Accueil Coupés Genève 2012 Live: Tata Megapixel

Genève 2012 Live: Tata Megapixel

103
0
PARTAGER

Après la Pixel (Genève 2011) et l’eMo (Détroit 2012), Tata présente un nouveau concept-car de citadine propre: la Megapixel. Il faut davantage y voir des pistes de réflexion et une carte de visite pour le constructeur Indien qu’un futur modèle de série.

C’est déjà la cinquième année consécutive que Tata vient à Genève.
En février 2012, le constructeur a vendu 92 119 véhicules. Il semble bien parti pour dépasser la barre du million cette année; une première dans son histoire. Néanmoins, dans le lot, il n’y a qu’un tiers de voitures particulières. Les ventes d’Indica, Indigo, Vista, Sumo et autres Aria, croissent un peu (+8% par rapport à février 2012.) Quant à la Nano, elle semble enfin s’installer dans le paysage Indien (avec 9 217 unités en février 2012.) A l’export, il est désormais régulièrement au-dessus des 5 000 ventes mensuelles (5 415 unités en février 2012.)
En résumé, Tata va bien et il progresse. Mais on est loin de l’invasion annoncée (en particulier concernant la Nano.)

L’heure n’est plus aux discours conquérants. Le constructeur est conscient que ses véhicules actuels ne convaincraient pas en occident. Il attendra donc la prochaine génération pour chercher à se développer. Exit donc le projet de Nano Europa.

Dans ce contexte, la Megapixel possède les gènes d’une future citadine vendue en Europe. A l’instar de Byd, il voudrait entrer par le biais des voitures propres.
La Megapixel mesure 3,5 mètres de long. Son design est l’oeuvre des bureaux de style anglais et italien du constructeur. Néanmoins, l’intérieur est censé posséder une « couleur indienne ». Les portières possèdent une double-cinématique (comme une Vel Satis, mais avec des portes « suicides » à l’avant), afin de faciliter l’accès. La direction possède le système « zero turn » dévoilé l’an dernier à Genève: sa rayon de braquage n’est que de 2,8 mètres.
Côté motorisation, elle dispose de quatre moteurs électrique (un dans chaque roue) alimentée par des batteries ion-lithium. Elle possède un « range extender »: un monocylindre 325cm3. De quoi lui offrir une autonomie de 900km, tout en n’émettant que 22g de CO2 et d’atteindre environ 115km/h en pointe. Originalité: elle embarque son propre transformateur pour effectuer un chargement rapide, tout en se branchant sur le secteur.

Tata-Megapixel_1Tata-Megapixel_2tata-megapixel_3tata-megapixel_4tata-megapixel_5tata-megapixel_6tata-megapixel_7tata-megapixel_8tata-megapixel_9

A lire également:
Salon de Genève 2011: Tata Pixel
Détroit 2012: Tata eMo

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz