Accueil Constructeurs chinois Denza X, plus BYD que Daimler

Denza X, plus BYD que Daimler

747
7
PARTAGER
Denza X (2019)

Malgré les ventes au plus bas, BYD et Daimler n’abandonnent pas leur coopération et la marque Denza. Un nouveau modèle sera lancé début 2020. Mais cette fois-ci, l’intervention de Daimler est des plus minimes.

  • Clone quasi-intégral du BYD Tang
  • Disponible en hybride rechargeable (PHEV) ou électrique

Présenté sous forme de concept cet été au salon de Shenzhen, le nouveau SUV de Denza sera dévoilé à Guangzhou en version de série, puis commercialisé début 2020. Ce modèle a pour mission de sauver la marque fondée en 2010 par BYD et Daimler. Depuis fin 2014, le seul modèle proposé par la marque n’a jamais vu ses ventes décoller. Mais les deux partenaires ont continué à investir dans leur coentreprise.

Le premier modèle reprenait la plateforme et une partie de la structure de la Mercedes Classe-B première du nom, affublée d’un style baroque, et équipé d’une propulsion électrique signée BYD. Ce second modèle, sobrement baptisé X (ce qui est mieux que l’absence de nom du premier modèle), ne doit en revanche pas grand chose à Daimler. Car il s’agit ici ni plus ni moins qu’un clone du BYD Tang. Et les logos « Styled by Mercedes-Benz » n’y changent pas grand chose. La seule intervention de Mercedes et de son équipe de style concerne le dessin des faces avant et arrière. Et encore, à l’avant le capot est inchangé. Reste à découvrir l’intérieur.

Côté mécanique, le Denza X profite de la variété de l’offre du Tang pour proposer le choix entre hybride rechargeable et électrique. Les caractéristiques détaillées restent à confirmer, mais il n’y a aucune raison pour que quoi que ce soit change par rapport au Tang. Pour la version hybride rechargeable on devrait donc avoir à un 2.0 Turbo de 205 ch et un moteur électrique de 110 kW / 150 ch à l’avant, et un de 180 kW / 245 ch à l’arrière. Sur le Tang, deux batteries sont proposées : 20 ou 24 kWh pour des autonomies de 80 ou  100 km. Quant à la version électrique, elle dispose au choix de un moteur de 180 kW à l’avant, ou en version 4 roues motrices un second de même puissance à l’arrière.. Ici la batterie a une capacité de 82,8 kWh, et l’autonomie est annoncée à 520 km en 2 roues motrices, et 500 km en 4. En cycle NEDC toujours pour la Chine.

L’avis de Leblogauto.com

Le modèle peut sembler anecdotique. Mais il est assez symptomatique de l’évolution de l’industrie automobile chinoise. Il y a 10 ans, les deux partenaires se partageaient la tâche et leurs technologies. Aujourd’hui, BYD assure seul la conception de la voiture et Daimler se contente d’apposer sa griffe.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Denza X, plus BYD que Daimler"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
MINI_Stig
Invité

Tous les emboutis changent, les portières, le montant C, c’est pratiquement pareil qu’entre une 208 et une Corsa ! 😉
C’est en tout cas assez réussi, rien à envier aux voitures européennes en terme de style, je dirais même que BMW parait bien à la traine en comparaison…

Sinon ça donne quoi en puissance cumulée ?! (comme on ne peut pas toujours bêtement additionner…)

Fred21
Invité

Pour la puissance, ça doit faire largement plus qu’il y aurait besoin surtout quand on a déjà vu comment on roulait réellement en Chine

Nico
Invité

Vu le résultat, plus de Mercedes aurait été bénéfique

wpDiscuz