Accueil Actualités Entreprise Navya débarque Christophe Sapet, son PDG et fondateur

Navya débarque Christophe Sapet, son PDG et fondateur

1226
6
PARTAGER
Christophe Sapet, Navya
Christophe Sapet et la Navya Autonome Cab à Paris en novembre 2017

Changement de cap en vue chez Navya, un des leaders du marché naissance de la navette autonome. Le conseil de surveillance du constructeur français vient ainsi de limoger avec effet immédiat son PDG, et fondateur, Christophe Sapet. Mais Valeo et Keolis quittent également le conseil de surveillance.

Il y a 10 jours à peine, Navya alertait sur son chiffre d’affaires 2018, annoncé plus bas que prévu : un peu moins de 20 millions d’euros, contre 30 espérés. Il est pourtant difficile de croire que cette alerte soit la seule raison des grands changements annoncés au sommet de la start-up lyonnaise.

Christophe Sapet (co-fondateur d’Infogrames / Infonie par ailleurs) avait repris en 2014 les actifs de la société Induct, pour fonder Navya, première entreprise au monde à commercialiser une navette autonome. Depuis, la Navya Arma est devenue Autonom Shuttle à l’occasion du lancement du robot-taxi Autonom Cab, et elle se diffuse peu à peu sur tous les continents, pour des phases de tests, ou des usages réels.

Et malgré l’alerte sur les résultats, le chiffre d’affaire est en hausse de 85% par rapport à 2017. En outre, cette révision à la baisse n’est que temporaire, car l’évolution du cadre réglementaire a été retardée aux Etats-Unis. Un marché prometteur où Navya a inauguré une usine, à Saline dans le Michigan. Cette année, Navya a également procédé à son introduction en bourse.

Le changement est plus profond que celui du seul PDG. Valeo se retire également du conseil de surveillance, tout comme Keolis. Détenue à 70% par la SNCF Keolis n’était pas officiellement présent, mais néanmoins représenté par son directeur Marketing et Innovation, Laurent Kocher. Deux autres administrateurs indépendants quittent également le navire. Valeo comme Keolis précisent ne pas vouloir remettre en cause leurs partenariats en cours avec Navya.

Christophe Sapet est remplacé à titre d’intérim par Frank Maccary, directeur financier.

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Navya débarque Christophe Sapet, son PDG et fondateur"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
PEANJUT
Invité

On dirait un Scenic modifié par un beauf qui a gagné au loto

Rickyspanish
Invité

… je dirai plus un fourgon de CRS du futur…

pat d pau
Invité

l’autolib 4.0 et les gentils fonds de pensions de la Start-up nation !

greg
Invité

« Navya, un des leaders du marché naissance de la navette autonome »
Pionniers je veux bien, leader non. Cette entreprise reste une naine face à des géants comme GM, VW, ou bien Apple, Qualcom, Google…

Gustave
Invité

encore un exemple de start up qui pète plus haut que son cul en se prenant pour un gafa LOL
le genre de navette que l’on voit dans les reportages et les salons sur la « mobilité » (terme qui doit surement faire rire les ruraux de voir toute cette branlette intellectuelle alors que dans certaines zones, le c15 est tjrs la et increvable) mais rarement voir jamais dans la rue;

KifKif
Invité

+85% de CA n’est pas à la portée de n’importe quel abruti non plus, donc a priori respect pour le bonhomme…

wpDiscuz