Accueil F1 F1 : Kevin Magnussen proche de Renault ?

F1 : Kevin Magnussen proche de Renault ?

71
8
PARTAGER

Pastor Maldonado et Jolyon Palmer ont pour l’instant un contrat avec Renault pour la saison 2016. Mais Pastor Maldonado pourrait devoir céder sa place au dernier moment.

Selon un média britannique, Kevin Magnussen aurait été vu récemment à Enstone. Le danois serait donc proche du losange au point de prétendre à un baquet de troisième pilote.

Mais avec les généreux sponsors de Pastor Maldonado qui chercheraient à prendre du recul par rapport à la catégorie reine, les choses ne seraient plus aussi claires.

Sans oublier que le vénézuélien ne présente pas le profil idéal pour piloter dans une écurie qui vise à jouer les premiers rôles à moyen terme. En attendant, Kevin Magnussen se rapproche lui peut-être d’un engagement en DTM si la situation n’évoluait pas favorablement pour lui.

Source : The Telegraph

Crédit illustration : Kevin Magnussen

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "F1 : Kevin Magnussen proche de Renault ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Rowhider
Invité

Magnussen aurait des difficultés à faire pire que Maldonado en 2015.
Cela dit, l’enjeu n’est pas 2016 mais 2017 avec son gros changement de règlement l’important impact sur la voiture. Pour cela, il leur faudra un pilote de pointe capable de pousser la machine Renault. Magnussen est-il de ceux-là? J’en doute, il n’a qu’une année de course en F1…

Thibaut Emme
Admin

C’est pour cela qu’il pourrait trouver refuge chez Manor pour 2016 (au moins la deuxième partie de saison) pour arriver chez Renault avec une expérience un poil plus grande et un rythme « à jour ».

Rowhider
Invité

Quand j’écris « pousser la machine Renault », je parle de pousser le développement et motiver les troupes ^^ Pas de son rythme en course qui de toute façon sera rapidement au niveau.

Thibaut Emme
Admin

Cela dépendrait évidemment de l’environnement.
Chez McLaren il s’est fait manger par l’écurie. Comme Perez. Dans un environnement différent pourra-t-il se révéler ?
Il serait plus un numéro 2 qu’un numéro 1 dans un premier temps au moins. Si Renault a réellement l’ambition qui transparaît dans le rachat de l’écurie, ils prendront rapidement un numéro 1 « médiatique ». De quoi laisser pousser un « jeune ».

gigi4lm
Invité

Ce numéro 1, il l’avait c’était Grojean. Il fallait le retenir et préparer avec lui, et pourquoi pas Magnussen, 2017.

Thibaut Emme
Admin

Ah ça…

Personnelllement je pensais que Renault réussirait à le convaincre de rester mais visiblement ils n’avaient pas les bon arguments ou n’ont pas voulu les avoir.

Pour une saison de reconstruction faite « à l’économie » (voiture de 2014 modifiée pour recevoir le mercedes puis remise en config renault, qq améliorations…au moins pour la moitié de la saison) autant avoir des mallettes à pattes assurant une bonne partie du budget.

« Real f1 ». 2017 et après c’est déjà une autre histoire.

Rowhider
Invité
Je pense que Grojean n’a pas voulu être le didon de la farce au cas ou Renault décident de faire volte-face. Aller prendre l’air n’est pas une mauvaise idée, surtout s’il parviens à faire progresser la Haas et qu’il reste positif: sa côte ne va que se renforcer. Magnussen n’était clairement pas dans la bonne équipe pour débuter une carrière, avec un Button ultra-fiable dans le baquet d’à côté… Mais préparer 2017 sera le gros challenge, et avec deux pilotes sans expérience chez Renault (au cas où Magnussen soit pris) il semble difficile de suivre le rythme de développement d’un… Lire la suite >>
zzr6992
Invité

Ouai je préfère un Alonso

wpDiscuz