Accueil Electriques Sérieux soucis de logiciel, le VW ID.3 repoussé ?

Sérieux soucis de logiciel, le VW ID.3 repoussé ?

3198
76
PARTAGER
VW ID.3 quand commercialisation

Le VW ID.3, véhicule électrique grand public de Volkswagen pourrait ne pas être là avant la fin 2020, voire le printemps 2021 pour beaucoup de clients. Une arlésienne qui coûte cher à VW !

VW lui a pourtant fait un pont d’or à cet ID.3. Le constructeur allemand a même été jusqu’à retarder la sortie de « son Altesse » la Golf mk8 (après quelques ennuis techniques certes) et pire, la virer du Salon de Francfort 2019 pour ne laisser que l’ID.3 en vedette mondiale.

Déjà fin décembre, plusieurs médias se sont faits l’écho de graves soucis techniques repoussant la commercialisation mais pas la production. En effet, VW a produit plusieurs milliers de véhicules au cerveau « vide ». Il faudra ensuite repasser sur les voitures, une par une, pour leur installer le logiciel « qui va bien » avant de les vendre.

Car, il s’agit ici visiblement d’un souci de logiciel. On n’est plus sur des problèmes de mise au point mécanique, ou de faisceau électrique (ah les débuts du multiplexage…) mais sur « l’intelligence » de la voiture. Sans elle, le véhicule électrique est bête et la consommation peut vite déraper. Cela fait mauvais genre. Une fois installé une première version du logiciel, les mises à jour « over the air » (à distance en français) pourront se faire.

Selon le magazine « Manager Magazin« , VW aurait accumulé énormément de retard et n’envisageait récemment les vraies livraisons qu’à partir de mai 2020. Or, un futur client, en Angleterre, a reçu un mail de la part de Volkswagen lui indiquant qu’il ne pourrait choisir les spécifications de son ID.3 qu’au printemps 2021.

Il ne s’agit évidemment que d’un client, mais il ne serait pas le seul. Au salon de Bruxelles, un représentant de VW concernant le marché Belge indiquait que les véhicules seront produits à partir de mars 2020. Mais, livrés seulement à partir de septembre, le temps nécessaire pour reflasher tous les véhicules un à un dans les parkings.

Evidemment, les délais ne seront tenus que si les corrections des bugs arrivent rapidement. On risque donc de ne voir les 1st Edition qu’en fin d’année 2020, voire au début de 2021. Sacré retard !

Une mauvaise publicité

En attendant, les voitures sont stockées dans d’immenses parkings. Difficile d’imaginer que les clients vont recevoir un véhicule courant 2021 qui aura sans doute été assemblé en 2020 ! Avec tous les soucis que cela peut engendrer sur les batteries.

Pour les constructeurs classiques, le passage au VE « intelligent » ou plus globalement à la voiture connectée ne se fait pas du jour au lendemain. Il faut avoir anticipé par la création d’immenses équipes de programmeurs, et de procédures de validation, etc. Bref, une vision que tous n’ont pas forcément intégrée visiblement.

On peut dire ce que l’on veut de Tesla, mais au moins, la dimension logicielle dans les voitures a été prévue dès le début. Sans doute un peu trop des fois avec des sorties précipitées (et boguées) de versions logicielles. Et même avec cette anticipation, Tesla a été confronté à des soucis similaires.

En tout cas, c’est une très mauvaise publicité pour ce qui doit être le fer de lance de VW. D’autres concurrents rencontreraient également quelques soucis (Peugeot visiblement) mais à des degrés moindres comme le calcul de l’autonomie restante pessimiste, retardant les livraisons de quelques semaines.

Pendant ce temps, les concurrents ne se font pas prier pour livrer leurs voitures électriques et prendre des parts de marché. Les absents ont toujours tort ! VW de son côté continue de faire de la publicité à la télévision pour son « véhicule prochainement ouvert à la commande » (sic.).

Poster un Commentaire

76 Commentaires sur "Sérieux soucis de logiciel, le VW ID.3 repoussé ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
NBLL
Invité

décidément chez VW les voitures sur parking ça devient la norme…

Rickyspanish
Invité

… et les problèmes de logiciels aussi…

Invité

En effet, VW et ses logiciels, c’est toute une histoire. Ils vont finir part surclasser le feuilleton Ghosn !

ZZeria
Invité

Le pire est peut etre l’impact sur le CAFE… Cela va vite chiffrer

pallas
Invité

Très bonne remarque, il va falloir compenser…

zeboss
Invité

et FCA a tout acheté !!!

Antho
Invité

Les mêmes qui riaient il y a quelques années que « Tesla ne sait pas faire des voitures » et que « Volkswagen va les écraser »…

pat d pau
Invité

arrogance, ego hypertrophié, superioté humaine. ils font froid dans le dos ces bestioles

versdemain
Invité

En résumé:
« Et même avec cette anticipation, Tesla a été confronté à des soucis similaires. »
Donc, rien de grave, mais il faut prendre en compte le nouveau fonctionnement des voitures qui passent d’un monde mécanique à un monde électronique +logiciels.

