Da Costa
Da CostaCredit Photo - Porsche
par Thibaut Emme
Ah ben non ! Il est disqualifié !!

ePrix de Misano #1 : Da Costa sort du tunnel !

Antonio Felix Da Costa remporte ce premier des deux e-Prix de Misano en Italie. Une course étrange car les 2/3 de distance était une course d'attente avec pas mal de touchettes. Une course nerveuse qui voit Da Costa retrouver la victoire devant Rowland qui prend les commandes du championnat.

Zapping Le Blogauto Essai Mercedes Classe E400E 4MATIC

Bye bye Rome ! La Formule E abandonne les rues de la ville éternelle pour la piste du circuit de Misano "Circuit Marco Simoncelli". Sur cette piste, Mitch Evans a signé la pole devant Jean-Eric Vergne. Suivent Wehrlein, Müller, Rowland, Bird, Günther, Cassidy, Frinjs et Buemi.

On pourrait avoir une course totalement "débile" car on ne sait pas ce que va donner la consommation. On risque d'avoir des pilotes qui vont se cacher pour ne pas prendre la tête et le vent. Course en paquet à prévoir comme au e-Prix de Monaco où personne ne voulait prendre la tête.

Départ - 28 tours

Bon départ d'Evans et Vergne qui couvre sa position. Cassidy parti 8e remonte de suite et dépasse Vergne. Mortara a déjà rangé sa Mahindra. Buemi prend la tête de la course. Visiblement, devant on a mis des scénarios très conservateur pour la consommation et derrière les pilotes vont plus vite. C'est un début de course totalement étrange. Vergne remonte à la seconde place.

Au 3e tour personne ne veut prendre les commandes ! Il faut rester à l'abri, à l'aspiration. Cassidy et Günther ont activé leur premier mode attaque. Les pilotes sont ultra-lents avec 10 secondes de plus qu'en qualification. Vergne active son mode attaque et reste 2d à l'aspiration de Da Costa.

Cassidy attaque Vergne et cela frotte ! Chez Cassidy cela fume, sans doute un bout qui frotte contre un pneu. Cassidy est furax mais doit rentrer au stand pour changer tout l'avant. Vergne pourrait être sanctionné. Wehrlein dans les stands ! Lui aussi a eu une touchette et n'a plus d'aileron avant. C'est le souci de cette course en paquet. Wehrlein a percuté Vergne en fait à la réaccélération. Les pilotes prennent leur mode attaque à tour de rôle.

Tour 10/28

Ca touche de partout ! On a Evans, Vandoorne, Da Costa, Vergne, Rownland pour le Top 5. Vandoorne se retrouve en tête après un déclenchement de mode attaque par Evans. Cela n'arrête pas de changer de leader. On assiste à un jeu de dupe et les écuries apprennent tour après tour sur la consommation. On est déjà moins sur une course en paquet. Bird a déclenché son second mode attaque. Il est en tête et chez McLaren on estime que c'est encore un peu trop tôt.

5 secondes de pénalité pour Vergne pour sa collision avec Cassidy. Ca compromet la course. Grosse chaleur pour Günther qui décolle sur un vibreur. Au jeu des modes attaque, revoilà Vergne en tête devant Evans et Da Costa. Mais Vergne ouvre la porte et lève le pied pour se remettre en 4e position.

Ah la voiture de Bird fume de l'arrière. On est au 16e tour. Il rentre au stand mais cela sent la suspension arrière qui s'affaisse. Vergne a déclenché son deuxième mode attaque. Rowland prend le commandement de la course. Cela n'arrête pas de changer de leader. On attend vraiment que cela se décante.

Tour 20/28

Cela commence à s'animer, enfin ne plus être dans un faux rythme. La voiture de Vergne est très abîmée mais cela ne semble pas trop le gêner. Rowland est en tête devant Da Costa qui a 1,6% de batterie en plus. Vergne est 3e mais va devoir compenser sa pénalité de 5 secondes !

Rowland fait l'effort pour tenter un coup. Il crée un écart avec Da Costa et Vergne. Günther est 4e devant Evans, Dennis et l'improbable Ticktum qui n'a jamais été aussi bien placé. Les écarts se creusent et c'est plus difficile de doubler maintenant.

On peut mettre une petite pièce sur Da Costa. Il signe le meilleur tour en course et prend la tête de la course avec son pourcent d'énergie en plus. On est au 26e tour et désormais Rowland est à l'affut. Vergne se défend face à Dennis. On dirait que Vergne s'est volontairement fait décrocher pour mieux mettre un écart à la fin et effacer au mieux sa pénalité.

Dernier tour ! Da Costa a suffisamment d'énergie pour résister à Rowland.

Victoire et renaissance de Da Costa ! Cela faisait longtemps qu'on n'avait pas vu le champion de FE gagner. Avec sa pénalité, Vergne retombe à la 8e place. Il y a eu du frottement dans le dernier tour à priori.

Arrivée

[Mise à jour : Da Costa a été disqualifié du ePrix de Misano et perd donc sa victoire qui revient à Oliver Rowland. La Porsche du Portugais a été contrôlé avec un ressort d'accélérateur hors des normes imposées. Le classement ci-après tient compte de cette disqualification. D'autres pilotes ont été pénalisés.]

PositionPilote
1O. ROWLAND
2J. DENNIS
3M. GÜNTHER
4D. TICKTUM
5M. EVANS
6J. VERGNE
7N. NATO
8S. VANDOORNE
9S. FENESTRAZ
10L. DI GRASSI
11N. MÜLLER
12S. BUEMI
13J. HUGHES
14N. DE VRIES
15S. SETTE CÂMARA
16P. WEHRLEIN
17R. FRIJNS
18J. DARUVALA
19S. BIRD
20N. CASSIDY
21E. MORTARA
22A. DA COSTA

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Une course d'attente un peu étrange avec pas mal de dépassements, des accrochages, des abandons. Au final, le pilote Porsche Da Costa l'emporte. C'est le retour au premier plan après des mois de misère pour le Portugais.

Vergne a pris une pénalité et termine 8e. Les deux autres Français sont 9e pour Nato et 11e pour Fenestraz.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.