Accueil Politique Pénurie de puces : Biden pour un état des lieux et une...

Pénurie de puces : Biden pour un état des lieux et une stratégie

0
7
PARTAGER

L’Administration Biden s’engage à aider à remédier (et non pas à rémédier … ) à la pénurie mondiale actuelle de semi-conducteurs qui affecte particulièrement les constructeurs automobiles. Le nouveau président des Etats-Unis devrait prochainement signer un décret pour effectuer un examen approfondi des chaînes d’approvisionnement des biens essentiels et développer une stratégie à long terme pour éviter que de telles difficultés ne se répètent.

L’Administration Biden identifie les potentiels goulets d’étranglement

« L’Administration identifie actuellement les potentiels goulets d’étranglement dans la chaîne d’approvisionnement et travaille activement aux côtés des principales parties prenantes du secteur et de nos partenaires commerciaux pour produire davantage dès maintenant », a déclaré Jen Psaki, une porte-parole de la Maison Blanche, lors de son point de presse quotidien.

Biden devrait signer un décret ordonnant un examen complet des chaînes d’approvisionnement

Joe Biden devrait par ailleurs signer « dans les prochaines semaines » un décret ordonnant un « examen complet des chaînes d’approvisionnement pour les biens essentiels ».
« L’étude se concentrera sur l’identification des actions que nous pourrions prendre immédiatement, qu’il s’agisse d’améliorer la production physique de ces biens aux Etats-Unis à la coopération avec des partenaires, en passant par la mise en place d’une réponse coordonnée aux faiblesses et aux goulots d’étranglement qui affectent les employés américains « , a détaillé Mme Psaki.

Une très couteuse pénurie pour les constructeurs automobiles US

La production actuelle de puces électroniques dans le monde ne permet pas de répondre à toutes les demandes. Le secteur automobile, qui fonctionne à flux tendus, est tout particulièrement impacté.
Faute de semi-conducteurs, General Motors et Ford ont déjà dû suspendre leur production dans plusieurs usines et prévenu que cela devrait leur coûter plusieurs milliards de dollars.

Alors que de nombreux groupes automobiles – dont Volkswagen, Fiat Chrysler et Toyota – ont été contraints de geler temporairement leurs activités industrielles au cours des derniers mois,  Ford vient quant à lui d’annoncer qu’il était contrait d’interrompre la fabrication de ses très lucratifs F-150.

Une pénurie due à plusieurs facteurs

La cause de la pénurie actuelle est due à un mélange de facteurs : les pics de demande de produits électroniques grand public comme les ordinateurs portables en raison des changements de mode de vie causés par la pandémie du COVID-19, les ralentissements de la production de puces également causés par la pandémie, un modèle commercial dans l’industrie des semi-conducteurs qui voit la plupart des entreprises sous-traiter la production de puces à des entreprises comme Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC) au lieu de fabriquer les pièces elles-mêmes  et les effets persistants de la guerre commerciale de l’ancien président Donald Trump avec la Chine qui ont rendu plus difficile pour les entreprises américaines de travailler avec les producteurs de puces chinois.

Les fabricants de semi-conducteurs écrivent à Biden

Cette annoncee de la Maison Blanche intervient alors que quelques heures auparavant la SIA – organisation représentant les fabricants de semi-conducteurs aux Etats-Unis – avait adressé un courrier à Joe Biden l’appelant à prévoir « des financements solides pour l’incitation à la fabrication de semi-conducteurs, sous la forme de subventions et/ou de crédit d’impôts, et pour la recherche la recherche fondamentale et appliquée » sur le sujet.

« Ne rien faire coûterait cher », affirme l’organisation dans cette missive signée entre autres par les dirigeants d’AMD, Nvidia, IBM, Intel et Qualcomm.

Notre avis, par leblogauto.com

Si certes, on ne peut que se féliciter de voir le gouvernement américain chercher à s’attaquer au problème, l’implication limitée des États-Unis dans la fabrication de semi-conducteurs rend ses réelles marges de manoeuvre pour résoudre le problème difficiles à percevoir.

A moins de mener d’âpres négociations entre pays pour notamment obtenir des puces contre des vaccins ? Taïwan a d’ores et déjà indiqué être faborable à de telles discussions et échanges de « bons » procédés.

Sources : Bloomberg, The Verge, AFP

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Pénurie de puces : Biden pour un état des lieux et une stratégie"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
jesaistout
Invité

« Biden devrait signer un décret ordonnant un examen complet des chaînes d’approvisionnement »

Il faut un décret pour ça?

Elisabeth S.
Invité

Ben il faut des ressources, un budget….

SGL
Invité

Ah, c’est bien le tout fait Asiatique !!! 😉

Achille Talon
Invité

Ca veut dire qu’AMD, Nvidia, IBM, Intel et Qualcomm vont aussi avoir des problèmes d’approvisionnement.
Donc aussi un impact sur la production des micro-ordinateurs et des téléphones.

seb
Invité
@Achille Talon Non non, AMD, Nvidia et Intel ont déjà des problèmes d’approvisionnement. Ils ont tous les trois sortis une nouvelle gamme depuis cet été, que ce soit en processeur ou en carte graphique, et tout ou presque est en rupture de stocks depuis cet été, avec une flambé des prix sur la génération précédente. On a même une flambée des prix sur de la RAM DDR3 alors que les PC utilisent de la DDR4 depuis plus de 5 ans mais les fabricants ont limité la production de DDR3 pour transférer ces capacités de production vers les autres puces. Les… Lire la suite >>
BrainZERO
Invité

Pendant ce temps en Europe…

Et bien, rien du tout.

accesorios de autos
Invité

siempre el mismo inconveniente

wpDiscuz