Accueil Sport auto F 3.5 V8 2016 : Fittipaldi chez Fortec

F 3.5 V8 2016 : Fittipaldi chez Fortec

91
0
PARTAGER

La grille de la F 3.5 V8 (ex-FR 3.5) commence à ressembler à quelque chose. Le tricolore Tom Dillmann (AVF) était le premier inscrit. Le voilà rejoint par une petite dizaine de pilotes, essentiellement des pilotes déjà vu en FR 3.5 (même à temps partiel, comme Louis Deletraz -Fortec- ou Yu Kanamaru -Teo Martin-.) Le premier « grand » nouveaux, c’est Pietro Fittipaldi (Fortec.)

Cela fait quelques temps que Le Blog Auto s’intéresse à Pietro Fittipaldi. Petit-fils d’Emerson, neveu de Christian (par son père) et de Max Papis (par sa mère), son destin semblait tracé. D’ailleurs, son petit frère, Enzo, veut également piloter.

Brésilien de cœur, Fittipaldi III est né et a grandi en Floride. Il débute en stock-car, avant de mettre le cap pour l’Europe, à 16 ans.
En 2012, il s’attaque de front à la F4 BRDC et à la Protyre FR. C’est en F4 qu’il obtient sa première victoire, mais il choisit de redoubler en Protyre FR. Avec 10 victoires en 15 courses, le Brésilien fait une OPA sur la discipline. Il s’offre également des sorties en FR ALPS et en Eurocup FR 2.0.
Pour 2015, il s’attaque à la F3 avec Fortec. Il domine facilement ses équipiers (Matt Rao, Cao Hong Wei et Li Zhi Cong), mais termine très loin au championnat. Décrocher un top 5 est de l’ordre du virtuel. Il décide de sécher Macao pour participer à une saison complète de MRF 2000. Unique « gros bras » présent en permanence, il devrait cueillir le titre ce week-end, en Inde.

Pour 2016, le Brésilien décide de « monter » en F 3.5 V8, toujours chez Fortec. Il fera cette fois face à Louis Deletraz (ça lui changera des branquignoles de 2015 !) Au moins, on pourra jauger son potentiel. Notons qu’il a l’habitude de se balader en famille dans les paddocks. Pas vraiment la meilleure façon de se faire un prénom…

Crédit photo : FIA Europe F3

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz