Accueil PSA L’investissement de PSA dans Ellesmere Port lié aux accords RU/UE

L’investissement de PSA dans Ellesmere Port lié aux accords RU/UE

1255
26
PARTAGER

PSA ne pourra exporter des véhicules vers le Royaume-Uni et investir dans des usines locales que si le gouvernement britannique aide à compenser les éventuels droits de douane imposés après la sortie du pays de l’Union européenne. Une déclaration de Carlos Tavares, PDG du groupe, qui a le mérite d’être clair. Mais que certains pourraient tout de même associer à une forme de chantage.

PSA a suspendu ses investissements au Royaume-Uni suite au Brexit

Certes, le Royaume-Uni a officiellement quitté l’Union européenne …. sans toutefois avoir finalisé d’accord permettant d’assurer la poursuite des échanges en franchise de droits avec l’UE. Situation qui a conduit PSA, propriétaire de la marque Vauxhall, à suspendre les investissements sur le territoire britannique.

C’est à Londres de s’assurer de la rentabilité d’exporter vers le Royaume-Uni, selon PSA

« Nous serons impatients d’investir dans Ellesmere Port si cela constitue une opportunité de faire des affaires » a déclaré mardi Tavares, faisant référence à l’usine de PSA située dans le nord-ouest de l’Angleterre qui construit l’Astra de Opel / Vauxhall

Ajoutant qu’il incomberait au gouvernement britannique de s’assurer du maintien de la rentabilité et de la viabilité d’exporter des véhicules vers le Royaume-Uni.

« Nous pourrions demander au gouvernement britannique une compensation » a par ailleurs indiqué Carlos Tavares. Estimant contraire à l’éthique que les employés d’Europe continentale paient les barrières douanières sur le marché britannique. »

Une éventuelle décision d’investir dans Ellesmere Port liée aux négociations Royaume-Uni/UE

Une décision sur l’opportunité d’investir davantage dans Ellesmere Port ne sera prise qu’une fois que les conditions commerciales entre la Royaume-Uni et l’Union européenne auront été négociées, a encore martelé Tavares.

Tavares a déclaré que le constructeur automobile ne devrait pas prendre de décision sur le maintien de Ellesmere Port avant la fin de 2020. Rappelons que la période de transition – durant laquelle le Royaume-Uni respecte toujours les règles de l’UE – durera jusqu’au 31 décembre de cette année.

PSA avait précédemment averti que le Brexit pourrait constituer une menace pour l’usine si ce processus affectait sa rentabilité. Mardi, Carlos Tavares s’est montré encore plus précis, déclarant mardi que les négociations avec Bruxelles sur un accord de sortie seraient essentielles.

« La décision ne sera pas prise avant que nous ayons une compréhension claire du résultat des discussions entre le gouvernement britannique et l’Union européenne », a déclaré le patron de PSA aux journalistes lors d’une conférence téléphonique organisée suite à l’annulation du Salon de Genève.

« Nous n’aurons pas de réponse à ce sujet avant au moins la mi- année et probablement pas avant la fin de 2020 », a-t-il déclaré.

Sources : PSA, Reuters, Automotive News

Poster un Commentaire

26 Commentaires sur "L’investissement de PSA dans Ellesmere Port lié aux accords RU/UE"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Kaizer Sauzée
Invité

Là il marche sur des oeufs Carlos, car le RU est un marché important pour Opel-Vauxhall et si l’usine venait à fermer, je pense que cela se ressentirait au niveau des ventes.

Rakihoney92
Invité

Clairement, mais il est crédible. Jusqu’à présent il a toujours privilégié la rentabilité aux volumes de ventes.

Par contre, il a déjà investi dans Luton, l’autre usine Vauxhall.

wizz
Membre
Luton, PSA n’avait pas trop le choix : l’usine Sevelnord travaille….7 jours par semaine, jour et nuit, et arrive tout juste à satisfaire la demande actuelle sans cesse croissante. Avant cela (l’info datait de l’époque où ça travaillait moins ET ne produisait que pour Peugeot-Citroen-Toyota), l’usine exportait environ 20% de sa production hors UE, soit disons 10-15% de sa production actuelle. Sur les 80% restant, une partie était vendue en Grande Bretagne L’usine Luton fabriquait des utilitaires clonés de Renault, avec une production un peu moins de 100000 unités par an. Depuis, les utilitaires Opel basculent de Renault en PSA.… Lire la suite >>
wizz
Membre
https://www.youtube.com/watch?v=h4rdulAGbbQ Pas forcement fermer. Une usine qui ne fabrique qu’une seule chose, elle peut être 100% optimisée pour CETTE production. En revanche, si une usine doit fabriquer plusieurs objets avec une seule ligne de production, alors elle doit faire des arrêts pour changer d’outils. Par exemple, si toutes les voitures sont noires (Ford T), alors l’opération peinture serait simple et on peut enchainer les carcasses à la suite sans perdre du temps. Inversement, avec 20 colories possibles (et toutes au même prix, en série), il faudra un peu de temps pour « nettoyer » la cabine de peinture (les gouttelettes de peinture… Lire la suite >>
ddd
Invité

Fermez l’usine, avancez la date de sortie de la nouvelle Astra et assemblez là au coté de ses cousines.

Ce sont eux qu’ils l’ont voulu.

