Accueil Actualités Entreprise PSA double la mise en Chine

PSA double la mise en Chine

95
0
PARTAGER

Dongfengpeugeot307012 La Chine s’annonce comme un futur challenger sérieux dans le paysage mondial des constructeurs automobiles. Si elle n’en est pour l’instant qu’au balbutiements et si la compétitivité se fait encore sur le prix et, semble t’il, au détriment de la qualité ou de la sécurité, la progression est rapide. Par ailleurs là ou les perspectives s’annoncent vraiment prometteuses, c’est au niveau du marché chinois. Avec une croissance de 25% par an qui fait fantasmer tous les constructeurs occidentaux, il reste encore des places à prendre sur cet eldorado automobile. Un Eldorado dont PSA a bien l’intention de prendre une part non négligeable.

6614a Après une première tentative d’entrée sur le marché chinois dans les années 80 avec les 504 et 505 suivi d’un retrait temporaire faute de rentabilité sufisante, PSA est revenu en 92 en association à 50/50 avec Dongfeng Motors au sein de Dongfeng Peugeot Citroën Automobiles (DPCA). Le joint venture produit plusieurs modèles sur place comme la 206 ou la Citroën C-triomphe. Au total, 140 400 voitures ont été produites par DPCA en 2005 soit 57% de plus que l’année précédente. A ce rythme, la saturation des capacités de production devrait être atteinte en 2008. Jugeant qu’"on a été un peu trop modéré dans notre stratégie chinoise", Jean Martin Folz, le PDG, "a décidé de changer de braquet et de rouler à fond sur un marché chinois à fort potentiel".

Art3_photo11090251836 Et quand on dit à fond, c’est à fond ! PSA compte doubler le nombre d’usine dont il dispose sur le marché chinois. Bon d’accord, c’est facile, pour l’instant ils n’en ont qu’une seule. Mais ça représente un investissement de plus de 100 millions d’euros qui s’ajoute au 180 million d’euros déjà investit dans l’actuelle usine de Wuhan pour doubler sa production et la porter à 300 000 unités en 2008. La nouvelle usine devrait quand à elle démarrer avec une production de 100 000 à 200 000 voitures par ans. L’objectif affiché est de faire passer la part de marché de 4.5% actuellement à 6 à 8% d’ici 2010. De nouveau modèles comme la C3 ou la 307 serait programmés. En ligne de mire, le groupe Volkswagen et son partenaire local, actuels leaders sur le marché.
Deux options s’offrent au constructeurs pour ce projet de développement : la lente avec la construction de A à Z d’une nouvelle usine, ou la rapide avec le rachat d’une des usines existantes, construite par le gouvernement ces dernières années mais inoccupées (!)

Pour compléter ces nouvelles capacités  de production, le constructeur a aussi créé une filiale à 100%, Peugeot Citroën Automotives, pour importer des modèles complémentaires. La question qui se pose est de savoir si ces importations seront compétitives face  à une production locale ou les usines tournent 22h/24, 6jours/7 et ou les ouvriers sont payés 150 par mois.

Source : yahoo actualité économie

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz