Accueil Faraday Future Faraday Future n’en a pas fini avec les soucis d’argent

Faraday Future n’en a pas fini avec les soucis d’argent

580
5
PARTAGER
Faraday Future FF91 - 1er exemplaire de pre-production à Hanfird (08/2018)

Fin 2017, Faraday Future était sauvé in-extremis par le groupe pharmaceutique Evergrande, et dépense sans compter depuis. Mais voilà que l’accord est remis en question… par Faraday.

Menacé de toutes parts, Faraday est passé bien près de la disparition fin 2017. Mais son fondateur Jia Yueting a finalement trouvé un investisseur providentiel, avec le groupe pharmaceutique Evergrande basé à Hong-Kong. Aux termes de l’accord, et d’un montage financier via les Îles Vierges (…) Evergrande devait verser 800 millions de dollars en 2017, puis 600 en 2019 et encore 600 en 2020. Pour au final détenir 45% d’une société dénommée Smart King, détenant Faraday Future.

Depuis le premier paiement des 800 millions, Faraday dépense sans compter, pour construire son usine, finaliser la conception du crossover FF91, démarrer celle du second modèle FF81, étudier une implantation en Chine... Des dépenses qui vont au delà des capacités de l’entreprise, qui semblerait avoir à nouveau quelques problèmes pour payer des fournisseurs. Pourtant Evergrande aurait accepté en juillet de verser 700 millions de dollars supplémentaires.

Un versement non prévu initialement, et qui serait à la source du litige actuel. Selon Faraday il n’aurait pas été effectué, et le constructeur demande aujourd’hui l’arbitrage de la cour internationale de Hong-Kong. La demande porte sur l’annulation du contrat, et réfute à Evergrande le droit de regard sur les futures opération de financement.

Il faudra néanmoins parvenir à convaincre un autre investisseur de s’impliquer dans l’avenir de Faraday, au passé financier déjà bien tourmenté…

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Faraday Future n’en a pas fini avec les soucis d’argent"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

On va finir par faire plus confiance dans les VE 100 % chinoises qu’aux initiatives américaines, Tesla mis à part (bien qu’en faillite virtuelle)

Loïc
Invité
Jdg
Invité

Cette marque est un vrai feuilleton américain lol.
Ça en est incroyable

wpDiscuz