Accueil Général La Robocar dévoilée à Barcelone

La Robocar dévoilée à Barcelone

274
12
PARTAGER

Cette semaine se déroulait le « Mobile World Congress » à Barcelone. La voiture y tient une place de plus en plus importante. On citera par exemple Peugeot qui y a dévoilé le concept Instinct. Là, c’est la Robocar autonome qui nous intéresse.

Souvenez-vous, il y a près d’un an, en partenariat avec la Formule e a été annoncé, le lancement de la Roborace. Cette course se déroulera « bientôt » en marge des e-Prix avec des voitures totalement autonomes. Après avoir dévoilé des vues 3D de l’engin, puis un prototype temporairement avec un pilote, voilà qu’est révélée la « zéroplace » en puces et en carbone.

Esthétiquement, la zéroplace évolue peu. Cependant, les différents radars et lidars (*) sont bien mieux intégrés et seule dépasse la « tour » qui porte une caméra 360° pour les retransmissions télévisées, des caméras pour la voiture, une sonde Pitot ainsi qu’une lumière indiquant le « statut » de la voiture. Evidemment, on distingue tout de même les lidars de chaque côté des roues avants, celui de l’arrière logé au-dessus du diffuseur, mais pour le reste, les radars sont cachés derrière la coque et les différentes caméras sont relativement invisibles. On rajoutera également 18 capteurs ultrasoniques.

320 km/h en pointe

La voiture est dessinée par l’Allemand Daniel Simon. Il poste (à gauche de la photo) aux côtés de Denis Sverdlov, le propriétaire de la série, ainsi qu’Alejandro Agag, propriétaire de la Formule e. Pour rappel, la voiture frôle la tonne (975 kg) et dispose de 4 moteurs électriques de 300 kW. Cependant la puissance est limitée par la batterie. Cette dernière peut délivrer 540 kW ce qui fait tout de même 735 chevaux possibles répartis sur les 4 roues.

4,80m de long pour 2 de large, la robocar doit encore apprendre avant de se lancer dans des courses « effrénées ». En marge du e-Prix de Buenos Aires, Roborace a fait courir deux « Devbot » avec des algorithmes différents. Cela s’est terminé par un contact avec le mur pour l’un des deux. Sur ce test, les voitures ont presque atteint les 190 km/h alors que la Robocar est annoncée pour 320 km/h en pointe.

Même si le but de ces courses reste encore un mystère pour les fans de sport automobile, on peut tout de même reconnaître la performance technologique de ces voitures autonomes.

(*) Un radar utilise des ondes radio, un lidar des ondes lumineuses via un laser.

Source et illustration : Roborace

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "La Robocar dévoilée à Barcelone"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Raymond Boncoin
Invité

Je suis curieux de voir la première compétition débuter. Je pense que l’industrie automobile aurait beaucoup a retirer de cette initiative.

jn3
Invité

Pour moi, il n’y a rien de plus inutile. Je dis bien, POUR MOI…

gigi4lm
Invité

Tu as bien fais de dire « pour moi » et c’est tout à fait respectable. Néanmoins reconnais que cette initiative est un sacré pari technologique dont on peut espérer des retombées pour les voitures de demain.

jn3
Invité

Je suis tout à fait d’accord avec toi, cela pourrait tout à fait être utile pour les voitures de demain, sauf que, même si j’ai pas encore l’âge de conduire, j’ai pas envie d’une voiture autonome, au pire juste pour les bouchons… 😉

4aplat
Invité

Pareil, je ne vois pas l’intérêt … sauf pour des voitures autonomes, et encore

gigi4lm
Invité

Pas de halo prévu pour sauvegarder l’électronique embarquée ? 😀

4aplat
Invité

Pas fan du tout … ca va etre une compétition d’informaticiens !!! (je n’ai rien contre eux).

gigi4lm
Invité

C’est vrai. Mais dans « compétition d’informaticiens » il y a le mot « compétition ».
Moi, ça me va.

gigi4lm
Invité

Bien d’accord.

wpDiscuz