Accueil Audi L’Audi S4 revient à ses premières amours

L’Audi S4 revient à ses premières amours

45
29
PARTAGER

2008_Audi_S4_Title.jpg

Après un passage à un bon gros V8 atmosphérique, l’Audi S4 s’en revient à un V6 suralimenté, exactement comme sa première version. Au menu, le nouveau V6 à injection directe dopé par un compresseur, et non plus deux turbos, et développant 333 ch…

333 ch! Diantre, c’est 7 de moins que la précédente S4 avec son bon gros V8 4.2! Une sportive Allemande qui voit sa puissance abaissée, c’est du jamais vu ou presque…

Il ne faut en fait pas s’arrêter à ce simple chiffre de puissance, car le couple de 450 Nm (contre 410 au V8) est disponible 1000 tr/min plus bas, soit 2500. Un gage de reprises encore plus explosives, Audi annonçant par exemple 4″4 de 80 à 120. Le chiffre du 0-100 km/h exprime à lui seul le progrès de cette nouvelle variante : 5″1 contre 5″6, soit un gain de 5 dixièmes, ce qui n’est pas rien… D’autant que ce V6, dont le compresseur vient se lover dans le V, est ici associé à le boîte double embrayage DSG S-Tronic à 7 rapports, et bien entendu (est-il besoin de le mentionner ?) la transmission intégrale Quattro. Malgré l’absence de turbo, Audi préserve l’appellation TFSI, précisant que le T désigne ici le principe général de suralimentation.

Quattro ? Oui mais ici doté du différentiel arrière actif, qui transfère en virage le couple sur la roue extérieure, améliorant ainsi le comportement du véhicule. Un système analogue au SH-AWD de la Honda Legend / Acura RL. Le tout sera idéalement complété par l’amortissement piloté et la direction active, l’ensemble chapeauté par le système Drive Select qui permet de gérer plusieurs modes de réglages de l’ensemble du châssis…

Côte performances, le V6 marque donc un certain progrès par rapport au V8. Mais c’est au chapitre consommation, ô combien médiatisé et mis en avant par les constructeurs. Ainsi, la nouvelle S4 fait dégringoler la consommation en cycle mixte de 13.3 l/100 km à seulement 9.7… Un gain de 27% à mettre tant au crédit du downsizing que de la boîte S-Tronic. Histoire de relativiser un peu, une BMW 335i, avec ses 306 ch (et seulement 5″8 pour le 0-100 me direz-vous) est créditée de 9.2 l/100 km en version propulsion, et 9.7 en version Xi à 4 roues motrices…

Côté look, la S4 reste relativement discrète, par rapport à une A4 classique. Outre les discrètes évolutions du style des boucliers, la S4 se distinguera par son quadruple échappement, ses rétros argentés et ses jantes 18″ spécifiques. En fait, c’est à l’intérieur que tout se passe, sous le capot bien sûr, mais aussi dans l’habitacle avec des sièges avant spécifiques à appui-tête intégré, et frappés du logo S4, à l’instar du volant et de la clé. L’ambiance est obligatoirement sombre,avec des décors alu et laque noire de série, ou en option carbone, inox ou bois foncé. Le régulateur de vitesse adaptatif, le Side Assist, les aides au stationnement, le système audio B&O, navigation pointent au rang des options.

Source : Audi

La berline
2008_Audi-S4_01.jpg2008_Audi-S4_02.jpg2008_Audi-S4_03.jpg2008_Audi-S4_04.jpg2008_Audi-S4_05.jpg2008_Audi-S4_06.jpg2008_Audi-S4_07.jpg2008_Audi-S4_08.jpg2008_Audi-S4_09.jpg2008_Audi-S4_10.jpg2008_Audi-S4_11.jpg2008_Audi-S4_12.jpg2008_Audi-S4_13.jpg2008_Audi-S4_14.jpg

Le break
2008_Audi-S4-Avant_01.jpg2008_Audi-S4-Avant_02.jpg2008_Audi-S4-Avant_03.jpg2008_Audi-S4-Avant_04.jpg2008_Audi-S4-Avant_05.jpg2008_Audi-S4-Avant_06.jpg2008_Audi-S4-Avant_07.jpg2008_Audi-S4-Avant_08.jpg

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz