Accueil On aime bien F 3.5 V8 2015 : Dillmann rempile

F 3.5 V8 2015 : Dillmann rempile

115
0
PARTAGER

Tom Dillmann est sans doute le troisième Français le plus rapide (avec Esteban Ocon et Pierre Gasly.) En revanche, en terme de budget, il est dans les profondeurs du classement. Pour lui, chaque saison en monoplace est peut-être la dernière. Suite à ses débuts probants en FR 3.5, en 2015 et à ses excellentes performances lors du test collectif, il peut poursuivre dans la discipline. Cette fois, c’est avec AVF.

Après plusieurs saisons en GP2 (parfois à mi-temps), Tom Dillmann a débuté en FR 3.5 en 2015. Carlin lui avait proposé de jouer les tuteurs auprès de Sean Gelael.
L’Indonésien a terminé dans les profondeurs du classement (mais grâce à des arguments sonnants et trébuchants, il devrait être en GP2 en 2016.) Dillmann, lui, s’en était tiré honorablement. Il a décroché deux podiums, ainsi qu’une pole.

A cause de ses poches trouées, le tricolore a songé à une reconversion en WEC. On l’a ainsi vu chez Alpine.
Il accepta ensuite l’invitation d’AVF de participer au test collectif de la F 3.5 V8 (ex-FR 3.5.) Il y portait d’ailleurs sa combinaison frappée du « A ». Dillmann fut au rendez-vous, décrochant les meilleurs temps de deux des trois journées.

Suite à cela, AVF lui proposa de coacher cette fois Alfonso Celis Jr. Le Mexicain a effectué une saison laborieuse (terminant juste devant Gelael au classement), déjà pour Adrian Valles.
AVF n’a jusqu’ici pas démontré grand chose dans la discipline. Mais pour Dillmann, c’était ça ou rien. Signalons que c’est la seule équipe à avoir signé des pilotes pour 2016.

Crédit photo : Renault Sport

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz