Accueil Nascar Nascar: A.J. Allmendinger au coin

Nascar: A.J. Allmendinger au coin

84
1
PARTAGER

Ce soir, c’est Sam Hornish Jr qui pilotera la Dodge N°22 de l’écurie Penske. A.J. Allmendinger a été exclu après avoir été contrôlé positif à une substance interdite. Il est ainsi le huitième pilote de la Nascar dans ce cas (liste à laquelle on peut ajouter Kevin Grubb, qui avait refusé de se soumettre à un contrôle.)

Le communiqué ne précise pas quelle est la substance (méthamphétamine?) Allmendinger a 72 heures pour faire appel.

Ce qui ne plaide pas en sa faveur, c’est que ce n’était pas un contrôle de routine (quoi qu’en dise la Nascar.) La série a pour habitude de contrôler les pilotes (mais aussi les mécaniciens et même les commentateurs!) sur lesquels elle a des doutes. Les membres du paddock sont d’ailleurs invités à dénoncer leurs camarades.

Ainsi, la Nascar cherche le flagrant-délit. Difficile d’invoquer ensuite la malchance ou la méconnaissance des règles.

Suite à ce contrôle positif, Allmendinger est exclu temporairement.
Par le passé, il y a eu des exclusions « définitives ». Mais en Nascar, on croit au repentir. La personne prise la main dans le sac n’a qu’à suivre le programme « road to recovery » (route vers la guérison) pour retrouver sa licence.

Ce qui laisse perplexe, c’est que ces affaires sont très commune en Nascar. Le dernier cas remonte à l’automne (un mécano, Charles Day.) Alors qu’en Europe, les cas comme Thomas Enge restent extrêmement rares.
Faut-il y voir une preuve de sévérité, sinon de transparence? Ou un usage répandu du dopage?

Source:
Racer.com

Crédit photos: Penske

A lire également:
Nascar: Toyota Camry 2013

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Nascar: A.J. Allmendinger au coin"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Dam'
Invité

Si on appliquait les méthodes du cyclisme, plusieurs tête tomberaient…

wpDiscuz