Phase 2 à g. phase 1 à dr.Credit Photo - Peugeot
par Thibaut Emme

Des feux ancienne génération pour les 3008 et 5008

Peugeot avait déjà fait le coup avec des compteurs analogiques au lieu des versions numériques. Ici, selon une information de nos confrères de l'Argus, ce sont les feux arrière des Peugeot 3008 et 5008 qui pourront être pris en ancienne phase pour accélérer la livraison.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Décidément, la pénurie des semi-conducteurs a des répercutions inédites et inattendues. Les constructeurs ont tendance à rallonger les délais, même si dernièrement, les hausses de production ont permis de raccourcir l'attente. Surtout, ils font des choix de versions, celle qui ont plus de marge seront privilégiées pour maintenir les finances malgré les baisses de volumes.

Mais, ici, Peugeot a décidé de revenir - en option prochainement - aux anciens feux arrière des 3008 et 5008 pour réduire le temps avant la livraison du véhicule. En effet, depuis le 15 août plusieurs versions sont équipés de ces anciens feux qui demandent moins de puces et sont disponibles plus rapidement quand les nouveaux, plus designs et modernes, sont en tension.

Des tensions sur la fourniture des pièces, il y en a pas mal dans l'automobile. Les combinés numériques qui affichent les instruments, pire encore lorsqu'il s'agit des versions "3D" chez Peugeot, sont en grande tension. Mais, il y a aussi les systèmes d'info-divertissement, les systèmes hybrides et également des pièces plus classiques comme les boîtes de vitesse, etc.

Plus c'est moderne et compliqué, plus c'est dépendant des puces électroniques

Depuis quelques mois, la production des puces électroniques a connu une hausse. Si elle a permis de réduire de quelques semaines à quelques mois les livraisons de véhicules, elle ne suffit pas, loin de là. Certains optimistes misent sur début 2023 pour un retour à une situation gérable. D'autres, plus pessimistes ou plus réalistes estiment qu'il faudra attendre au moins jusqu'à fin 2023, en l'état, pour un retour à une presque normale.

Pour accélérer les livraisons, les constructeurs utilisent aussi des méthodes "à l'ancienne" comme de proposer des véhicules déjà produits et immédiatement disponibles. Certains produisent même un lot de véhicules qui correspondent à la finition la plus vendue pour avoir un réservoir de véhicules disponibles. Il faut alors que les acheteurs acceptent des options, finitions ou teintes de carrosserie qui ne correspondent peut-être pas tout à fait à ce qu'ils voudraient dans l'absolu.

Ces retours en arrière montrent aussi que les clients ne sont pas si attachés que cela aux dernières options, au dernier design. Une piste qui n'est pourtant pas suivie par les constructeurs qui en mettent toujours plus. Est-ce parce que cela permet de meilleures marges par véhicule ? Sans doute. Imaginez une 4L moderne, à la sécurité passive actuelle, mais dépouillée de tout le superflu et de l'ultra-confort (acoustique, etc.) que l'on trouve même dans une Dacia de base.

Quel en serait le prix et surtout le temps de production/livraison ?

Pour résumer

Face à la pénurie de semi-conducteurs qui dure, Peugeot a décidé de remettre les anciens feux arrière des Peugeot 3008 et 5008 sur certaines versions. Moins gourmands en puces électroniques, ils permettent une livraison qui demande moins de temps.

Ce n'est pas le seul moyen d'avoir votre voiture neuve plus rapidement. Il n'est pas certain que cela lance une mode.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.