Accueil Opel Adam Cup: Le bon esprit de compétition

Adam Cup: Le bon esprit de compétition

111
2
PARTAGER

Un seul type de pneu, une couleur unique, une même mécanique ou encore des contrôles de conformité sévères. Un prix raisonnable et une dotation conséquente. L’Opel Adam réinterprète la formule à succès de feu la coupe Autobianchi A112 Abarth! Une référence.

Le parallèle n’est pas non plus déplacé tant la petite Opel se verrait bien outsider chic, comme l’était l’A112. Mais c’est un autre combat, plus urbain, celui là. La soudaineté de cette formule de promotion en a surpris plus d’un, à commencer par nombre d’acheteurs aujourd’hui en liste d’attente. Les 15 véhicules ont été vendus en 5 jours, à peine le feu vert donné à l’Adam Cup! Il faut dire que les 28000€ d’une Adam R2 toute équipée sont un argument de poids face aux 46000€ d’une Twingo RS R2 ! Le 1600 de l’Adam préparée en Allemagne se contente de 140cv, mais il se veut robuste au possible et les 3 premières courses se sont déroulées sans incident. Tout juste pourrait-on lui reprocher…sa discrétion. On aimerait quelques vocalises. La boite séquentielle Sadev, l’autobloquant, les gros freins Brembo ou les suspensions Reiger sont à l’égales des meilleurs. Quand aux Avon ZZR, s’ils chantent leur limite sur sols secs, ils sont polyvalents et peu onéreux. De quoi faire oublier la problématique pneumatique, du point de vue financier, et de celui du choix, mais pas de la tactique. La limitation à 8 pneus par course oblige à gérer la gomme. C’est 2HP compétition, une structure professionnelle reconnue, qui se charge de l’organisation d’une coupe ou l’ingénieur conseil veille autant à la santé de chacune des voitures, qu’au respect des règles. Ainsi des échantillons d’essence sont prélevés et comparés au carburant vendu chez  les distributeurs locaux. Mieux, les boitiers électroniques sont tirés au sort !

Comme chacun part à égalité, l’esprit d’équipe est aussi présent que la bagarre en spéciale. Après un échauffement au Touquet en mars, les choses sérieuses ont commencées au Lyon Charbonnières en avril. A ce jeu là, Jouines et Bonato sont roue dans roue et jamais ne se lâchent d’une semelle. Au terme du rallye Limousin ils finissaient à 2 secondes l’un de l’autre. Dans le peloton la bataille fait rage et rien n’est acquis après 2 rounds, la saison comptant 6 épreuves au total. Alors comme ce fut le cas pour Pierre-César Baroni ou François Delecour en coupe A112, il est à souhaiter que naissent de nouveaux talents de ces joutes fratricides.

Lire également Portrait de course: Charlotte Berton & Charlène Gallier

Le Rallye du limousin, côté spectacle et spectateur

Adam Cup 2013 (30)Adam Cup 2013 (6)Adam Cup 2013 (36)Adam Cup 2013 (45)Adam Cup 2013 (4)Adam Cup 2013 (37)Adam Cup 2013 (20)Adam Cup 2013 (35)Adam Cup 2013 (42)Adam Cup 2013 (12)Adam Cup 2013 (34)Adam Cup 2013 (19)Adam Cup 2013 (32)Adam Cup 2013 (63)Adam Cup 2013 (22)Adam Cup 2013 (18)Adam Cup 2013 (31)Adam Cup 2013 (33)Adam Cup 2013 (39)Adam Cup 2013 (8)Adam Cup 2013 (13)Adam Cup 2013 (16)Adam Cup 2013 (53)Adam Cup 2013 (24)

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Adam Cup: Le bon esprit de compétition"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jean
Invité

A quoi ressemble l’intérieur de la voiture (instrumentation, etc.) ?

wpDiscuz