Accueil Mitsubishi Liu Caodong (1985-2011): mort du « couteau à double-tranchant »

Liu Caodong (1985-2011): mort du « couteau à double-tranchant » [mis à jour]

209
10
PARTAGER

En matière de sport automobile, la Chine est un pays où les talents commencent à peine à bourgeonner. Hélas, l’un des rallymen les plus prometteurs, Liu Caodong, s’est éteint après 18 jours de coma.

D’ordinaire, les pilotes Chinois sont des vocations tardives.

A contrario, Liu fut extrêmement précoce. A 16 ans, il apprend à conduire la Jetta familiale. En 2002, il dispute son premier rallye et l’année suivante, il s’attaque au championnat Chinois (CRC) avec une Mitsubishi Lancer privée.

En 2004, il est embauché par l’usine FAW-VW et il remporte le titre:

Puis il signe avec l’écurie Braun, une riche structure privée. Au volant d’une Impreza WRX, il remporte le titre 2006.

Il devient le tout premier lauréat du « pilote Chinois de l’année »:

Grâce à son salaire, ce passionné de jeux vidéos se découvre une passion pour les grosses cylindrées:

Il développe des ambitions internationales pour 2007. Avec l’Impreza, le « roi du rallye » roule en Championnat Asie-Pacifique.

En fin de saison, il est invité par Ford à assister aux reconnaissances du Wales Rally, avec une Volvo.

Pour la firme à l’ovale bleu, qui cherche à percer sur le marché Chinois, il y a un intérêt stratégique à embaucher un Chinois.

2008 marque un tournant dans sa carrière. Braun troque ses Subaru pour des Lancer Evolution.

Le patriarche Xu Lang meurt et à 23 ans, on lui tend son sceptre de « pilote Chinois le plus rapide ».

Sur la plan personnel, il se marie. Pour l’occasion, il s’offre une F430 spider.

Au rallye de Chine (celui du championnat Asie-Pacifique et non celui de l’IRC), il frôle la victoire et termine 2e.

Il s’aligne également au rallye de Nouvelle-Zélande, son premier rallye de WRC.

En parallèle, il retourne chez FAW-VW, le temps d’une épreuve d’autocross.

Ensuite, des écuries choisissent d’embaucher des seconds couteaux Anglais ou Scandinaves, jugés plus rapides que les Chinois.

A l’arrivée, Liu doit souvent se contenter du titre honorifique de « premier Chinois ». Il est surnommé « le couteau à double-tranchant », à cause de son pilotage « ça passe ou ça casse ».

Il pose volontiers avec Han Han. Ils ont des caractères très différents, mais ils sont aussi passionné.

Ford le surveille toujours du coin de l’œil. En fin de saison, il est placé chez Stobbart, le temps du Wales Rally. Liu considère que ce sont ses vrais débuts en WRC. Il découvre à la fois la voiture, le terrain et son équipier Anglais et doit se contenter d’une modeste 27e place.

En conséquence, Ford raye d’un trait son projet d’un mini-programme WRC avec Stobbart.

Braun a manqué la première épreuve du CRC 2011. L’équipe dispose néanmoins de gros moyens, à commencer par des Hankook exclusifs. Les deux Mitsu roulent longuement en essais privés, alors que la plupart des autres voitures restent au garage entre deux épreuves.

En plus, les mercenaires Européens sont rentré chez eux.

Voici donc la dernière photo de Liu. Il s’y fait engueuler par son chef pour être sorti lors de chacune des journées de roulage.

Peu après, il est victime d’un œdème cérébral du à une forte consommation d’alcool bon marché. Après 18 jours de coma, il meurt.

Que s’est-il passé? Est-ce que cet homme timide a sombré dans l’alcoolisme? Ou bien est-ce l’énième victime d’une de ces fêtes Chinoises où il faut porter des dizaines et des dizaines de toasts?

En tout cas, il est toujours triste de voir un homme mourir à 26 ans., a fortiori lorsqu’il semblait à l’aube d’une belle saison.

Mise à jour:
Peu à peu, les langues se délient. Liu aurait ainsi pris l’habitude de beaucoup fêter ses victoires. Lors d’une course, il aurait même exigé que sa prime de vainqueur lui soit payée en alcool. Le soir du drame, il participait à une fête estudiantine, dans un bar du Sichuan. Il aurait beaucoup bu. A un moment, il a voulu s’allonger et il ne s’est jamais réveillé.

Il laisse derrière lui une femme et deux enfants en bas âge.

Suite à son décès, Han Han a décidé d’arrêter… De fumer.

A lire également:
CRC: Subaru cherche un pilote
CRC: Wudalianchi

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Liu Caodong (1985-2011): mort du « couteau à double-tranchant » [mis à jour]"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
i-Vtec
Invité

C’est vache de la part de Ford de lui couper l’herbe sous le pied après une participation au WRC.
Quel dommage de partir si tôt

séné
Invité

Bien triste en effet .

Ethn
Invité

Condoléances à ses enfants.

Tibo35
Membre

Le problème de l’alcool frelaté est qu’il contient souvent du méthanol (qui détruit les nerfs et le cerveau) et une quantité non négligeable de solvants (souvent meilleur marché que l’alcool).
Ce genre d’alcool font chaque année des milliers de morts (par appât du gain) et si la mort de cette personne est un peu médiatisée, toute reste souvent anonymes bien que toujours aussi tragique (il suffit d’une fois).

Blof
Invité

RIP à lui et à sa famille.

L’alcool au volant est dangereux, en voilà une nouvelle preuve. Tolérance ZERO: on ne peut pas conduire quand on a bu sinon des drames comme celui ci se reproduiront.

wpDiscuz