Dans le monde des smartphones, chaque années de nouveaux modèles qui sortent très vite et bogué sur la partie logiciel, qui reçoivent alors dans les semaines (ou mois) qui suivent des mise à jour salvatrices.

Le vrai problème semble donc ici marketing pour VAG qui a cru pouvoir aller un peu trop vite. Ce qui fait la joie de tous les critiqueurs de nouveautés.

versdemain
Invité

C’est très dommage d’autant plus que l’ancienne Golf électrique reste une très bonne voiture VE encore en vente, même sa carrosserie à le look de l’ancien modèle.

versdemain
Invité

oups, je voulais dire « même si »

zafira500
Invité
« Donc, rien de grave, mais il faut prendre en compte le nouveau fonctionnement des voitures qui passent d’un monde mécanique à un monde électronique +logiciels. » Argument un peu vaseux je trouve. L’électronique embarquée ne date pas d’hier et c’est même une spécialité allemande.  » Dans le monde des smartphones, chaque années de nouveaux modèles qui sortent très vite et bogué sur la partie logiciel, qui reçoivent alors dans les semaines (ou mois) qui suivent des mise à jour salvatrices. » Je n’ai jamais eu de bug sur les smartphones que j’ai achetés – et j’en ai eu plusieurs – pareil pour… Lire la suite >>
Invité

« Le vrai problème semble ici le marketing »
Le marketing?! Qu’est ce que vient foutre le marketing ici maintenant? C’est quoi cette manie qu’ont les gens à tout balancer dans le panier du marketing dès qu’ils ne savent pas trop ce qu’il se passe?

Non, le seul problème ici, c’est les équipes chargées du développement et les ingénieurs qui vont avec qui n’ont pas été capables de suivre le calendrier qui leur était donné (ou plutôt celui qu’elles se sont donné elles mêmes). Le marketing n’a rien à voir avec tout ca

Yorgle
Invité

@Lolman77
Ce sont plutôt les grands managers qui ont imposé un timing totalement irréalisable aux ingés. (Take it as a challenge).
D’ailleurs, cela rappelle un peu l’histoire du diesel, où les specs du moteurs imposées par le management était tout simplement impossible à appliquer, d’où le logiciel tricheur.

Invité

Pour être plus ou moins dans le bain, il y a du vrai et du moins vrai. Il est clair que le grand patron est toujours là pour mettre une certaine pression, et imposer une date butoir.
Ceci étant, les ingés se concertent derrière, avec les chefs de projet, les designers et les appros/équipementiers pour voir si ça passe, puis c’est eux qui affinent et finalisent le calendrier. Ils en sont responsables, au final.

Yorgle
Invité

Dans ma boite, ce ne sont pas les ingés qui sont responsables du calendrier, mais bien le management programme et même les seniors managers.
Et quand on dit qu’on ne peut pas développer proprement dans le temps imparti, la réponse est toujours « take it as a challenge »…

amiral_sub
Invité

@Yorgle : oui « c’est pas grave, livrez, on corrigera après! »

Miké
Invité

« impossible a appliquer » c’est pour ça que d’autres y arrivent, en rognant leurs marges.

Phil
Invité

« D’ailleurs, cela rappelle un peu l’histoire du diesel, où les specs du moteurs imposées par le management était tout simplement impossible à appliquer, d’où le logiciel tricheur. »
Sauf que les vérifications ont montré que non seulement plusieurs modèles ou gammes complètes atteignaient sans peine les normes, mais que certains faisaient mieux et même largement.

Argument non recevable pour moi.

amiral_sub
Invité

les normes (en europe) ne sont pas imposées: c’est le fruit d’une négociation avec les industriels de l’automobile. L’UE ne va pas empecher les constructeurs de fabriquer des voitures. C’est d’ailleurs le cas avec la norme des 95g/km, les constructeurs ont obtenu une ponderation plus forte des véhicules 0g, et une ponderation en fonction du poids

Yorgle
Invité

@Phil
dans mon message, le coût du moteur faisait partie de ces specs.

Miké
Invité

Pauvres clients, récupérer une auto « neuve » qui a passé un an sous les intempéries, mousse, moisissures, etc etc, pour le cosmétique, trains roulants et batteries déchargées pour la partie mécanique. Bien joué VW, Deutschland Uber alles

Bizaro
Invité

Ne pas oublier que c’est aussi un gage de sécurité, VW proposera un produit totalement fiabilisé après cet incident, donc mieux vaut attendre et être tranquille.

Pas d’inquiétude! Une auto allemande au bout de 10 ans ça na pas bougé, c’est comme neuf et en plus cela ne décote pas trop! Alors quelques mois sur un parking, c’est du pipi de chat(pas corrosif)! de toute façon VW sait protéger les autos sur les parkings :
https://up-magazine.info/index.php/technologies-a-la-pointe/technologies/7961-en-cas-de-grande-secheresse-la-technologie-pourrait-elle-faire-tomber-la-pluie/

Invité

C’est… c’est de l’humour au moins Bizaro? C’est bien du sarcasme qu’on voit là?

Miké
Invité

Je pense que ça l’est, en même temps c’est un discours que pourrait tenir Greg 🙂

Bizaro
Invité

Peut-être que non, peut-être que oui…

wpDiscuz