Accueil Tesla Tesla : Cybertruck reporté en 2022, annulation en vue ?

Tesla : Cybertruck reporté en 2022, annulation en vue ?

0
23
PARTAGER

La production du Cybertruck de Tesla reportée en 2022 ? Honnêtement on s’y attendait, Elon Musk tournant autour du pot ces derniers temps, indiquant encore récemment que si le véhicule devait être produit aujourd’hui, cela coûterait « un pognon de dingue » à l’unité.

Au final, le Cybertruck sera-t-il sacrifié sur l’autel des cellules 4680 ? That’s the question … les faibles quantités déjà disponibles de ce nouveau type de cellules ayant déjà conduit à rayer d’un trait la Tesla S Plaid + , le véhicule aux allures futuristes pourrait subir le même sort.

Tesla Cybertruck : démarrage de la production reportée au plus tôt en 2022

Annoncé en 2019, le Cybertruck de Tesla devait voir ses premières livraisons démarrer à la fin de l’année 2021. Mais le constructeur américain de véhicules électriques vient officiellement de reporter sa production. Laquelle devrait démarrer au plus tôt en 2022.

Pré-commandes également reportées

Une manière détournée d’annoncer progressivement aux consommateurs ayant déjà effectué des pré-commandes, mais également à la Bourse, que la commercialisation du véhicule pourrait au final être reportée aux calendes grecques … ?

Sur la page de réservation, un message indique désormais aux futurs clients qu’ils pourront finaliser leur configuration à l’approche de la mise en production en 2022.

Ce qui signifie tout de même que les pré-commandes sont AUSSI arrêtées … Pas forcément bon signe pour l’avenir du véhicule alors que le constructeur devrait en toute logique avoir besoin de cash pour financer sa très couteuse production.

A noter que près de 500.000 précommandes ont d’ores et déjà été enregistrées pour ce véhicule.

Tesla ne peut fabriquer assez de cellules 4680

Lors de la dernière conférence téléphonique sur les résultats, le DG de Tesla, Elon Musk, aurait déclaré que si la société essayait de produire le Cybertruck aujourd’hui, cela coûterait « littéralement un million de dollars pièce », principalement parce qu’elle ne peut pas fabriquer suffisamment de cellules de batterie 4680 pour équiper les véhicules.

Notre avis, par leblogauto.com

Alors ? abandon à terme du Cybertruck ? Musk lui-même, le fougueux patron de Tesla a dit que ce serait le meilleur produit de l’entreprise, mais le Model Y, destiné à une plus large clientèle, est doté d’un enjeu plus important que le pick-up ou le Semi. En attendant, Tesla se concentre sur l’accélération de sa production dans sa Gigafactory du Texas, tout en achevant la construction de l’usine elle-même.

La volonté du constructeur est de faire en sorte que la même installation produise conjointement Model Y et Cybertruck, mais à l’heure actuelle, si l’entreprise devait démarrer une production à faible volume du mega truck, le coût unitaire serait beaucoup trop élevé.
Précisons enfin que pour l’instant, le Cybertruck est dans une phase Alpha, Elon Musk espère le voir arriver en version bêta en 2021.

Mais LE problème est bien celui-là : Tesla semble confronté à un problème d’envergure, peinant à fournir suffisamment de cellules 4680. Ces dernières devraient au final être embarquées dans le Model Y dans le cadre d’une batterie structurelle qui pourrait être moins chère et également plus légère, mais la société a du mal à les produire selon les propres aveux de Elon Musk.

Le constructeur prévoit de lancer la production de son Model Y en Allemagne d’ici la fin de l’année … enfin, si la construction du site est achevée, l’usine du constructeur outre Rhin n’étant toujours pas opérationnelle à l’heure actuelle. Une autre interrogation demeure : le type de batteries qui devraient équiper le Model Y produit en Allemagne, l’utilisation des cellules 4680 posant question.

Tesla pourrait choisir de déshabiller le Cybertruck en cellules 4680 pour habiller le Model Y. Alors que ce nouveau type de composants devaient faire partie intégrante de la Model S Plaid +, le constructeur a tout simplement rayé d’un trait ce modèle, probablement en raison de la situation concernant les cellules 4680..

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "Tesla : Cybertruck reporté en 2022, annulation en vue ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
robert +
Invité

Dommage très beau véhicule !!!!!

