Accueil F3 GP3 2013: Carmen Jordà chez Bamboo Engineering

GP3 2013: Carmen Jordà chez Bamboo Engineering

147
0
PARTAGER

Parmi les « drôles de dames » du GP3 2012. Vicky Piria semblait la seule en passe de redoubler. Finalement, c’est Carmen Jordà qui signe un contrat la première.Le grand perdant de l’histoire, c’est Roberto La Rocca. Le Vénézuélien est décidément maudit! En janvier, il survole le F3 Brazil Open, mais au départ de la finale, son moteur refuse tout service. 2 mois après, il signe avec Bamboo Engineering et s’apprête à débuter en GP3. Ses sponsors sont des entreprises privées. Là où nombre de ses compatriotes sont soutenues par des entreprises publiques (notamment PDVSA…) La mort d’Hugo Chavez risque d’entrainer une nouvelle politique de sponsoring. Mais a priori cela ne concerne pas La Rocca. Néanmoins, la disparition de l’autocrate vénézuélien crée un certain flou. Les industriels attendent donc de voir ce qui va en sortir. Donc pas de bolivars pour La Rocca!

Bamboo Engineering n’a que faire de la géopolitique sud-américaine: pas d’argent, pas de volant, point. Du coup, Carmen Jordà hérite de la Dallara N°22. Son palmarès se limite à quelques podiums en Euro F3 Open. En GP3, elle n’a pas marqué de points. Néanmoins, l’Espagnole a un atout: elle y courrait pour le compte d’Ocean Racing. Or, Bamboo Engineering a pris la suite de la structure GP3 de cette équipe.

Cela nous fait donc 2 femmes en GP3 (l’autre étant Samin Gomez, de Jenzer.) Quant à Piria, elle devrait a priori retourner en Euro F3 Open.

Source:
GP3

A lire également:
GP3 2013: Samin Gomez chez Jenzer et Luis Sa Silva chez Carlin

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz