Accueil DS Essai DS 7 Crossback E-Tense 4X4 de 300 ch

Essai DS 7 Crossback E-Tense 4X4 de 300 ch

4093
55
PARTAGER
Essai DS 7 Crossback e-Tense (2019)

À l’occasion de la E-DS Week à l’hôtel Molitor à Paris, le constructeur premium du groupe PSA présente sa stratégie d’électrification. Nous en avons profité pour prendre le volant du nouveau DS7 Crossback E-Tense 4X4. 

Un style inchangé

On avait déjà gouté à l’électrique chez DS avec le DS3 Crossback. Son grand frère DS7 Crossback E-Tense 4X4 hybride passe entre nos mains. Comment le reconnaitre? Avec une loupe en se rapprochant des logos spécifiques à cette version. Vous remarquerez également la trappe pour la recharge sur l’aile arrière

Il s’intègre ainsi dans la circulation sans se faire remarquer outre mesure. Alors si vous n’avez pas aimé ou adoré son design au lancement, on vous laisse vous reposer la question aujourd’hui. Il a en tout cas trouvé sa place, les DS7 Crossback n’étant pas si rares dans nos rues.

Infos spécifiques sur l’écran principal

L’habitacle fait bonne impression, avec une présentation ne manquant pas de style. Certains trouvent tout cela un peu chargé, mais on aime quelques détails de raffinement, ou encore la sellerie exceptionnelle. Evidemment il ne manque absolument rien pour agrémenter la vie à bord.

Le très large écran affiche notamment toutes les informations relatives au système hybride et à la navigation connectée pour voyager au plus près des bornes. On peut ainsi visionner les flux d’énergie et les consommations entre autres. La sélection des modes de conduite nous permet aussi de choisir les programmes dédiés à ce modèle hybride et 4X4.

Jusqu’à 300 ch !

Sous le capot on trouve un 4 cylindres essence de 200 ch, et deux blocs électriques (un sur chaque essieu) de 110 et 112. Le tout peut développer jusqu’à 300 ch. On démarre d’abord dans le silence, à des allures usuelles aussi bien en ville qu’en dehors. Toutefois l’autonomie théorique de 60 km parait difficile à atteindre. On apprécie en tout cas particulièrement l’insonorisation, qui nous isole bien du monde extérieur.

Pour le reste il affiche des performances plus qu’honorables. Les plus exigeants ne seront pas déçus notamment par la performance d’accélération. Le 0 à 100 km/h ne réclame que 5,9 secondes, et surtout les reprises canons se montrent à l’avenant dans tous les cas de figure. De quoi surprendre quelques sportives compactes qui penseraient faire la nique à notre lourd SUV.

Impressionnant en tout chemin

La suite de notre roadbook sympathique (visible dans la galerie photos pour ceux qui voudraient le parcourir) nous a permis justement de juger le comportement de notre DS7 Crossback E-Tense 4X4 sur des routes de l’Eure alternant montées et descentes. Le premier enseignement, c’est d’abord la consommation qui navigue entre les 6 et 7 litres quand on joue le jeu de l’éco-conduite.

En outre, sa capacité à affronter des chemins rendus carrément boueux par les fortes précipitations impressionne. En mode 4X4, il a surpris par sa motricité exemplaire sur ce revêtement très hostile et en pente. Ce qui nous restait de route de campagne nous a permis d’enclencher le mode « recharge », histoire de récupérer de l’autonomie électrique. Logiquement, le carburant s’évapore alors bien plus vite, au rythme de 12 l aux 100. On a vu pire.

Belle polyvalence

Le DS7 Crossback E-tense 4X4 fait preuve d’une belle polyvalence. Il apparait doux en ville, performant en dehors. Il surprend carrément avec ses capacités tout-chemin insoupçonnées. Il faut s’assurer d’avoir de quoi recharger aisément la batterie de 13,2 kWh et on a alors un PHEV intéressant. Comptez tout de même 61 200 € pour notre modèle d’essai.

 

+ ON AIME
  •  Puissance
  • Capacité tout chemin
  • Equipements
ON AIME MOINS
  •  Un peu lourd
  • Autonomie électrique réelle
  • Petit réservoir

 

DS7 Crossback E-Tense 4X4
Prix (à partir de) 54 550 €
Prix du modèle essayé 61 200 €
Bonus / Malus 0  €
Moteur
Type et implantation 4 cylindres en ligne Turbo – Injection directe essence + 2 élec. synchrone
Cylindrée (cm3) 1 598
Puissance (kW/ch) 221 / 300
Couple (Nm) 520
Transmission
Roues motrices intégrale
Boîte de vitesses automatique 8 rapports
Châssis
Suspension avant McPherson
Suspension arrière Multibras
Freins à disques
Jantes et pneus 235/45 R20
Performances
Vitesse maximale (km/h) 235
0 à 100 km/h (s) 5,9
Consommation
Cycle mixte (l/100 km) 1,3
CO2 (g/km) 30
Dimensions
Longueur (mm) 4 573
Largeur (mm) 1 906
Hauteur (mm) 1 621
Empattement (mm) 2 738
Volume de coffre (l) 555
Masse à vide (kg) 1 825

Poster un Commentaire

55 Commentaires sur "Essai DS 7 Crossback E-Tense 4X4 de 300 ch"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Sacrée voiture ! 🙂

amiral_sub
Invité

J’en attendais pas moins de ta part 😉
il faut reconnaitre que DS fait tout pour s’adapter. Mais les ventes seront elles au rdv?

SGL
Invité

Les ventes étaient déjà au beau fixe avant cette version (toute proportion gardée, les comparatifs avec les BAM étant stupides sur son cas), techniquement, il semble être bon et il coche toutes les cases d’un premium réussi.
Ah oui, il a effectivement un très gros défaut… Il est Français !

greg
Invité

« Les ventes étaient déjà au beau fixe ».
Mon dieu, alors je sais pas de quelle planète tu viens, ou quelles substances tu consommes, mais c’est extraordinaire ça.
Tes ventes au beau fixe, c’est 2300 unités/mois en moyenne (20697 de janvier à Septembre). Avec des chiffres pareils, tu peux fermer boutique.
Et pour te faire plaisir : le DS3, dans un segment bien plus porteur, fait encore moins (1900/mois–>je précise n’avoir pris que les 5 mois où la production tournait vraiment par honnêteté).

SGL
Invité
Généralement, un modèle atteint son record de vente lors de sa première année pleine. 2018 : +18.000 ex, manifestement les ventes s’améliore encore en 2019 avant même la version PHEV, on peut espérer 25.000 ex contre 23.000 en 2012 pour la DS5 qui était une excellente année. C’est donc une double performance…. Alors évidemment les groupies des BAM font la comparaison stupide avec leurs niveaux de leurs ventes, mais la marque DS est jeune et n’a peu de moyens. Le principal est que les deux modèle proposés de DS sont des voitures réussites. Cette version PHEV va entretenir cette tendance… Lire la suite >>
Commandant Tour
Invité

Ds n a que peu de moyen, ventes au beau fixe…. tu me fourniras l adresse de ton dealer….

SGL
Invité

Gné ?

Kaizer Sauzée
Invité

Votre haine des françaises transpire à chacun de vos commentaires.
À peine née, et avec seulement 2 modèles, DS devrait vendre plus que les BAM qui sont la depuis mathusalem…
Pour info, la DS3 se vend plus que l’Audi Q2 en France. Ha ben ouais, c’est ça qui doit vous faire ch.er… Ça doit lui faire de l’ombre à la teutonne aux plastiques durs, non ?

C3po
Invité
En fait j’ai du mal avec votre comportement et ceux de d’autre D’une part ça taille Ds car y’a pas de vrais gros moteurs, pas de 4rm, tél détails de finitions qui ferait vraiment plouc etc Okay d’accord pourquoi pas Et de l’autre des insultes car ils vendent peu Vous, et d’autres, aimez le fait accompli de l’un qui reste éternellement au dessus de l’autre et n’aimez pas les efforts pour se hisser progressivement depuis la SM peut être psa n’a rien fait d’aussi luxueux et ils font comme lexus : du premium plus abordable pour concurrencer les BAM Je… Lire la suite >>
Mwouais
Invité
@C3p0. Ne sois pas si rigide : la force, tout est dans la force d’impact d’une marque nouvelle sur un marché : Lexus ou Tesla ont commencé par le haut avant de descendre à contrario de Dacia qui a présenté en plein son caractère avantageux en sortant la moins chère avant de monter en gamme. Résultats : crédibilité de ces marques. DS aurait sorti d’abord cette DS7 hybride pour justifier d’un choix technologiques combinant un petit moteur à une puissance électrique confortable, la démarche aurait été mieux compréhensible. dS c’est plus la DS5 inconfortable, la DS4 informe et sans vitres… Lire la suite >>
SGL
Invité

« Un peu lourd » un peu comme toutes les PHEV, rappelez-vous de la Volvo S60 T8 Polestar, en berline donc, son vrai poids à vide serait plutôt en réalité 2,2 tonnes !!!
A faire passer le DS7 presque pour une ballerine !
Mais c’est certain que cela reste un défaut aux PHEV.

Didouda
Invité

http://www.zeperfs.com/fiche7340-ds-7-crossback-puretech.htm

Un DS7 puretech étant déjà à 1t7 réel (pour 1t4 en DIN), cette version doit frôler les 2t1 en réel… a voir lors des première pesées.

C’est effectivement le soucis des PHEV. Bon, après reste souvent les volumes de coffre et du réservoir de carburant, soucis que n’ont pas les Volvo (coffre identique et 60L de réservoir, 70L sur XC6/90)

Quand au succès de ce model, il sera au rdv au termes de mix de vente, mais en ce qui concerne DS, en concession ce n’est pas folichon…

John
Invité

Essence oui mais coffre plus petit sur le XC60 T8…

michel
Invité

Seul la DS 7 crossback classique commence 1418 à 1425 seul les e tense approche les 1,9 avec 1825 kg

Didouda
Invité

Regardez la fiche Zeperfs, la différence entre poids à vide et poids réel est très importante chez PSA, un DS7 Puretech 225 pèse réellement autour de 1T7. La version E-Tense fait à peu près 350kgs de plus, donc on dépasse les 2t. Pour le vérifier, il faudra attendre les première mesures des tests détaillés dans la presse spécialisé.

@John, oui, sur le papier, mais celui du XC60 restera néanmoins plus large de 7cm, plus profond de 6cm et moins haut de 1cm… (source : les magazines qui prennent un mètre pour leur essai)

panama
Invité

Très belle auto, enfin au niveau de la concurrence.
A ce niveau de prestation les 4 roues motrices c’est le minimum décent.

SGL
Invité

Pour une fois, ça fait plaisir de te lire !
Venant de toi, c’est encourageant pour DS Automobiles.

Fred21
Invité

« Petit réservoir » : oui mais la contenance est de ?

lym
Invité
Le petit réservoir… syndrome Prius le retour, avec une conso pratique plus délirante encore vu qu’ici on est à 6-7l avec un oeuf sous le pied et à 12l quand on sort de ce cadre. Ce qui va donner dans les 9l en pratique et ramener l’autonomie dans les 450km, soit 400 utiles incluant la réserve. Faut bien faire la place au bazar électrique en gardant un coffre pas trop anecdotique vs l’encombrement et la masse du machin. A part niquer les malus trop bas, rien de nouveau, l’hybride a un bilan véritable négatif hors petit véhicule à destinée (inter-)urbaine.… Lire la suite >>
lelillois
Invité

Il y a une DS 7 dans ma « résidence ». Je trouve cette auto jolie , bien plus en tous les cas qu’en photos. Cependant un prix de base de 55k € n’est il pas un peu élevé pour une marque en construction et manquant encore de « notoriété » ?

SGL
Invité

C’est peut-être vrai @lelillois, mais un prix élevé se défend en marketing, vendre moins cher dans le premium ne fait pas vendre plus !
Le même produit existera en moins cher chez Peugeot et Opel.

Miké
Invité

Et c’est donné quand on le compare aux X3 et Q5 ou xc60 a équipement équivalent.

lelillois
Invité

Ben Tu sais, à cause de sévéres problémes de santé,je ne peux plus conduire ( épilepsie sévére) donc, je suis de « loin en loin « les nouveautés et l’actualité automobile, pour ne pas trop ajouter à ma « peine » … dire qu’il va falloir que Nous achetions une auto à ma Femme qui passe son permis à 40 ans passés, ça sera certainement une auto « raison » à petit ou moyen budget, mais sans « passion » Snif .

Abitagif
Invité

Concernant l’épilepsie, j’ai pu la vaincre à jamais grace à 10 gouttes de CBD à 5% tous les matins contrairement aux médocs que n’étaient pas efficaces sans par parler de l’effet  »choutte ». Huile de cannabis médicale BIO et ce n’est plus qu’un mauvais souvenir

lelillois
Invité

C’est sur qu’au niveau Marketing, ça se défend.

wpDiscuz