Accueil Ford CTCC: Chengdu

CTCC: Chengdu

91
1
PARTAGER

Après les monoplaces du CFGP, la semaine dernière, c’est au tour des berlines de tourisme du CTCC d’investir le circuit de Chengdu. Et petit à petit, des pilotes Chinois commencent à émerger…

En Polo Cup, les pilotes doivent apprendre… A freiner. En effet, les voitures sont désormais équipées de nouveaux freins Dixcel, plus efficaces.

Le fait de participer à une manche en Inde pour les deux meilleurs motive les participants.

La séance d’essai est une belle foire d’empoigne. Wang, champion 2010 et vainqueur à Zhuhai, s’offre la pole. Il devance Wenbin Du et Chen Ying Zhang. Ce dernier a été recruté par SAIC-VW en 2010 parce qu’il est le cousin germain de Han Han.

Au départ de la course 1, plusieurs pilotes, dont Wang, tentent de virer en tête. Forcément, ça ne passe pas et ils terminent dans le bac à sable.
Chen pense alors tenir sa première victoire en automobile. Mais dans le dernier tour, il percute un concurrent en tentant de lui fermer la porte.

En conséquence, le chanceux Hanying Fu est le premier à passer devant le damier.

Dans la course 2, Wenbin Du s’envole au feu vert.

Mal parti, Wang se retrouve non pas dans le groupe de chasse, mais dans un troisième peloton. Le couteau entre les dents, il réussit à dépasser tous les concurrents. Revenu dans les roues de Du, il tente de le doubler lui aussi, mais le leader s’accroche. Wang termine donc 2e et doit se contenter du prix Hankook de la combativité.

La Chine se cherche des héros. Le moindre pilote vainqueur d’une course est archi-célébré (au risque d’être méprisé le lendemain, s’il ne confirme pas.)

Suite à sa victoire en CTCC à Zhuhai (catégorie 1600), Sun effectue une pige en Scirocco R-Cup.

William Lok (alias « mademoiselle Christine ») est le régional de l’étape:

A Chengdu, la chance ne sourit pas aux Chinois. Zhang Da Sheng, vainqueur à Zhuhai 1, doit se contenter du bronze de la course 1. Il est devancé par l’Américain Sam Yau et l’Italien Stefano Montesi.

Dans la course 2, Montesi profite du chaos au départ pour s’imposer et prendre les commandes du championnat.

La discipline-reine, c’est évidemment le CTCC. Le week-end de Kia débute par un coup dur typiquement Chinois: Lu Jianhui (à ne pas confondre avec son équipier Lu Jianjun, vainqueur à Shanghai) n’a pas son « visa intérieur » pour aller à Chengdu.

L’équipe doit recruter en catastrophe le Honk-Kongais Jim Kato pour le remplacer.

Aux essais, l’attention est tournée vers les pilotes SAIC-VW.

Suite à la mort du rallyman Liu Caodong, Han Han (à gauche) avait annoncé sa deuxième retraite sportive. Une décision qui a donc tenu une semaine!

Quant à Wang Rui (à droite), il signe l’exploit du jour: avec sa petite Polo 1600 turbo, il est 2e « scratch », s’intercalant dans les 2000.

La course a lieu sous des trombes d’eau, avec un départ derrière le safety car.

Une fois qu’il s’efface, les Focus font la loi. Tengyi Jiang, longtemps leader, est victime d’un pneu crevé. Il cède sa place à l’un de ses équipiers, Rainey He.

Derrière, ça se frictionne pas mal entre la Focus de Zhenzhuo Wei, les Kia de Lu et Kato, ainsi que les Polo de Wang et Han. Lu décroche finalement la deuxième marche du podium, devant la Focus, la Kia du pigiste et les deux Polo.

En 1600, L’équipe Beijing-Hyundai est arrivée à Chengdu en râlant. En effet, à Zhuhai, juste après les essais, la fédération a décidé de lester les voitures ayant réalisé un podium lors de la course précédente. Vu que les i30 sortaient d’un triplé en 1600, à Shanghai, elles furent donc lourdement (au sens propre!) sanctionnées du jour au lendemain.

A Zhuhai, c’était une Haima qui a gagné et c’est donc elle qui reçoit le leste maximum.

Sous la pluie, la course tourne au jeu de massacre. Yue Cui, pilote Beijing-Hyundai (également présent en CFGP) se sort tout seul. Deux Haima se percutent et s’auto-éliminent.

Ma Qin Hua, déjà vainqueur à Shanghai, impose sa i30. Lin Lifeng termine 2e avec l’Haima rescapée. Xie Xinzhe, avec la Yaris privée de la petite équipe CC, monte sur la 3e marche.

Le grand espoir Sun est 8e et dernier arrivée.

De toute façon, le pilote Haima a déjà la tête à 2012, où le constructeur doit aligner une 1600 turbo.

A lire également:
CFGP: Chengdu
CTCC: Zhuhai
CTCC: Shanghai

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "CTCC: Chengdu"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
rom
Invité

Le carrossage sur le Polo (photo tt en haut) est impressionnant!!!

wpDiscuz