Accueil Salon de Shanghai Nio ET7, une autre berline électrique à Shanghai

Nio ET7, une autre berline électrique à Shanghai

250
4
PARTAGER
Teaser Nio ET7

Nio s’apprête à commercialiser son troisième modèle, l’ES6, et présentera son quatrième au salon de Shanghai. Il s’agira d’une berline, qui devrait répondre au nom d’ET7. Électrique bien sûr.

La supercar EP9 n’était qu’une petite fantaisie destinée à faire parler. Nio s’est ensuite illustré par le lancement du grand SUV électrique ES8, dont plus de 10 000 unités ont été livrées l’année dernière en Chine. Un joli score qui fait du petit constructeur une des jeunes pousses les plus en vue du marché chinois. Le second modèle, l’ES6 à 5 places, sera livré très bientôt. Plus abordable, il devrait faire gonfler les chiffres de livraisons.

Le modèle suivant sera une berline. C’est que le marché de la berline représente toujours 50% des ventes en Chine, alors que la croissance du SUV semble atteindre un plateau. Son style est encore largement dissimulé, mais la Nio ET7 présentera un profil « fastback » façon Audi A7.

Elle devrait reprendre les mécaniques et batteries des deux SUV, avec des batteries de 70 ou 84 kWh et des moteurs de 160 ou 240 kW (218 et 284 ch). Son autonomie pourrait ainsi passer les 600 km (NEDC).

L’avis de Leblogauto.com

Tesla fait tout son possible pour rendre son usine chinoise opérationnelle dès que possible. C’est que contrairement au reste du monde, la concurrence est déjà là, avec des offres de plus en plus sérieuses.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Nio ET7, une autre berline électrique à Shanghai"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Dommage qu’il n’y a pas de start-up française adossée à des sous-traitants de l’aéronautique pour faire des VE de luxe ou d’exception, ce ne sont pas les compétences qui manquent en France.

Bizaro
Invité
Il faut voir ce qu’est devenue Venturi lorsque la marque a passé la frontière monegasque. Ils réalisent des véhicules d’exception, c’est à dire destinés à n’être diffusé nulle part. Pourtant sponsorisé avec de l’argent public, université US ou service national de livraison de lettre et de perte de colis. Ou se pencher sur le projet d’Exagon motor avec la e furtive gt. Une voiture de luxe (lvmh inside) qui ne verra jamais le jour. Ça c’est pour les petits constructeurs. Heuliez qui n’est pas le dernier venu dans l’industrie du transport rate l’aventure Mia pourtant soutenue par toute une région… Lire la suite >>
Bizaro
Invité

Pourquoi l’avis du blog concerne t il uniquement la marque Tesla, alors que l’article est dédié à la marque NIO?
À ce compte là ont pourrait dire que Ghosn a fait de la merde en Chine avec une implantation tardive et ratée. On pourrait dire que VAG arrive bien tard dans l’électrique face à l’avancée Chinoise, etc…

Navigator84
Invité

Ghosn fut l’un des artisans de l’arrivée de Nissan en Chine.
Ce n’est pas rien …

wpDiscuz