Accueil Retromobile Rétromobile 2016: départ dans une semaine

Rétromobile 2016: départ dans une semaine

75
0
PARTAGER

Incontournable rendez-vous des passionnés d’automobiles anciennes sous toutes ses formes, devenu évènement mondain et de la finance à ses heures, Rétromobile ouvre ses portes mercredi prochain, porte de Versailles à Paris.Le quadragénaire se porte bien. Salon associant clubs et constructeurs, artisans et professionnels, passionnés et collectionneurs, Rétromobile ne connait pas la crise. La formule « Pavillon 1 & 5 jours » a concentré  l’événement, tout en lui donnant une dimension statutaire. La semaine est également devenue celle des ventes aux enchères qui vont battre leur plein, porte de Versailles chez Artcurial, mais également au Grand Palais sous le marteau de Bonhams ou place Vauban sous celui de RM-Sotheby’s. La vente des Citroën de la collection Trigano sera particulièrement regardée chez Artcurial, tout comme le Spider Testarossa ex Agnelli. Chez Bonhams, on scrutera la Lancia Aurelia B24 Spider America prototype et le Range Rover série 1 comme neuf en compagnie d’un beau plateau d’avant guerre. Les Facel II et Ferrari 400 America proposés chez RM ouvriront le bal des ventes le 3 février.

Rétromobile, c’est aussi l’endroit ou l’on parle naturellement de DS ou d’Alpine.  Une opportunité pour faire le lien entre patrimoine et productions actuelles…ou à venir. A366, A310 et M65  vont donner l’accent de Dieppe à une partie du stand Renault alors que les DS ne se mélangeront pas aux Citroën. Tout en affirmant le lien sportif avec sa dernière Type R, Honda célèbrera la NSX et la S800. Une petite sportive dont le rythme endiablé, 8500tr/min et le tarif serré, 9900 francs, faisaient grand bruit il y a 50 ans en cette même porte de Versailles. Le constructeur à l’étoile présente lui ses découvrables, nouvelle Classe S cabriolet oblige, alors que Maserati signe son retour officiel et que Veyron 16.4 et le concept Vision Gran Turismo se disputeront le stand Bugatti. Chez Porsche, Jaguar ou Aston Martin,  l’accent à été mis sur la restauration des plus anciennes. Histoire de montrer que les constructeurs se soucient de pérennité, conjurant l’obsolescence programmée qui semble guetter les productions actuelles.

Du côté des expositions,  les femmes sont à l’honneur cette année avec notamment les voitures de Julia de Baldanza, collectionneuse hétéroclite. Une  personnalité atypique dans un monde codifié, tout comme les étonnantes voitures rhomboïdes. Erreurs de la nature, inventions géniales ou témoins d’une créativité débordante, elles seront au nombre de 5. A ne pas manquer également l’exposition consacrée au photographe Jacques Henri Lartigue, baptisée « Lartigue et les autos ». Mais le salon réserve bien d’autres surprises en se perdant dans les allées. Comme tous les ans depuis 10 ans, le Blogauto sera sur place. Rendez vous dans une semaine.

Via Rétromobile

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz