Accueil Actualités Entreprise Macron : 8 milliards d’euros pour un secteur automobile propre

Macron : 8 milliards d’euros pour un secteur automobile propre

0
86
PARTAGER

Emmanuel Macron a présenté mardi « un plan historique » de « plus de huit milliards d’euros pour tout à la fois secourir la filière automobile, fortement affectée par la crise du coronavirus, et la moderniser. Objectif notamment affiché : faire de la France une championne des véhicules électriques.

8 milliards d’euros d’aides au secteur automobile

« L’Etat apportera un peu plus de 8 milliards d’euros d’aide au secteur », a déclaré le chef de l’Etat en prononçant un discours dans une usine de l’équipementier Valeo à Etaples (Pas-de-Calais).

Faire de la France la première nation productrice de véhicules propres en Europe

L’objectif est de « faire de la France la première nation productrice de véhicules propres en Europe en portant à plus d’un million par an sous cinq ans la production de véhicules électriques, hybrides rechargeables ou hybrides » dans le pays, a-t-il annoncé, au côté des ministres de la Transition écologique Elisabeth Borne et de l’Economie Bruno Le Maire.

Hausse du bonus écologique

Pour relancer les ventes, qui ont dégringolé durant la crise, Emmanuel Macron a annoncé une hausse du bonus écologique à 7.000 euros pour l’achat de véhicules électriques par les particuliers et à 5.000 euros pour les entreprises, ainsi que la création d’un bonus de 2.000 euros pour les hybrides rechargeables.

Renforcement du dispositif de prime à la conversion

Est également prévu un renforcement du dispositif de prime à la conversion qui bénéficie aux ménages modestes pour l’achat d’un véhicule neuf contre la mise à la casse d’un vieux véhicule. « Un particulier qui met au rebut son véhicule polluant diesel ou essence » recevra une aide de 3.000 euros, augmentée à 5.000 euros en cas d’achat d’un véhicule électrique, a-t-il expliqué. Selon le chef de l’ Etat, les « trois quarts des Français seront éligibles », la mesure s’appliquant à un revenu fiscal de référence inférieur à 18.000 euros net.

Plan d’avenir de l’automobile, du XXIè siècle

« Il s’agit d’un plan de défense de notre emploi industriel, qui va être confronté à l’une des plus graves crises de son histoire. Il s’agit d’un plan de souveraineté industrielle automobile, qui a vocation à relocaliser de la valeur ajoutée (…) Et il s’agit donc bien d’un plan d’avenir de l’automobile, du XXIè siècle », a insisté le chef de l’Etat.

Il a précisé que le plan de relance franco-allemand d’environ 500 milliards d’euros, qu’il a présenté la semaine dernière avec Angela Merkel, avait « vocation à soutenir les secteurs les plus en difficulté » comme l’automobile.

Macron met la pression sur Renault

Au cours de son discours, le président a réclamé à Renault que « l’ensemble des salariés (des sites) de Maubeuge et de Douai puissent avoir toutes les garanties sur leur avenir » au sein du groupe, alors que les inquiétudes montent dans les Hauts-de-France.

Le prêt de 5 milliards d’euros garanti par l’Etat promis au constructeur « ne saurait être consenti » avant que « n’aboutissent » les négociations qui doivent débuter lundi autour du ministre de l’Economie Bruno Le Maire, a-t-il averti.

Le groupe au losange doit dévoiler vendredi les contours d’un plan d’économies de deux milliards d’euros, annoncé en février.

Renault a accepté de rejoindre l’Airbus des batteries

Emmanuel Macron a par ailleurs annoncé que Renault avait accepté « de rejoindre le programme européen de batteries électriques » porté par le concurrent PSA (Peugeot, Citroën, Opel) et le groupe Saft, filiale de Total. Cette décision fait partie des engagements exigés par l’Etat français afin de promouvoir la production en France, en contrepartie des aides apportées à la filière.

