Accueil Ford Ford Mondeo restylée, et surtout avec un break hybride

Ford Mondeo restylée, et surtout avec un break hybride

1127
6
PARTAGER
Ford Mondeo Hybrid Break (2019)

Dans le milieu sinistré des grandes berlines (et breaks) de généralistes, la Ford Mondeo s’offre un (très) léger restylage, et ajoute surtout la motorisation hybride à son break.

Les berlines et breaks sur le segment D ont beaucoup souffert avec l’arrivée des SUV, et en particulier pour les constructeurs généralistes. Ford n’a pas encore totalement jeté l’éponge en Europe, mais la Mondeo lancée en 2014 (mais présentée en 2012) devra encore jouer les prolongations avant une hypothétique relève. Hypothétique car la berline pourrait tout simplement disparaître en Europe où seul un break survivrait.

En attendant, Ford offre un petit restylage à son modèle actuel. Il faudra avoir un œil de lynx pour faire la différence et distinguer les barres de calandre revisitées ou le nouveau bouclier avant ou la barre chromée ajoutée entre les feux à l’arrière.

La plus grosse nouveauté se passe du côté du break, et des moteurs essence en général. La motorisation hybride, composée d’un 4 cylindres 2.0, d’un moteur électrique et d’une batterie 1,4 kWh pour 187 ch, est en effet désormais disponible sur le break. Elle n’était jusqu’alors proposée que sur la carrosserie 4 portes, qui reste au catalogue, Ford n’ayant pas jugé utile d’adapter ce moteur dans la berline 5 portes. Avec cette nouvelle motorisation, le break perd une partie de son coffre, qui passe ainsi de 525 à 403 litres. Plus vraiment une soute à bagages donc, mais cela permet aussi d’afficher des émissions de CO2 à 96 g/km (101 g/km pour la 4 portes hybride). De quoi faire de cette Mondeo hybride break une offre de choix pour les flottes voulant couper du diesel.

Le diesel reste largement présent néanmoins, avec le 2.0 Ecoblue décliné en 120 ch (à partir de 117 g/km de CO2), 150 ch (118 g/km) et 190 ch (130 g/km). Éventuellement en boîte automatique 8 rapports pour les deux plus puissants, avec sélection via une molette rotative. Ford simplifie sa gamme : plus de 2.0 biturbo diesel, mais la transmission intégrale reste disponible.

Quelques nouveaux équipements à signaler également, un régulateur de vitesse adaptatif fonctionnant jusqu’à l’arrêt, la reconnaissance des panneaux de signalisation interconnectée au limiteur de vitesse. Cette Mondeo se décline en versions Titanium, ST-Line et Vignale.

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Ford Mondeo restylée, et surtout avec un break hybride"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
anto7076
Invité

Bravo pour la proposition hybrid

Invité

en espérant que cela soit un vrai hybride, et pas un hybride à l’allemande, vous savez, ces trucs qui affichent 1000 ch pour 50 g de CO² pour faire « vous voyez, on est vraiment à la pointe de al technologie, les autres ne peuvent pas en dire autant », mais en se gardant bien de dire que dans la vraie vie ces chiffres ne peuvent être atteints !

AXSPORT
Invité

+10

fez
Invité

Si ils gardent le système hybride de la version actuelle, c’est tout simplement le système toyota HSD (train épicycloïdale et deux moteurs électriques simulant une boite CVT) 😉

Les allemands proposent essentiellement des Hybride rechargeables, d’ou les chiffres « bizarres »

AXSPORT
Invité

Un gros break avec un petit coffre………..
Super concept !!!!

Alban
Invité

Après avoir essayé bon nombre de SUV hybride (nouveau RAV4 cher, bruyant et équipement plutôt bof mais belle gueule et finition sympa / Honda CRV bruyant lors des accélération mais belle finition, bon confort et espace top, j’ai beaucoup apprécié, et bien sur le Mitsu assez sympa, confortable mais triste à mourir) donc pour cloturer la Mondéo reste la mieux équipée, et surtout la plus silencieuse (mais pas de 4 roues motrices). Vivement Kuga 2020 !

wpDiscuz