par Joest Jonathan Ouaknine

GP3 2013: Adderly Fong chez Status GP

Un Chinois en un podium "scratch" avec une F3 "B" en championnat britannique. Une prouesse qui lui vaut le titre de "pilote Chinois de l'année". En 2011, avec sa structure Sino Vision Racing, il se lance en "A" et embauche Hywel Lloyd comme 2e pilote. Une campagne guère fructueuse.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Un Chinois en GP3! Adderly "Good guy" Fong signe avec Status GP, l'écurie de Teddy Yip (fils de son père.) Une demi-surprise car Fong squatte la Dallara N°18 depuis le début des essais hivernaux et que l'écurie n'a testé aucun autre pilote pour ce baquet.Fong est un pilote que les lecteurs du Blog Auto connaissent bien. Il explose fin 2010, décrochant un podium "scratch" avec une F3 "B" en championnat britannique. Une prouesse qui lui vaut le titre de "pilote Chinois de l'année". En 2011, avec sa structure Sino Vision Racing, il se lance en "A" et embauche Hywel Lloyd comme 2e pilote. Une campagne guère fructueuse.

Il teste une FR 3.5, mais signe finalement en Auto GP pour 2012. Après quelques rendez-vous, il doit renoncer, faute de budget et de résultat. On le retrouve en Chine, où il dispute l'Audi R8 LMS Cup, remportant ses premières victoires en automobile. De quoi relancer sa carrière. Lloyd a repris SVR et Fong lui loue son ex-voiture pour 4 meetings, remportant 7 victoires de classe! A Spa, il manque de peu un nouveau podium "tout court". Il s'offre même une course d'Indy Lights. A l'automne, il retourne en Chine, manquant de peu le titre en R8 LMS Cup face à Marchy Lee (un Hong-kongais né au Canada, comme lui.)

Après 5 saisons en F3, il s'essaye au GP3. A 23 ans, Fong n'a plus de temps à perdre s'il veut percer en monoplace. Son point fort, c'est sa capacité à mobiliser des sponsors en Chine; un pays qui cherche son premier pilote de F1. Lorsqu'il gagne, la FASC ferme les yeux sur son passeport. Si Fong obtient quelques podiums, la fédération chinoise lui donnera un coup de pouce.

Chez Status GP, il fera face à Josh Webster (vice-champion de FR BARC) et à Jimmy Eriksson (champion de F3 ATS); deux pilotes a priori rapides.

Il reste encore théoriquement quelques baquets de libre en GP3. Comme Fong chez Status GP, Conor Daly (vainqueur de la MRF 2000) est sur à 99% d'aller chez ART GP. Même son de cloche chez Marussia Manor, où on attend les paraphes de Nick Cassidy (double-champion de Toyota Racing Series) et Tio Ellinas. Quant à Bamboo Engineering, il devrait embaucher Melville McKee et Ryan Cullen. Du coup, Alice Powell a préféré partir en F3 Cup.

Source:

GP3

A lire également:

GP3 2013: Camen Jordà chez Bamboo Engineering

GP3 2013: Samin Gomez chez Jenzer et Luis Sa Silva chez Carlin

Pour résumer

Un Chinois en un podium "scratch" avec une F3 "B" en championnat britannique. Une prouesse qui lui vaut le titre de "pilote Chinois de l'année". En 2011, avec sa structure Sino Vision Racing, il se lance en "A" et embauche Hywel Lloyd comme 2e pilote. Une campagne guère fructueuse.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.