Avant son discours, Emmanuel Macron a visité les chaînes de cette usine où 1.500 employés produisent 8 millions d’alternateurs et alterno-démarreurs par an, un toutes les sept secondes environ. 80% partent à l’exportation.

Dans la matinée, il avait échangé à l’Elysée avec Jean-Dominique Sénart, le PDG de Renault, puis avec une trentaine de responsables de la filière automobile sur les mesures à prendre pour sortir du marasme cette filière, qui représente 400.000 emplois directs et 900.000 au total.

Elisabeth Studer avec AFP

Poster un Commentaire

86 Commentaires sur "Macron : 8 milliards d’euros pour un secteur automobile propre"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

C’est très encourageant ! 🙂
L’espoir renaît… Après, on verra bien dans les faits.

Luc
Invité

Ah oui, on est sauvé! Pourquoi n’avait-il pas fait un discours avant. C’est si simple d’arranger une situation désespérée…

SGL
Invité

Avant l’heure, ce n’est pas l’heure.
Et puis la situation « désespérée » est mondiale et pas tant que cela si les mesures sont prises.

amiral_sub
Invité

ce sont des mesures d’urgence pour relancer l’industrie automobile. Mais ça se sauvera pas les constructeurs Français qui ont des problèmes structurels

Fred21
Invité

Pour le moment, l’Airbus des batteries ressemble plutôt à un Dassault des batteries. Pas vu beaucoup d’étrangers impliqués.

SGL
Invité

C’est déjà avec les Allemands apparemment !?

wizz
Membre
https://www.liberation.fr/futurs/2019/12/09/l-europe-dit-oui-a-l-airbus-des-batteries_1768205 L’Allemagne est ainsi autorisée par Bruxelles à investir jusqu’à 1,25 milliard d’euros. Viennent ensuite la France (960 millions), l’Italie (570 millions), la Pologne (240 millions), la Belgique (80 millions), la Suède (50 millions) et la Finlande (30 millions). Ce Projet important d’intérêt européen commun (Piiec) compte à ce jour 17 participants de toute la filière, comme les constructeurs automobiles BMW et PSA, le fabricant français de batteries de haute technologie Saft (groupe Total), les chimistes BASF et le belge Solvay, mais aussi des petites et moyennes entreprises (PME). Toutes collaboreront «étroitement les unes avec les autres et avec plus… Lire la suite >>
Fred21
Invité

BMW a aussi un accord avec CATL, VW est dans Northvolt et cet « Airbus » des batteries est dans la recherche commune et non dans la fabrication commune.

C Ghosn
Invité

Ces aides à l’electriques ne sont pas une sorte de concurrence deloyale vis a vis de ceux qui veulent acheter une thermiques pure et par là intraséquement contribue plus à l’économie ?

Commandant Tour
Invité

Ça me fait penser à un plan qui ne leur (enfin nous) coûtera pas trop cher car il ne touche qu un pourcentage réduit de clients potentiels…

SAM
Invité

Non c’est incitatif… autant d’autos électriques achetées en neuf … c’est d’autant d’autos électriques en occasion. Et au surprise (et j’en suis le premier étonné) les électriques type Zoé se revendent très bien en occasion. Et inciter l’électrique coûtera moins cher que le gros marché du thermique. Made in USA, Made in France, Made in Maroc, Made in Corée ou Made in Allemagne se posera alors pour les consommateurs qui veulent rouler en électriques!

Mwouais
Invité

Pourquoi ne pas avoir favorisé l’achat de véhicules récents de seconde main mais vertueux pour ceux qui ont un revenu fiscal de moins de 18.000€ ?

Acheter une citadine de 30.000€ même avec les primes reste un budget alors qu’une prime sur une Golf ou 308 d’occasion de moins de 5 ans permettrait déjà de se séparer de la R19 chamade 1.9 d polluante.

Ah ! Mais c’est moins intéressant pour les constructeurs ?

