Accueil Divers Ayez confiance…

Ayez confiance…

75
20
PARTAGER

173247630 Pour ceux qui voient, à juste titre, l’Angleterre comme un pays d’accueil potentiel pour les passionnés d’automobiles, sachez tout de même que la règlementation y est encore plus sévère que dans l’hexagone. Du pays où l’on construit encore des TVR, des Marcos et toutes sortes d’engins délirants destinés au culte de la vitesse, vient également les prémices d’un futur bien peu engageant. En effet, le Département du Transport a commissionné des chercheurs de l’université de Leeds pour fabriquer l’ISA( Intelligent Speed Adaptation) qui n’est autre qu’un système électronique censé adapter la vitesse de votre auto aux limites de vitesse de la route empruntée. Une carte des limitations couplée à un GPS permet de situer le véhicule et ainsi de commander automatiquement une régulation de la vitesse. Des voyants au tableau de bord indiquent l’arrivée dans une zone de limitation et si le conducteur ne réagit pas, ce sont les puces qui prendront les commandes!

Ce type de système est déjà dans l’air depuis quelques années mais l’avancée majeure se situe dans les premiers essais en condition réelles réalisés par 20 volontaires de la ville de Leeds. Ces tests se poursuivront sur 6 mois et les premiers résultats probants (mais comment pourrait il en être autrement puisque le conducteur n’a plus le choix!!)ont mis en appétit Ken Livingstone, le maire de Londres. Il envisage déjà de monter ces boites noires sur les taxis et les bus puis de pousser les particuliers à s’équiper quitte à les faire bénéficier de tarifs réduits aux péages d’entrée dans Londres.
Orwell a fait sourire en son temps, mais son oeuvre anticipatrice commence sérieusement à verser dans le prémonitoire. Consternant et effrayant.

source: Times

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "Ayez confiance…"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Laurent
Invité

Le plus effrayant dans l’histoire c’est qu’il y ait des volontaires !
Passe encore que des maniaques de la technique déconnectés de la vie imaginent tout et n’importe quoi, mais que des utilisateurs choisissent d’être ainsi mués en esclaves, ça me sidère.

Nos dirigeants devraient se mettre à lire des romans sur la révolution s’ils cherchent vraiment à trouver des idées pour l’avenir dans la littérature…

P.Garcia
Invité

ce sont sûrement les mêmes qui applaudissent lorsqu’ils sont sanctionnés pour avoir roulé à 53 km/h sur une ligne droite de nationale sournoisement limitée à dessein! Dans le registre litterature, je conseille « Globalia » de JC Rufin qui met en exergue les dérives potentielles d’une société sécuritaire à outrance. Caricatural mais que disait on du 1984 d’Orwell à l’époque?

Laurent
Invité
j’ai un peu réfléchi au sujet. Un fait : la technologie évolue et petit à petit nous envahit qu’on le veuille ou non. Protester est une façon malheureusement inefficace en face de ceux qui ont le pouvoir (surtout celui de nous assouvir). Peut-être devrions nous alors aller dans le sens du progrès et aller plus loin encore afin de rendre la répression plus libertaire. Car comme tous les outils ce système de limitation automatique associé au GPS n’est mauvais que s’il est mal utilisé. Et il est possible d’y trouver des bienfaits. Allons un peu plus loin dans la technique.… Lire la suite >>
P.Garcia
Invité

le monde parfait en somme. Et malheureusement totalement inapplicable tant que le politique pensera que le quidam de base est totalement irresponsable et qu’il n’obeit que sous la contrainte (c’est malheureusement en partie vrai). L’intention est d’enlever tout libre arbitre aux conducteurs et donc de lui retirer la responsabilité de la conduite pour la donner à des systèmes centralisés, facilement contrôlable pour un pouvoir en deliquescence qui trouvera dans le progrès, moyen de retrouver un levier d’action sur une population de moins en moins manoeuvrable.
Mais comme tu le dis je crois qu’il est vain de chercher a lutter devant l’inéluctable

Laurent
Invité
Je suis dans ma crise de technologie…. Améliorons la formation des conducteurs avec des niveaux successifs de capacités à la suite d’exercice sur pistes, en simulateur, avec d’éventuelles bonifications en fonction d’un nombre de kilomètres sans accidents. Et insérons dans notre système de limitation automatique de vitesse des facteurs correctifs en fonction du niveau acquis par le conducteur. Et pour déterminer l’aptitude du conducteur ? Un capteur biométrique dans le volant pour lire les empreintes bien sûr ! ! Je sais, je suis un doux rêveur idéaliste… Quitte à être bardé de technologie, elle pourrait plutôt nous vouloir du bien… Lire la suite >>
wpDiscuz