Accueil Daimler Daimler revoit une nouvelle fois ses objectifs à la baisse pour ...

Daimler revoit une nouvelle fois ses objectifs à la baisse pour 2020

47
8
PARTAGER

Daimler vient de publier des résultats préliminaires concernant le 1er trimestre 2020 nettement dégradés. La pandémie due au coronavirus en est la cause principale. 

Chute vertigineuse du résultat avant intérêts et impôts

Le groupe automobile Daimler a réalisé un Ebit (Résultat avant intérêts débiteurs et impôts) de 617 millions d’euros au premier trimestre 2020, ce qui correspondant à une chute de 78 % en valeur glissante annuelle. Rappelons que ce ratio est un indicateur clé permettant de juger de la bonne santé financière  d’une entreprise. Il correspond au chiffre d’affaires net duquel sont déduites les charges d’exploitation.

L’Ebit ajusté a lui aussi fortement chuté, dégringolant de 69% à 719 millions d’euros. Sont retirés de cet indicateur les coûts et revenus exceptionnels, mais pas les coûts liés directement aux activités de l’entreprise, tels que les amortissements sur les installations mises en œuvre dans le cadre de ces activités.

Le free cash flow (flux de trésorerie disponible) est ressorti négatif à -2,3 milliards d’euros.

Daimler s’attend toutefois à une marge positive

Le constructeur indique toutefois que la marge devrait être positive. Certains brokers se montrent néanmoins prudents voire circonspects, estimant que les marges pourraient devenir négatives durant le deuxième trimestre.

Daimler revoit encore ses objectifs à la baisse

Compte-tenu de telles contre-performances, Daimler revoit une nouvelle fois ses objectifs à la baisse. Désormais, le groupe prévoit que ses ventes en volume, son chiffre d’affaires et son Ebit seront inférieurs au niveau de 2019.

Rappelons qu’en mars dernier, le constructeur avait annulé ses objectifs 2020. Tablant alors sur un chiffre d’affaires stable par rapport à 2019 et un Ebit  » significativement au-dessus du niveau de 2019 ».

Daimler tente néanmoins de rassurer

 » Ayant mis en œuvre un ensemble complet de mesures de protection des liquidités et ayant accru notre flexibilité financière, nous sommes convaincus que nous sommes bien placés pour gérer l’entreprise, tant pendant qu’après la pandémie de Covid-19 « , a toutefois assuré Daimler.

Le constructeur dispose d’une liquidité industrielle nette confortable à 9,3 milliards d’euros. Il devrait faire en sorte de maintenir son free cash flow positif cette année, même s’il est attendu en baisse par rapport à l’année dernière, ce qui devrait rassurer les investisseurs.

Le titre Daimler parvient même à progresser de 0,32 % à 27,94 euros, jeudi, sur la place de Francfort.

Les résultats trimestriels complets seront publiés le 29 avril prochain.

Notre avis, par leblogauto.com

A toute chose malheur est bon pour Daimler ? Alors que Tesla frappe à la porte de l’Europe et de l’Allemagne via l’implantation d’une nouvelle Gigafactory, Daimler pourrait ne pas être à la hauteur pour pouvoir relever de front le défi du jeune constructeur de véhicules électriques, écrivions-nous en février dernier. Désormais le coronavirus aura un peu changé la donne, la firme dirigée par Elon Musk n’étant pas encore prête de produire outre Rhin.

Son plan de réduction des charges de personnel et baisse des investissements, certes drastique pourrait même constituer – qui sait ? – un quasi avantage par rapports à ses concurrents – le plus dur étant annoncé et planifié – alors que le Covid-19 pourrait pousser de nombreux constructeurs à agir de la sorte, non sans bruits et fracas.

Les mesures de protection des liquidités déjà prises pourraient lui offrir une flexibilité financière que certains de ses concurrents n’auront pas. Les brokers demeurent néanmoins partagés sur le sujet.

Sources : AOF, Daimler

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Daimler revoit une nouvelle fois ses objectifs à la baisse pour 2020"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Voilà ce qui se passe quand l’on a dénigré trop longtemps Tesla ! 😉

Invité

Le problème n’est pas qu’ils aient dénigré Tesla, c’est qu’ils continuent à industrialiser des voitures d’hier (gros moulin AMG and co) alors qu’ils devraient se concentrer sur celle de demain !

SAM
Invité

Ben Mercedes a cette même stratégie que VW qui consiste à immatriculer à outrance. Administrations, entreprises, loueurs et autres sont le fer de lance de la stratégie Mercedes. Ajouter à cela des pratiques commerciales qui invitent le chaland à la location… Mercedes a un succès qui ne cesse de croître depuis 2009. Mais c’est une croissance de conquête et comme toute croissance de conquête et bien à un moment ça freine. Je pense que Mercedes va chuter brutalement là où BMW a eu le bon sens de décroître progressivement!

Invité

Si ça continue comme ça, ils ne vont plus leur rester grand chose

jesaistout
Invité

Me semble-t-il qu’au tout debut, MB était actionaire/partenaire de TESLA tout comme TOYOTA.

Kaizer Sauzée
Invité

Il est magnifique le concept sur la photo.
Vous avez des infos?
Je ne l’ai pas vu passer sur le blog.

Thibaut Emme
Admin

Mercedes EQS concept de 2019 : https://www.leblogauto.com/2019/09/francfort-2019-mercedes-eqs.html
😉
Mais les SUV EV arriveront avant…ils permettent de planquer les batteries et sont « à la mode ».

Kaizer Sauzée
Invité

Merci !

wpDiscuz