Quelque chose me dit que le prix affiché des VE en France ne va pas baisser de sitôt.

wizz
Membre
30000€, c’est un gros budget à l’achat 30000€ en 60 mensualités sans intérêt, c’est 500€/mois, c’est déjà mieux Le budget d’une voiture thermique, il y a le remboursement de l’emprunt, l’entretien, l’assurance, le cout du carburant Même chose pour une voiture électrique, mais avec une part moindre pour l’entretien et l’électricité Une mensualité de 500€ pour une voiture électrique, ça doit revenir à peu près la même chose qu’une mensualité de 350-400€ pour une voiture thermique une fois qu’on aura intégré le cout entretien supérieur et carburant, voire même 300€ si c’est un gros rouleur (ayant un budget carburant en… Lire la suite >>
Mwouais
Invité
@Wizz : 500€/mois pour quelqu’un qui en gagné 18.000/12 me semble très conséquent ! Une occasion à 10.000€ (je suppose qu’à ce prix on trouve une Golf ou une 308 sinon une Polo ou une 208 de moins de 5 ans) avec un bonus de l’état de 2.000€ permettrait une mensualité Cetelem ou autre organisme d’étranglement des budgets serrés de disposer d’un engin au crash-test correct et muni d’un moteur euro 6 qui ne fait pas fondre les pôles. L’argent à sortir de la poche d’un budget serré serait moins douloureux. L’argent offert aux constructeurs c’est évidemment moins bien. Est-ce… Lire la suite >>
wizz
Membre

Occasion 5 ans en dessous de 10000€, une Golf ou 308 essence donc. C’est abordable à l’achat. Mais si tu comptes aussi l’entretien courante, puis les pièces d’usure lorsque la voiture devient vieille, et le budget carburant, alors combien cela te reviendrait par mois?

Actuellement, le pétrole est gratuit. Mais il suffirait qu’il grimpe à 80$ pour que ça fasse très mal lorsqu’on fait le plein, surtout pour ceux qui doivent faire de la route au quotidien… Tu fais combien de plein par mois?

wizz
Membre
ps: ce n’est pas 18000€ salaire annuel c’est le revenu fiscal de référence (le salaire net, puis déduit des divers abattement…). C’est à peu près le salaire médian. Le cas simple, un célibataire sans rien en particulier à déduire (i prend les 10% d’abattement forfaitaire). C’est un salaire annuel de 20000€ net. Il y a plein de gens qui font beaucoup de km, arrivent à déduire plein de choses de leur impôt. Et pour eux, ça pourrait être un salaire annuel net de 22k€, ou 25k€… Une personne en province, campagne, faisant des km (métier spécialisé, suite fermeture, devoir aller… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

@WIZZ : les voitures à prix abordable en occasion sont prises je suppose pour leur prix affiché compatible au budget et sans considération long terme du budget à ajouter en entretien.

Sans quoi, beaucoup achèteraient du neuf.

C’est comme acheter un appartement en état assez bon dans lequel on peut poser ses affaires mais qu’on devra mettre 10 ans à refaire et qui coûtera plus cher au final qu’un neuf. La personne aurait bien aimé acheter neuf, mais la banque ne suit pas.

C Ghosn
Invité

Ca nous permets d eviter la grosse decote du 1er proprio.

Mwouais
Invité

@SAM : les Zoé semblent ne pas se vendre très bien en occasion sans quoi explique moi des prix de moins de 3.500 à 4.500€ pour des Zoé de 2013 qui en valent plus de 30.000€ neuves, bonus déduit.

Exemple 4.500€ une Zoé de moins de 30.000km et de moins de 4 ans : 25.000km/2016
https://www.leparking.fr/voiture-occasion-detail/renault-zoe/renault-zoe-life-en-panne/0I48VWB8.html

A part des Cadillacs, en France, pas certain de trouver pareille décote. Le fil à la patte, évidemment.

amiral_sub
Invité

une zoe coutait 16000€ en 2013

lym
Invité

Cela illustre à quel point les bonus ne servent qu’a augmenter les prix. Franchement, les progrès en autonomie de Zoe (dont pas mal d’utilisateurs se fichent) n’expliquent pas cette différence… surtout quand on est en réalité ici propriétaire de la voiture… hors batterie!

Mwouais
Invité

@Amiral : prix hors batteries

wizz
Membre
8 milliards d’euros, c’est énorme…. 8 milliards d’euros, c’est 1 million de voitures électriques, 6 mois d’immatriculation du marché français (ps: on n’est pas au détail près) Un « bobo parisien » faisant 6000km par an en ayant acheté une voiture électrique va pomper 8000€ d’aide Un provincial, en campagne loin de tout, faisant 150km tous les jours pour aller bosser, en ayant acheté une voiture électrique va pomper 8000€ d’aide aussi. Mais en tant que besoin absolu (va trouver du transport en commun à la campagne…) et impact sur les importations de pétrole, ce n’est pas pareil selon si c’est l’un… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

Quant à la personne souffrant d’un handicap et qui voit le prix de la prothèse, il pleure devant ce flot d’argent versé à l’économie.

Ema nous rassurera en disant qu’au final cela lui sera profitable. Voilà voilà…

SGL
Invité

Toutes voitures neuves, deviennent des occasions à moitié prix dans 5 ans.

Luc
Invité

Non, à 5 ans, une éléctrique ne vaudra pas la moitié de son prix.
1/ sa technologie sera obselete
2/ sa batterie aura perdu 80% de ses performances et son remplacement coutera plus chère que la valeur de l’auto.

Thibaut Emme
Admin

-80% en 5 ans ? La blague. On a des Leaf qui n’ont pas perdu 25% en près de 10 ans…

lym
Invité

Les 25% sont comme chacun sait truqués, car la capacité réelle de la batterie est assez largement supérieure à celle affichée.

Cela permet de ne pas affoler l’acheteur les premières années (qui sont aussi celles de la garantie constructeur)… puis quand on a fini de taper dans ce qui est caché et que cela commence donc à se voir, derrière on se rends compte que cela va aussi vite que pour son ordinateur portable… Voir plus si les charges rapides sont fréquentes.

Thibaut Emme
Admin

@lym : non, les % de batterie « masqués » restent les mêmes au cours de la vie de la batterie d’un VEB. Ils servent à ne pas briquer la voiture quand on arrive à 0% de batterie.

Thibaut Emme
Admin

Et surtout la capa totale d’une batterie se teste « assez facilement ».

lym
Invité
Ne pas arriver à 0%, c’est les politiques de charge/décharge conservatrices pour limiter les dégâts (immédiats en cas de décharge profonde). Un autre aspect de l’affaire totalement inévitable avec les technos de batterie actuellement utilisées. Si l’utilisateur ne voit pas de baisse d’autonomie pendant 2 ou 3 ans, c’est car on en cache bel et bien en haut: La capacité et l’autonomie qui va avec sont des données commerciales et en perdre sous garantie commerciale permettrait de demander un remplacement. Il faut donc cacher les dégâts pendant cette garantie commerciale. Ensuite, c’est la garantie contractuelle qui s’applique: Là, il faudrait… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
Mais il n’y a pas de dégât si on charge en lent en permanence (ou 7,4 kW wallbox max) et que l’on ne va pas dans la zone des 0%… Je connais des proprios de VEB (Zoe, Mia, Leaf 1) qui sont encore au dessus des 90% mesurés (avec la marge de sécu enlevée) après des années et des cycles. Les batteries actuelles font entre 1000 et 1500 cycles au-dessus de 75% en fonction de l’utilisation (de la charge) qu’on en fait. C’est un peu comme partir avec un moteur thermique froid pied au plancher, ou attendre quelques secondes à… Lire la suite >>
wizz
Membre
5 ans, c’est long, très long 5 ans, c’est la différence entre 2003 et 2008, où le pétrole était à 30$, avant de grimper jusqu’à 150$, mettant en faillite, en difficulté un certain nombres de sociétés et des individus https://france-inflation.com/img/prix_petrole_mensuel.gif 2020-2025, je ne sais pas comment les choses peuvent évoluer. 2020, ceux qui achètent des voitures électriques aujourd’hui sont forcement plus riches que les pauvres, des gens aux salaires aisés. Les pauvres aujourd’hui vont donc continuer à rouler dans des thermiques, espérant pouvoir acheter des occasions électriques dans quelques années Si le pétrole devient très cher dans 5 ans, alors… Lire la suite >>
SGL
Invité

