Accueil Indycar Indycar 2015 : 7 pilotes d’Indy Lights à Sonoma

Indycar 2015 : 7 pilotes d’Indy Lights à Sonoma

74
0
PARTAGER

L’Indy Lights est le pendant du GP2 pour l’Indycar. Comme le GP2, il a une réputation de voie de garage. Ces dernières années, seuls James Hinchcliffe et Josef Newgarden ont réussi à faire carrière en Indycar. Pour redorer son blason, sept pilotes d’Indy Lights auront droit à un test, à Sonoma.

Sept, c’est peu. On regrettera que Kyle Kaiser, RC Enerson ou Max Chilton n’en soient pas.
Qui plus, dans le lot, seul Matthew Brabham a de vraies chances de titularisation. Brabham III a découvert l’Indycar dans l’Iowa, avec Andretti. Malgré un programme 2015 erratique (deux manches d’Indy Lights et une manche de Formule E), l’Australo-Américain a une bonne côte chez Andretti. Le problème, c’est que Ryan Hunter-Reay (le seul à avoir un budget pour 2016), Marco Andretti, Carlos Muñoz, Simona de Silvestro et Justin Wilson aussi…

Jack Harvey sera chez Sam Schmidt, son équipe d’Indy Lights. Possible champion 2015, le champion 2012 de British F3 est sur les tablettes de l’équipe. Mais il faudra apporter un pécule. Et a priori, Mikhail Aleshin (également présent à Sonoma) est plus fort qu’Harvey à ce jeu…

Nous avions déjà évoqué la venue de Nelson Piquet Jr chez Penske. L’ex-pilote de F1 partagera sa voiture (celle de Juan Pablo Montoya) avec Spencer Pigot. Vice-champion d’US F2000 2012 et champion de Pro Mazda 2014, « 404 » est un pur produit de la « Road to Indy ».

Rahal va tester Ed Jones. L’Emirati sera le premier pilote du Moyen-orient en Indycar. Même si Bobby Rahal est d’origine Libanaise. D’ailleurs, Graham Rahal a porté les couleurs du pays du cèdre en A1 GP.

Ganassi va tester Sean Rayhall. Le pilote 8Star est la grande révélation de l’Indy Lights 2015. Venu de l’endurance, son expérience de la monoplace se limitait au « volant » Team USA Scholarship 2013. Qui plus est, son budget l’empêche de rouler à temps plein. Et pourtant, il collectionne les podiums. Ganassi se garde-t-il un joker au cas où la tête-à-claque Sage Karam (un nouvel « ami » à chaque course) se fasse dégager par les instances de l’Indycar ?

Enfin, KV teste Ryan Phinny. Obscur pilote US, il est apparu en Indy Lights en 2011 et en 2014 (pour des programmes partiels.) A se demander ce qu’il fiche là.

Crédit photo : Indy Lights

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz