Accueil Politique Borne exhorte les sociétés d’autoroutes à agir sur le pouvoir d’achat

Borne exhorte les sociétés d’autoroutes à agir sur le pouvoir d’achat

832
139
PARTAGER

Entre empathie avec les sociétés autoroutières ou défense du pouvoir d’achat des Français, Elisabeth Borne  aura choisi. En ces temps tumultueux où la révolte des Gilets jaunes gronde partout en France, la ministre des Transports a exhorté ces sociétés à mener une politique tarifaire en faveur des automobilistes.

Alors que  les péages de la plupart des autoroutes françaises doivent augmenter au 1er février prochain, la ministre    demande désormais aux sociétés autoroutières de faire un geste pour le pouvoir d’achat des Français. Le gouvernement et Emmanuel Macron redoutant  très certainement  qu’une hausse  des tarifs ne  provoque  une nouvelle  vague de colère des Gilets Jaunes.

Elisabeth Borne exhorte les sociétés à répondre à l’attente sur le pouvoir d’achat

Lors d’une réunion destinée à faire le point après sept semaines d’agitation des Gilets jaunes, Elisabeth Borne a « appelé les sociétés concessionnaires à entendre l’attente forte qui s’exprime en faveur du pouvoir d’achat, et à faire des propositions à la hauteur dans le cadre de leurs politiques tarifaire et commerciale ».

Les services du ministère ont indiqué dans un communiqué que de premières pistes avaient été abordées. Précisant que « la situation des usagers réguliers effectuant des trajets domicile-travail » allaient « faire l’objet d’un examen approfondi ».

La discussion en cours, qui doit se poursuivre « dans les prochaines semaines », « se mène en tenant compte des contrats liant l’Etat aux sociétés concessionnaires, particulièrement clairs et contraignants en matière d’évolution des tarifs », a tenu à fermement précisé le ministère des Transports.

Reste que cette hausse contractuelle des tarifs de péages au 1er février alimente une nouvelle fois les critiques contre les conditions de la privatisation du réseau, réalisé en 2006.

Pas de baisse court terme récupérée à long terme

« Toute initiative de court terme qui s’avérerait défavorable aux usagers sur le long terme ne peut pas constituer une solution crédible » a tenu d’ores et déjà à avertir le ministère. Faisant ainsi référence
au gel des tarifs des péages décrété par Ségolène Royal en 2015 …. lequel a été compensé par la suite par des hausses plus importantes les années suivantes.

La présentation des nouveaux tarifs, qui devait être faite devant le Comité des usagers le 26 novembre dernier, a été repoussée une première fois au 11 décembre puis désormais à 2019.

En novembre dernier, des sources proches du dossier laissaient entendre que l’application normale de la formule s’appliquant en la matière pourrait déboucher sur une augmentation moyenne d’environ 1,8% – avec des variations locales – contre +1,55% en 2018.

Gel des péages contre prolongement des concessions ?

Selon un responsable du secteur, les sociétés autoroutières plaideraient plutôt pour qu’un allongement de leurs concessions leur soit accordé en contrepartie d’un gel des tarifs de péage. La mise en place de gestes commerciaux ciblés n’aurait pas leurs faveurs.

Impact du mouvement sur les sociétés autoroutières

La réunion de vendredi était également destinée à faire « un nouveau point de situation » avec les sociétés autoroutières, qui, reconnaît le ministère « ont été durement affectées » par les manifestations des Gilets jaunes. Lesquelles ont estimé que leurs pertes dues aux opérations de péage gratuit menées par le mouvement étaient telles qu’elles ont durant quelques heures prévu de faire la chasse aux fraudeurs bien involontaires.

La question des dégradations abordée

Le ministère a par ailleurs souhaité aborder le sujet des dégradations perpétrés sur plusieurs barrières de péage. Certaines ayant notamment été pillées ou incendiées.
En décembre dernier, Elisabeth Borne avait estimé que les assurances devraient pouvoir rembourser ces dégâts.

« Aucune cause ou revendication ne peuvent justifier de s’en prendre à des personnes ou des biens. Les forces de l’ordre demeurent pleinement mobilisées et le gouvernement continuera d’être d’une fermeté totale à l’égard de ceux qui commettent de tels actes », a déclaré vendredi à ce sujet Elisabeth Borne.

Elisabeth Studer avec AFP

Crédit Illustration : LBA

Poster un Commentaire

139 Commentaires sur "Borne exhorte les sociétés d’autoroutes à agir sur le pouvoir d’achat"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Benoit
Invité

Nationalisation, suppression et vignette autoroute avec 100% des ressources aux autoroutes publiques (idem suisse & Autriche)

Ami204
Invité

Le retour d’une vignette ? Pourquoi faire compliqué ?

wizz
Membre
parce que sinon, ceux qui ne roulent jamais sur autoroute, voire ne possèdent même pas de voiture, devront payer par leur impôt la construction et l’entretien de ces autoroutes quant aux entreprises de transport étrangers transitant par la France (ex: livrer les tomates espagnoles en Belgique…), ils vont pouvoir rouler gratuitement (puisqu’ils ne paient pas d’impôt en France) youpiii ex: je ne suis pas amateur de la musique classique. Alors, ça m’emmerderait que le maire augmente les impôts de tout le monde, dont les miens, pour financer la construction d’un philharmonie. Et tant qu’à faire, supprimer les billets. Accès gratuit…et… Lire la suite >>
Ami204
Invité

– Les camions prennent l’autoroute et tout le monde consomme ce qu’ils transportent, donc tout le monde utilise l’autoroute indirectement.
– Il y a des choses subventionnées (piscines, théâtres, MJC, RATP, etc…) et des tas de gens ne fréquentent pas tel ou tel endroit : donc tout le monde payent pour tout le monde.
– la vie est assez compliquée, autant faire simple, comme comme les pays où les autoroutes sont d’égale accessibilité que les routes, i.e., gra-tos (directement).

beniot9888
Invité

Rien n’est gratuit. Payé par tous, oui, mais ce n’est pas gratuit.