SGL
Invité

😀

Invité

Etonnant, c’est sur… beau, c’est une question d’opinion :=)
Ca fait un peu trop agressif / engin militaire pour mon gout…

SGL
Invité

Furtif aux radars comme une F-117 !? 😉

georges
Invité

Et plus il ne l’est même pas !

robert +
Invité

ATL c du second degré !!!

Emmanuel
Invité

Regardez les engins militaires actuels, ils ne ressemblent absolument pas à ça.
Un engin militaire c’est capot plat quand il y y en a un, calandre verticale, ceinture du véhicule très haute, toutes petites fenêtres.
Il n’y a que les véhicules des forces spéciales qui sont des pickup, et sérieusement modifiés.

twruit
Invité

je ne puis croire que 500000 acheteurs sont pret à débourser une fortune pour une telle horreur, n’ont ils jamais vu une férrari, lamborghini , ou autres supercars nettement plus sexy

SAM
Invité

2022 de cette année lumière?
Ou comment des cretins ont versé du fric pour la promesse d’en avoir un ou comment trafiquer les cours de la bourse. Tout est fake chez eux en ce moment.
Je propose que pour chaque concept car et non pas show car … tous les labels ouvrent les bons de commande. Ils ont quand même mis en scène un Cybertruck humiliant un Ford F-150 deux roues motrices. Ford devrait porter plainte contre eux. Publicité mensongère!

SAM
Invité

Ils présentent des nouveautés qui sont en réalité des concepts cars. Entre le camion et la super sportive … ils se font passer pour ce qu’ils ne sont pas et trafiquent ainsi leur valorisation boursière. C’est de la communication à sensation, tout ce que je déteste!

SGL
Invité

Enfin, au bout d’un moment, on ne peut pas tromper la bourse à l’infini… Elle demandera des comptes, sinon avant 2025 Tesla baissera le rideau !

SGL
Invité

Une des devises de la Bourse est « Le marché à toujours raison » donc la tromper une fois sera fatale !

Emmanuel
Invité

l’exemple de Nikola, montre bien qu’il est impossible de tromper la bourse !!
heureusement ma tasse de thé était vide, sinon je pense que je l’aurais renversée sur le bureau.
@SGL, merci pour ce moment de franche rigolade !
Ne pas tromper la bourse …
les boursicoteurs, qu’ils soient petits, ou énormes, ne voient qu’une chose : que ça grimpe, que ça grimpe !
Peut importe comment on y arrive !

SGL
Invité

@Emmanuel, vous m’avez bien lu !? 😉 😀
… Vous vous me donnez raison une fois de plus !
J’ai dit : on ne peut pas tromper la bourse à l’INFINI.
Bien sûr que l’on peut la tromper… Je n’ai jamais dit le contraire… Mais effectivement quand on le fait le marché boursier se venge jusqu’à la sanction extrême !
Exactement comme Nikola … Ça ne marche qu’une seule fois !
Maintenant, ils sont grillés pour toujours.
Sinon on est d’accord 😉

Nicolas
Invité

Les 4680 sont un enjeux trop important pour qu’ils se foirent. Ils mettront plus de temps que prévu, mais il finiront par y arriver. Le cybertruck attendra.

Je serais curieux de connaître la capacité de production actuelle de la petite usine-test, pour des 4680 réellement fonctionnelles.

Sylver
Invité

Exact, on parle de retard, pas d’annuler le projet !

Pib
Invité

Pour le moment Tesla ressemble a une Belle Pirámide de Ponzi. Un pépin et tout peut s’éfondrer…..

Malco
Invité

Ce n’est pas vraiment la définition d’une pyramide de Ponzi…

Mais je vous accorde que Tesla mise gros sur un nombre limité de chevaux. Que se passera-t-il si les nouvelles batteries sont un échec? Si la conduite autonome est un échec? Industriellement Tesla peut passer au travers (ils ont du cash et de bons produits que les clients veulent), mais financièrement l’effondrement du cours de bourse qui en résulterait ferait très mal.

Amazon
Invité

Too big to fail

SGL
Invité

Comme Lehman Brothers ? 😉

Karuk
Invité

Ouais l’emblématique patron CyberMusk

wpDiscuz