4aplat
Invité

Si j’ai bien compris, ce sont les utilitaires direction a Droite qui sont faits dans cette usine.. Opel, Peugeot, Citroen et même Toyota … l’Astra est monoritaire dans l’usine maintenant

Navigator84
Invité

Sans oublier que le débouché Holden (qui était pas bien grand) s’est taris aussi. Apparemment les break Holden Astra venaient d’Angleterre, alors que la berline venait de l’usine polonaise.

greg
Invité

Nonnon, cette usine n’ a que l’ Astra actuellement. Version Opel et Vauxhall.
Aucun autre vehicule n’ y est produit. 🙂

Invité

Le Royaume-uni est l’un des rare endroit au monde où la France dégage un excédent commercial.

Quant à l’Allemagne c’est carrément un quinquième de son excédent commercial qui est réalisé là bas.

La France et Allemagne auront beaucoup plus à y perdre qu’à y gagner encore fois.

Bref encore un bobard digne du déferlement par milliers des traders londoniens qui devait se produire post brexit. On en rigole encore…

Navigator84
Invité

Pour l’instant le Brexit effectif n’a pas eu lieu. Donc dire que des milliers de traders se réfugient sur le continent ou dire que le Brexit n’a eu aucun impact c’est une fakenews bullshit (choisissez le mot).

Invité

Ah parfait, vous confirmez donc que cette prévision ne repose donc sur rien de concret que de l’affirmer est tout aussi BS

Mais néanmoins, si certains veulent y croire je suis prêt à prendre le pari avec vous ! Rdv début 2021 les amis !

wizz
Membre

Londres est une grande place financière traitant l’argent de toute provenance. L’argent des sociétés européennes traitée ne constituent qu’une partie du business de la City.

Demain, avec le Brexit, il n’y aura plus de liberté de circulation des personnes UE/UK, mais non plus celle des biens dont l’argent (ps: la circulation sans taxe). Seulement une partie des traders sera concernée, et on a vu les divers établissements financière rapatrier une partie ou tout leur personnel, en fonction du type de son business (selon la provenance de l’argent traité)

polo
Invité

Oui mais justement là c’est investir en Grande-Bretagne pour produire des autos qui seront exportées vers l’Europe, donc rien à voir avec l’excédent Français. Le problème pour Tavarès c’est que si il ferme l’usine autant abandonner Vauxhall car en termes d’image sur le marché Britannique (2nd marché Européen!) ça va pas le faire sachant que PSA en a déja subit les conséquences lors de la fermeture de Ryton

greg
Invité

« Quant à l’Allemagne c’est carrément un cinquième de son excédent commercial qui est réalisé là bas.  »
Sources?

Jo.
Invité
Hahaha, oui grosse rigolade sur ces traders qui allait débouler à Paris…. Certains gagnant 1M pour être ici ? hahahha , et gérer leurs super nanas s’emmerdant et se faire emmerder ici : « hey darling, ici horiiible, fait toi muter à NY ou retour to London, ou je pars en chopper un autre là bas » hahaha. Le flan minable du chantage bruxellois s’arretera sur le sifflet Berlinois des exportations de son 1 million d’autos au UK (et majoritairement premium TRES rémunérateur)…. https://www.leblogauto.com/2020/01/bilan-2019-royaume-uni.html Et Carlos doit juste certainement manoeuvrer en tirant la queue du chat. Sur le brexit et plein d’autre… Lire la suite >>
Invité

Ah le Brexit, quelle horreur à gérer. Et on n’a pas encore le « côté obscure » : les conséquences sur l’économie britannique. Et dire que certains voudraient un Frexit !?!

Invité

Et dire qu’en dépit des avertissements des meilleurs économistes mondiaux, certains voudraient que la France reste dans la zone Euro ? 😉

greg
Invité

Les memes economistes qui n’ ont aucun plan pour proteger le Franc d’ attaques speculatives?
On l’ oublie un peu, mais si l’ on agite les possibilites de devaluation afin de rendre un retrait de la zone euro attractive, on passe sous silence la grande vulnerabilite qu’ aurait le Franc frexite face aux speculateurs.
Je tiens juste a rappeler que le Franc avait du obtenir la protection du Mark….
Un telle arrangement politicien serait impossible avec la BCE.
https://www.lesechos.fr/1993/01/la-france-et-lallemagne-gagnent-une-nouvelle-manche-contre-la-speculation-896790

Invité

Et dire qu’en dépit des phantasmes des meilleurs « intellectuels » nationalistes qui juraient qu’il n’y aucune conséquence fâcheuse pour l’économie britannique (on a vu qu’elles existaient bel et bien), certains voudraient que la France quitte la zone Euro ?

Navigator84
Invité

Peut être que Tavares pensait faire du RU sa plateforme pour une éventuelle exportation vers les US. Mais depuis les déclarations de Trump sur le « mauvais » deal sur le Brexit, ça risque pas de se faire….

ddd
Invité

Et les autres les constructeurs qui exportent depuis le continent il vont comment ?

Tu est entrain de dire que payer les frais d’import pour le RU et repayer les frais pour les US est plus rentable que directement les expédier depuis le continent ? ou même de Chine ?

wizz
Membre

Tavares a encore une usine dispo, Ellesmere Port. Ce ne serait donc pas une double importation mais produire dans cette usine, avec un maximum de pièces locales

Navigator84
Invité

merci wizz.

polo
Invité

Non, le plan c’est surtout d’assembler les véhicules avec conduite à droite au R-U.

wpDiscuz