Oui @wizz
Dans 5 ans, même le péquenaud moyen changera son C-15 mazoute par un Kangoo ZE … Naturellement !

Rowhider
Invité
Quelle solution? Ils ne vont pas donner les voitures, non? Une voiture électrique, j’en ai une:Une e-208 qui remplace une Fiat 500 70ch (boîte robotisée). Tout compris la e-208 revient moins cher mensuellement que la vulgaire fiat pour un niveau de prestation qui n’a rien à voir. La FIAT 500, nous la payions 260€/mois hors entretien La e-208, 295€/mois avec entretien Assurance? -20€/mensuel avec la e-208 Carburant? 12€/mois (large) versus 60€ (pas large) Autonomie? 300-350km en ville pour la Fiat vs 300km pour la e-208 Quand je vois le nombre de pauvres GJ qui roulent en Audi Q8, BMW X5… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

@Row : tu la loues ou tu l’achètes ?

D’ailleurs, la prime est je suppose due aussi pour la LOA ?

J’avoue ne pas comprendre comment une 500 à max 15.000 se retrouve avec une 208 à 35.000 avec le même loyer mensuel (sinon le ballon final 😉 )

Mais c’est bien ce genre d’information qui pousserait tout un chacun à franchir le pas si il le souhaite.

Rowhider
Invité

Nous louons: par ailleurs le marché de l’électrique étant en grosse évolution puisque peu mâture, la technologie va fortement évoluer sous 5 ans. Il est peu intéressant d’acheter un véhicule électrique, mieux vaut le louer: moins de risque à la décote et possibilité de passer plus facilement à la nouvelle génération.

Pierre
Invité

Je doute qu’un foyer qui annonce 18k€ de revenu fiscal regarde en priorité une voiture électrique. Si je vois plus loin, j’imagine que ce foyer vit plutôt en appartement que dans une maison, ce qui pose le problème de la recharge.

wizz
Membre

18000€ de RFR, ça correspond à peu près au salaire médian en France

1700€ net par mois, tu es dans la misère dans Paris, et difficile en banlieue de Paris. Mais pour une petite ville en province, c’est bien. Et ce sont eux qui ont besoin le plus de la voiture, puisqu’ils n’ont pas de RER, de bus disponible 20h/jour, et font davantage de km chaque jour (habitat moins dense et étalé/dispersé)

Sly74
Invité
Pour un foyer fiscal, 18000€ net par an cela donne un revenu de 1500€ net par mois, donc une fois enlevé le loyer la bouffe électricité gaz ou autres joyeusetés indispensable à la vie courante, je vois comment tu peux changer de bagnole pour prendre une récente ou une neuve… Donc cette aide n’est que de la poudre au yeux et l’état doit le savoir sinon il ne donnerait pas autant. Ne parlons même pas de l’aide pour les électriques ou pour les hybrides rechargeables, ce n’est pas avec ca que nos constructeurs nationaux vont survivre et par conséquent les… Lire la suite >>
Olcls
Invité

Le Monde indique que 75% des foyers fiscaux sont en dessous de 18k€ de revenu fiscal de référence. Ils donnent l’exemple suivant: un couple d’infirmiers qui touche chacun 3000€/mois et a 3 enfants (4 parts) aura un RFR de 18 000€.
J’ai pensé exactement la meme chose en voyant le revenu majoré à 18k, mais en réalité le salaire et le RFR sont assez différents. Selon moi, le chiffre important est celui-là: 75% des foyers sont éligibles !