Ami204
Invité

Oui, c’est pour ça que j’écrivais « gra-tos (directement) ».

wizz
Membre
« – Les camions prennent l’autoroute et tout le monde consomme ce qu’ils transportent, donc tout le monde utilise l’autoroute indirectement. » Pas faux Je reprends mon exemple de camion partant depuis le sud de l’Espagne, transportant une cargaison de tomates. Dans le cout de revient du kg de tomate, il y a diverses choses dont le cout du transport, incluant donc le cout des péages. Ce cout du péage est donc répercuté sur le consommateur. Maintenant, on va supprimer les péages et faire porter leur existence par nos impôts. N’ayant plus le cout des péages à supporter, le cout de revient… Lire la suite >>
Ami204
Invité
« Faire payer le cout du transport de la tomate par les péages ou par les impôts, ça reviendrait au même… » : NON ! Non car péage ≠ part des impôts nécessaire à l’entretien et réparations des autoroutes. Péage = ER + CIP + MB + IT ER = Entretien & Réparations des autoroutes CIP = Coût de l’Industrie du Péage MB = Marge Bénéficiaire du concessionnaire IT = ImpôTaxes S’il n’y a pas de péages, seuls restent les ER qui sont payés par la collectivité par le biais des autres impôts et taxes. Donc, quand il n’y a pas de… Lire la suite >>
Ami204
Invité

En ce qui concerne les camions étrangers traversant la France, c’est tout de même relativement marginal.
Sans compter qu’ils achètent du carburant qui lui est hyper taxé !
Certains verraient alors bien une vignette spécial PL.
Mais, en économie (comme dans l’organisation de la vie), il faut faire simple. C’est un précieux principe que nos politiciens à 2 balles ne connaissent pas.
Le coût de la vignette PL (même spécial PL traversant la France) pourrait se répercuter au retour en France si la marchandise revient au sein d’un produit assemblé. Etc…

wizz
Membre

les poids lourds embarquent facilement des réservoirs de 500, de 1000 litres, voire davantage pour certains (ex: Volvo FH16 et ses 1480 litres). N’importe quel camion est capable de faire un plein en Espagne, traverser la France et atteindre le Luxembourg. Même en consommant 30-40 litres au 100km, la plupart des poids lourds internationaux sont capables de faire 2000km. Les pompes françaises n’ont jamais vu un camion étranger en transit s’arrêter pour y faire le plein de gasoil…

wizz
Membre
En ce qui concerne les camions étrangers traversant la France, c’est tout de même relativement marginal.!!! il y a ce que tu penses, et il y a les chiffres https://www.actu-environnement.com/ae/news/soes-transit-pl-gene-point-de-passage-16418.php4 En 2010, la crise aidant, le transit des poids lourds en France a chuté, avec « seulement » 4.7 millions de poids lourds Depuis, -l’économie est repartie à la hausse, et donc les besoins de transport aussi -le trafic fluvial a baissé -le trafic ferroviaire aussi -le ferroutage transit, on attend toujours son développement Alors, estimation « à la louche », disons 6 millions de poids lourds en transit! Traverser la France en faisant… Lire la suite >>
Benoit
Invité

Vignette autoroute, pas vignette generale annuelle, idem suisse et autriche : pas d’autoroute, pas de vignette.

amiral_sub
Invité

je ne prends l’autoroute qu’une fois par an donc je devrai payer autant que celui qui la prend quotidiennement. Totalement farfelu. Ce n’est pas parce que la Suisse le fait qu’il faut le faire

ART
Invité

Génial, donc pour ton cas particulier, c’est les prix de l’autoroute à blinde ! Pour une fois par an, tu ne ferais pas l’effort de la route Nationale donc… ?

amiral_sub
Invité

non ART, je n’ai pas envie de doubler mon temps de parcours et de prendre plus de risques. Le système de péage est simple et juste.

ART
Invité

La base Benoit…

Les précédents gouvernements ont privatisé et pourris les sociétés d’autoroute, et maintenant ils s’offusquent des résultats de leur propre politique ?? Mais quel foutage de gueule !!!

Le LBA, toujours fantasque dans le choix de cette photo…

Ami204
Invité

Voies autoroutières délivrées des péages :
Pour l’entretien des autoroutes sans péages, l’État ferait ce qu’il fait avec les routes, l’État ferait ce que font les États étrangers où il n’y a pas de péage.

Ami204
Invité

Voies autoroutières délivrées des péages :
puisqu’il n’y a que des avantages et aucun inconvénient à l’abolition des péages, pourquoi ne pas se simplifier la vie comme tous les pays au Nord de la France ?

Ami204
Invité

Voies autoroutières délivrées des péages :
Avec les péages, en plus de payer
• pour l’entretien des autoroutes,
• pour le service très onéreux de l’industrie du péage,
ceux qui prennent l’autoroute payent des impôtaxes supplémentaire (compris dans le prix du péage) que ne payent pas ceux qui ne prennent pas l’autoroute.
Encore une iniquité !

Ami204
Invité

Voies autoroutières délivrées des péages :
Les autoroutes payantes (directement) nécessite des péages.
Or le service des péages est assuré par l’industrie du péage.
Or les gens de cette industrie ne travaillent pas gratuitement.
Donc, qui dit péage dit renchérissement (assez fortement) du coût global.

wpDiscuz