Accueil Citroën No respect: trop de teasing tue le teasing

No respect: trop de teasing tue le teasing

156
0
PARTAGER

MC_Jean_Gab1.jpg
Aujourd’hui, vous avez pu découvrir les quatrième teasers des Citroën GT et de la Lamborghini Urus. Trop, c’est trop! Marre des constructeurs qui veulent nous faire patienter indéfiniment avec du vent!

Le « Buzz » n’est pas né avec internet. Simplement, il n’avait pas ce nom. En 1927, après deux décennies à produire la Model T, Ford lance un nouveau modèle. Ce sera la A, en 1928 (ci-dessous.) Dans l’intervalle, la presse Américaine s’excite et les idées les plus folles circulent.

Quelques années plus tard, en France, André Citroën est obligé d’avancer la date de sortie de la Traction Avant. En effet, le public a eu vent de cette « voiture extraordinaire », il l’attend et du coup, il boude les modèles actuels de la marque aux chevrons!

Ford_A_1928.jpg

Après-guerre, l’Auto-Journal importe un procédé de Grande-Bretagne: l’espionnage. Les photos-espions de la future DS sont une révolution. Après cela, à chaque numéro, il y a un dessin ou une photo d’un futur modèle (ici, la Simca 1300, en 1955.) Les photos (souvent prises par les journalistes eux-mêmes) sont floues et les dessins maladroits. Mais les lecteurs sont content et ils ont désormais faim de « spyshots ».

Spyshot_Simca_1300_1955.jpg

Pour les constructeurs, la presse auto est devenue une ennemi. Car les constructeurs veulent que leurs modèles restent secret le plus longtemps possible. A la fin des années 80, on voit apparaitre le teasing. Ce sont des publicités (presse ou TV) où l’on vous dit: revenez ici, car la prochaine fois, il y aura un nouveau modèle…

Buzz_1989.jpg

En 1996, 6 mois avant le lancement de la Classe A, Mercedes organise ce que l’on appelle alors une « pré-campagne ». Objectif: intriguer le public. On nous montre d’abord des vues aux rayons X (en négatif), puis une poignée de photos sont diffusées et enfin, le modèle est présenté en grande pompe. Avant même son arrivée en concession, la Classe A possède un taux de notoriété énorme. Mercedes se lance des fleurs à elle-même sur son « génie marketing »…

La suite, on la connait: un journaliste Allemand fait un tonneau avec une Classe A, alors qu’il tentait le « test de l’élan ». Le buzz se transforme en bouse et lorsque la voiture est enfin vendue, c’est un bide.

Classe_A_1996.jpg

Mais tout ceci, c’était la préhistoire. Aujourd’hui, les constructeurs se sont mis en tête de nous titiller (to tease, en anglais) pendant des mois.

Chaque nouveau modèle est précédé au choix, d’un faux concept-car, de faux spyshots, d’un mini-site, d’une apparition dans un film… Et il y a les fameux teasers. Jusqu’ici, la règle tacite était de diffuser au maximum deux teasers avant le lancement effectif d’un nouveau modèle.

Ford brise cette règle avec la Mustang millesime 2010. Lamborghini et Citroën vont encore plus loin, en vue du Mondial de l’automobile. Le constructeur Italien diffuse au goute à goute des images de son Urus, à l’intérêt limité. Le tricolore lève le voile (au sens propre) sur son futur concept-car GT, millimètre par millimètre. Tout ça pour une voiture qui ne sera jamais produite en série et qu’on aura oublié dans deux mois! A la première image, on peut être intrigué. Mais personnellement, à la quatrième image, ça ne m’amuse plus du tout. Les internautes ne sont pas des pigeons qui se nourrissent de miettes de photos!

Citroën, Lamborghini, vous voulez être fashion, alors action!

Citroen_GT.jpg

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz