage par pays. C’était le sigle magique dont rêvait … les taulier du H2 il y a 15 ans 🙂 Donc non les gars, ne rêvez pas, si aujourd’hui on fait déjà ça au lithium, imaginez… Lire la suite >>
Christophe
Invité
@zeboss Enormément. Si on veut être en 100 % renouvelable il va falloir une puissance instantanée au moins 5 fois la puissance nécessaire en thermique. Mais malgré cela en hiver il te faudra des centrales de pointe pour suppléer l’inexistence des renouvelables intermittents de la puissance nécessaire en thermique pour couvrir l’ensemble du besoin. Donc d’un côté : – 1 installé en thermique produisant 4 380 (facteur de charge moyen de 50 %), – 5 installés en PV produisant 6 000 (malgré un facteur de charge de 14 %). Tu as déjà 1620 de trop que tu peux stocker. Mais… Lire la suite >>
Christophe
Invité
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lectricit%C3%A9_en_Allemagne#Sc%C3%A9nario_100_%_renouvelables En 1991 126 GW installés qui couvraient le besoin allemand. Pour le scénario 100 % EnR, 286 GW d’EnR et 53,5 GW de centrales à (bio)gaz combiné (qui ne fonctionneraient que 828 heures par an à pleine charge, soit 9,5 % du temps, ce qui supposerait de rémunérer la garantie de puissance et non l’énergie produite) + 12,5 GW de stations de pompage-turbinage et stations de stockage à air comprimé + 55,2 GW de capacité de stockage sur batteries + 13,1 GW d’unités de méthanation, transformant 50,8 TWh d’électricité excédentaire par an soit au total 421 GW installés pour… Lire la suite >>
wizz
Membre

https://www.vive-le-nucleaire-heureux.com/images/Textes-blog/2018-08-18/08.jpg

L’air comprimé est un très mauvais moyen de stockage d’énergie, (chauffe en compression, refroidit en détente), sauf si on l’associe avec 2 autres usages
-réseau chaleur prenant les calories de l’air comprimé lors de la compression
-et toute installation ayant besoin d’être refroidi avec le froid créé lors de la détente (data center, centrale thermique…)

Puis ces 55GW de puissance sur batterie. C’est bien. Mais pendant combien de temps (entre 2 recharges)?
Si c’est juste quelques minutes, ou quelques heures, ou plusieurs jours, alors ce n’est plus la même chose…

Christophe
Invité

@wizz
Je n’ai pas dit que la solution proposée était la bonne.
Elle permet juste d’illustrer mon propos que pour atteindre le 100 % renouvelable il va falloir fortement augmenter la puissance installée. De là deux fables tombent :
– celle du coût moindre – actuellement ceux qui la portent compare 1 kWh EnR à un 1 kWh th mais en oubliant que l’EnR a la priorité d’accès au réseau, qu’il faudra 5 fois plus de puissance installée tout en maintenant la puissance th,
– celle de l’impact carbone – idem.

SGL
Invité

Après +30 % en une seule séance de bourse, l’action est encore recommandée à l’achat !!!

totoro
Invité
« Se focaliser sur le rendement est une base classique des détracteurs d’un système qu’ils n’approuvent pas ou peu. » Non, c’est la base de la logique, c’est la base de tout système thermodynamique ou économique. balayer ça d’un revers de main c’est typique des mouvement religieux ou sectaire. C’est le principe même de la mise en place d’un déni. Nier le besoin du rendement, dans une entreprise comme dans une physique, c’est de la magie, pas de la logique. Il est possible de s’en affranchir : subvention ou gaspillage d’une énergie gratuite ou presque : nucléaire, pétrole : deux énergies dont… Lire la suite >>
wizz
Membre

si la majorité se trompe, alors c’est à l’Etat de faire son boulot, et mettre fin à cela…

SGL
Invité

Oui @wizz sur le principe… Mais il faut être sûr qu’elle se trompe réellement ! 🙂

ema_
Invité

@Wizz, je n’ai pas compris : C’est qui l’Etat ? C’est qui la majorité ?

wizz
Membre
ema Si tu suivais régulièrement ici sur LBA, tu aurais remarqué des spécificités chez les intervenants. Le dada de Christophe, ce sont les particules d’abrasion. Celui de SAM, c’était des Peugeot non 4 roues motrices mécaniques. Celui de darkargos, etc…. A force, tu cernes le profil des gens. « Encore lui. Et c’est reparti pour un tour… » SGL a une « légère » sinophobie aigüe. Aujourd’hui, les entreprises n’hésitent pas à délocaliser « pour 1 centime ». Et les gens n’hésitent pas à acheter chinois au lieu d’une production locale « pour 1 centime aussi ». Et tant pis pour nos emplois, tant pis pour l’environnement, tant… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@wizz
« Le dada de Christophe, ce sont les particules d’abrasion », je suis déçu que tu me réduises à cela.
Justement les particules d’abrasion c’est juste le vecteur pour arriver à la solution liée à mon vrai dada.

wizz
Membre

christophe
Le pavé est déjà assez long
Je ne sais pas quelle est la longueur maximale que supporterait ema
Aussi, juste des étiquettes aux personnages secondaires

