Bonus automobile : l'empreinte carbone prise en compte
par Elisabeth Studer

Bonus automobile : l'empreinte carbone prise en compte

Changement prévu sur le bonus automobile destiné à promouvoir l’achat d’une voiture électrique. Il sera réformé de telle manière à prendre en compte l'empreinte carbone associée à leur production, a annoncé jeudi Emmanuel Macron.
Objectif affiché: favoriser les véhicules produits en Europe. Et "accélérer" la "réindustrialisation" de la France.

Zapping Le Blogauto Essai de la Honda CRV, PHev 2024

Soutenir la filière VE de l’Europe

Emmmanuel Macron souhaite ainsi soutenir la filière des batteries et des véhicules qui sont produits en Europe, via la notion de l’empreinte carbone liée aux processus de production. Laquelle s’avère être satisfaisante sur le Vieux Continent.

Ce qui est loin d’être le cas en Chine. Si l’Empire du Milieu est certes de loin le premier pays producteur au monde de véhicules électriques, il n’en demeure pas moins qu’il s'appuie pour cela sur une production d'énergie reposant encore en grande partie sur le charbon.

Ne pas utiliser l’argent du contribuable français pour doper une industrie non-européenne

"Cela ne veut pas dire qu'on fait du protectionnisme mais on ne veut pas utiliser l'argent du contribuable français pour accélérer l'industrialisation non-européenne", a ajouté Emmmanuel Macron, appelant à ne "pas répéter les erreurs" commises avec l'industrie photovoltaïque, dominée par les Chinois.

Critères d’attribution réformés d’ici la fin 2023

Les critères d'attribution de ce bonus écologique réformé seront définis d'"ici la fin de l'année", a précisé le chef de l’État.

Selon le ministère de l'Economie, seront également pris en compte l'intégration de matériaux recyclés ou biosourcés dans la production des véhicules.

"Les constructeurs devront donc justifier qu'ils respectent ces critères écologiques requis pour pouvoir bénéficier du bonus écologique". Bercy dit avoir élaboré un modèle permettant d'évaluer l'empreinte carbone de la construction d'un véhicule, "de la batterie à la construction du moteur".

1 milliard d’euros pour le bonus écologique

Le bonus écologique constitue une aide financière attribuée à tout acquéreur ou locataire (titulaire d'un contrat de location d'une durée supérieure ou égale à deux ans) d'un véhicule électrique, à hydrogène ou combinant les deux. Le coût d'achat doit être inférieur à 47.000 euros. A l’heure actuelle, l’État y alloue un budget d’un milliard d'euros.

 

Sources : AFP

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Changement prévu sur le bonus automobile destiné à promouvoir l’achat d’une voiture électrique. Il sera réformé, de telle manière à prendre en compte l'empreinte carbone associée à leur production, a annoncé jeudi Emmanuel Macron.
Objectif affiché: favoriser les véhicules produits en Europe. Et "accélérer" la "réindustrialisation" de la France.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.