Mwouais
Invité

Voilà l’avis de Toyota 😉

ema
Invité
et la voiture électrique est hyper adaptée à quelqu’un vivant en maison individuelle loin des villes, et ayant besoin de faire entre 80 et 150 km par jour pour son travail. C’est à ce moment là que cela devient économiquement rentable, beaucoup plus que dans les villes. Il faut sortir du cliché VE = voiture urbaine. je n’ai pas vu s’il y avait une prime à l’achat de VE d’occasion (même de 500 ou 1000€, elle permettrait dynamiser le marché, en incitant à ceux qui ont des zoé de 4 ou 5 ans à en racheter un neuve, et en… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

@ema : tout à fait : plus on roule, plus la VE est intéressante.
Et même bon sang pourquoi diminuer autant la prime parceque le véhicule est d’occasion ? (À contrario : pourquoi une prime aussi importante au neuf ?)

amiral_sub
Invité

parce qu’acheter une voiture d’occasion ne relance pas l’industrie.

SGL
Invité

Bah oui !

C Ghosn
Invité

Elle permet juste de faire vivre les garages et differents fournisseurs de Pieces detachees. Donc accessoirement elle fait vivre l industrie.

lym
Invité

Une occase profite indirectement au neuf, car pour acheter une neuve il faut généralement pouvoir revendre l’ancienne!
Et comme l’occase est moins chère, dans une optique sociale, on peut en financer une part plus importante à budget donné. Puis les véhicules les plus anciens, donc polluants, qui sont souvent ceux des budget serrés sont les plus susceptibles d’être sortis des routes.

SGL
Invité

Oui @lym, alors très indirectement, mais aujourd’hui il y a urgence, les ventes d’occasions en 2020-2021 n’auront peu ou pas d’impact.

lym
Invité
Si le marché de l’occase est bloqué, un coup de pouce sur le neuf n’aura d’effet que sur ceux qui emmènent leur véhicule jusqu’à la fin et achètent neuf, ce qui ne fait pas bézef. L’effet te semble très indirect, mais marché occase bloqué => marché neuf bloqué. Certes, on pourrait rétorquer qu’il y a la prime à la conversion (qui a souvent plutôt été une prime au gâchis) mais en réalité comme c’est 3000 de reprise et 5000 de bonus pour un VE, donc 8000 en tout, c’est juste 1000€ de différence vs les 7000 du bonus sans reprise:… Lire la suite >>
SGL
Invité

Le marché de l’occasion fonctionne suivant l’offre et la demande.
Peu de demandes pour le moment…mais dans un mois tout peut changer, et si le neuf augmente cela automatiquement améliora l’offre en occasion dans un ou 5 ans… après ça se régule tout seul.
Donc, pour débloquer l’occasion, l’effet de l’augmentation des ventes du neuf réglera naturellement le problème.

Mwouais
Invité

(@Amiral : j’avais bien compris).

Thibaut Emme
Admin
@Mwouais, @Ema : une prime sur un VE d’occasion ? Ce serait la foire à la triche. On achète un VE neuf, bim bonus de 7000 €. Ensuite après 6 mois (délais de détention minimum pour prétendre au bonus) on revend à quelqu’un de sa famille. Bim bonus d’achat d’occasion 1000 €….6 mois après cette personne vous revend la voiture (les cartes grises de VE sont symboliques souvent, moitié-prix chez d’autres régions), 6 mois après vous lui revendez, etc. 7000 + 2000 €/an….on fait cela 5 ans et on a tapé l’état (donc nous) de 17 000 €….on revend la… Lire la suite >>
ema
Invité