SGL
Invité
@wizz, je reconnais que le portrait des gens est assez fidèle… Néanmoins, si je suis pour les EnR, je suis avant patriote, donc à choisir entre une centrale EPR et des champs de PV à la même puissance, je choisis encore le nucléaire. Je ne suis pas contre du Made in China si cela peut nous amorcer une transition plus facile en attendant du Made in Europe (Made in France dans mes rêves) …Pour cela je ne suis pas contre la Dacia Spring et pour autres raisons la DS9 (là, c’est symbolique) J’ai de la sympathie pour l’AMI Made in… Lire la suite >>
wizz
Membre
Acheter chez les autres, c’est enrichir les autres au détriment de nous. C’est de leur permettre d’amortir leur R&D au lieu de créer notre R&D. C’est de leur permettre de réinvestit dans leur R&D et de devenir encore plus fort, plus en avance, au détriment de nous… Actuellement, on n’a pas le couteau sous la gorge, n’a pas de coupure d’élect au quotidien par manque d’élect. Donc au lieu d’acheter pour 2 milliards d’euros de panneaux solaires chinois pour produire de l’élect qu’on n’a pas besoin, donnons plutôt cet argent à nos instituts de recherche. https://fr.wikipedia.org/wiki/Commissariat_%C3%A0_l%27%C3%A9nergie_atomique_et_aux_%C3%A9nergies_alternatives J’ai pris le CEA… Lire la suite >>
Emmanuel
Invité

« 34 stations de ravitaillement en hydrogène en service dans le monde entier, soit une capacité totale de 4 700 Kg d’H2/jour »
Soit 27 véhicules automobile faisant un plein de 5 kg chaque jour dans une station service …
Avec çà, effectivement, nous sommes sauvés !

amazon
Invité

c’est 10 fois le parc hydrogène automobile en France…. c’est sûr que c’est le futur….

Emmanuel
Invité
Les taxis parisiens c’est 600 véhicules hydrogènes prévus, et certaines villes ont prévus des bus hydrogènes, des transporteurs ont prévus des camions hydrogène. Sauf qu’une PAC c’est 4500 h de fonctionnement, bientôt 7500 et 10 000 h prévus dans quelques années. Un bus de ville qui circule à 15 ou 20 km/h en moyenne, ça va représenter 200 000 km avant changement de la PAC un bus diesel ou GNV c’est au moins 500 000 km et même souvent plus de 750 000 km avant la réforme ! Pour les bus de ville je crois beaucoup plus à la batterie… Lire la suite >>
SGL
Invité

Peugeot nous avait caché la 508 I à PAC H² !? 😉

Vérité
Invité

Ou à moteur thermique H2.
Mais il y en a encore qui vont nous dire que le rendement est déplorable. Mais au moins en CO2 à partir de surplus des renouvelables et en pollution se serait top et même avec une autonomie réduite à 300 km mais compensée par une recharge très rapide.

wizz
Membre

Les énergies renouvelables ne tombent pas du ciel, directement utilisables dans le réseau électrique. Pour cela, il a fallu des infrastructures, nécessité des ressources (matières premières et financières). Pour avoir du surplus d’énergie renouvelable, il faudrait d’abord déployé une gigantesque infrastructure pour produire. Il est très très préférable de dimensionner au plus juste cette infrastructure, afin de ne pas gaspiller tant de ressources

wizz
Membre

https://static.cnews.fr/sites/default/files/000_1uc4i4_5f3e4a6b538f8.jpg
on y voit de l’énergie renouvelable…

….mais on peut aussi y voir un gigantesque chantier
https://previews.123rf.com/images/urfl/urfl1411/urfl141100028/33777401-les-constructions-travaillent-au-projet-de-barrage-de-trois-gorges-sur-la-rivi%C3%A8re-dans-la-province-de-.jpg

sans oublier les problèmes d’envasement en amont, et érosion en aval, déplacement population, etc…

wizz
Membre

https://media.lesechos.com/api/v1/images/view/5f1858273e454605342e9ba9/1280×720/0603595079087-web-tete.jpg
on y voit des éoliennes, de l’énergie renouvelable « gratuite »,….

En regardant de près, et en voulant voir aussi, on voit des chemins reliant ces éoliennes, pour la maintenance. Les éoliennes sont de plus en plus hautes, plus grandes, et plus espacées. Il y aura beaucoup de chemins, de la terre erable en moins…

Thibaut Emme
Admin

Des blocs de béton de plus en plus gros (400 à 600 m3 désormais), des pales que l’on ne sait pas (veut pas) recycler et que l’on enterre, des durées de vie de 15 à 20 ans selon les modèles, etc.

wizz
Membre

https://www.ladepeche.fr/article/2015/08/02/2153748-parc-eolien-de-pepigou-dix-mois-de-chantier.html

https://www.ladepeche.fr/article/2016/04/15/2325984-le-parc-eolien-inaugure.html

A Calmont, ce ne sont que des éoliennes de 2MW, des petites éoliennes. Mais ça consomme déjà beaucoup de ressources
-une fondation de 17m de diamètre
-50 tonnes de ferraille
-800 tonnes de béton
tout ça pour supporter 200 tonnes de matériel (pylone en acier, pales en carbone, le générateur et ses quelques centaines de kg de néodyme, de cuivre, de silicium, de….)

wizz
Membre

Ceci dit, lorsque ces éoliennes seront démantelées, il faudrait y laisser les fondations.

17m de diamètre, cela donne un peu plus de 200m², soit une bonne superficie pour une maison
Et avec 850 tonnes de béton armé, et en ayant laissé 25 ans pour la stabilisation du sol, alors on ne peut y trouver plus stable pour construire sa maison
(en revanche, oublier l’idée de la cave juste en dessous…)

Thibaut Emme
Admin

Et une maison au milieu d’un champ ? 😀

wizz
Membre

plusieurs maisons…
avec la voirie déjà faite
le cablage électrique aussi, et enterré, et capable de permettre aux habitants de cette maison de prendre un abonnement tri-phasé 2MW…

Thibaut Emme
Admin

Oui mais au milieu de « rien »…ou d’un champ, d’une foret, etc.

amazon
Invité

et en plein vent!

C Ghosn
Invité

Bonne affaire à se faire sur les GLC F-Cell

wpDiscuz