@ Thibaut, bien sûr, il faut que cela soit sous condition (de type de la prime à la conversion qui concerne déjà les véhicules d’occasion, et qui pourrait être un peu élargie pour l’achat de VE d’occasion dans le cadre du plan de relance)

@admiral_sub : le marché du neuf est grande partie porté par le marché de l’occasion ! un marché de l’occasion dynamique stimule la vente de voitures neuves (si je peux vendre ma VE d’occasion un peu plus chère ou un peu plus vite, je vais plus facilement en acheter une nouvelle mieux équipée, avec plus d’autonomie)

wizz
Membre
Pour que la voiture électrique occasion soit intéressante, il faudrait….supprimer les aides à l’achat, et porter ce budget vers une aide à l’usage. Si si si… Si on achète une voiture thermique neuve, ce n’est pas toujours grâce/à cause d’une prime. Quand il n’y a pas de prime, on achète quand même sa voiture neuve. C’est juste parce qu’on a les moyens de s’offrir une voiture neuve, de rouler dans du neuf. Et les pauvres, ils rachèteront plus tard en occasion, ou iront chez Dacia. En voiture électrique, ça devrait être pareil. En mettant une très forte subvention, on aide… Lire la suite >>
wizz
Membre
…. https://www.largus.fr/fiche-technique/Renault/Zoe/2019.html Quand on achète une ZOE, la carte grise ne coute presque rien, parce que la voiture n’est classée que 1 ou 2CV. Youpi…. https://www.toutsurmesfinances.com/impots/bareme-kilometrique-pour-la-declaration-des-revenus.html Les voitures puissantes sont aussi des voitures chères à l’achat. Elles ont plus de CV fiscaux….et bénéficient d’une bonne déduction fiscale du kilométrage réel. Or, les voitures électriques sont aussi très chères à l’achat, mais ne sont déductibles pour presque rien, à cause de son seul CV fiscal Pour aider la voiture électrique, on a tout intérêt à augmenter leur déduction kilométrage réel, en les faisant passer dans la dernière catégorie. C’est à peine… Lire la suite >>
wizz
Membre
…. Plus cet automobiliste roulera, et plus il pourra déduire. Faire 50000km par an pour aller bosser, c’est déduire 5000€ de son salaire à imposer. C’est un gros effort financier pour Bercy, pour le budget de l’Etat. Mais en contre partie, c’est aussi beaucoup de pétrole en moins à importer, et beaucoup plus d’élect d’EDF consommée 5 litres de gasoil /100km 25000km, ce sont donc 1250 litres de gasoil non consommées, environ 1500 litres de pétrole non importées, environ 10 barils de brut. Et c’est le double si 50.000km/an 1 million de voitures électriques faisant 25000km/an pour le boulot, grâce/à… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

@Thibaut : prime en échange d’une voiture thermique non Euro 6.

Et je ne cautionne pas la prime sur la neuve.

Thibaut Emme
Admin

@Mwouais : mais on appelle cela la prime de conversion, qui existe déjà. Après il faut qu’elle soit écologiquement cohérente…difficile de mettre à la benne une voiture Euro 5 qui date de 2011 tout au plus…

Mwouais
Invité

@Thibaut : c’est pour relancer l’économie 😉
Non, évidemment pas la mettre à la benne : s’en débarrasser plus discrètement vers de plus pauvres que nous.

Je m’aperçois que ça ne fonctionne pas.

Euro 4 ?

SGL
Invité

Pour « amorcer la pompe… Dans 5 ans, il aura plein de VE d’occasion de bonne qualité sur le marché.
Naturellement, les gens modestes les achèteront pour remplacer leurs vieux diesels.
Mais comme tu le dis, cela s’adresse aux gens qui font des trajets courts « commuters » (pas des gens comme moi, malheureusement 😉 )

SGL
Invité

+1000 pour @ema 🙂

wpDiscuz